Souvenirs de Marnie

Souvenirs de Marnie

Messagepar Woldrim » 21 Jan 2015 14:59

Souvenirs de Marnie


Image


2014
Studio Ghibli
Surnaturel, Amitié, Drame
Auteur Original : Joan G. Robinson
Réalisateur : Hiromasa Yonebayashi
Film d'1h43


Lien vers la fiche



Synopsis succinct : Anna une jeune adolescente de douze ans vivant à Sapporo s'en va séjourner quelques jours à la campagne afin de se ressourcer. Là-bas, elle va rencontrer Marnie, une jeune fille mystérieuse, dans la villa des marais censée être inhabitée.


Pour ceux qui l'auraient oublié, je rappelle que le film est en ce moment même à l'affiche au cinéma !


Je crée le topic en particulier pour cette raison. Qu'est-ce que je vais pouvoir écrire maintenant ? Sur moi, comme d'habitude, ce sera déjà ça.

N'ayant pas été séduit par Arrietty, plus particulièrement sa seconde partie, j'attendais Marnie avec crainte et impatience, espérant une meilleure empathie. Dans les deux cas, c'est une adaptation d'une œuvre déjà existante.

Ma seconde séance s'est terminée une poignée de minutes avant ma première. Comprendre que j'y suis allé deux fois en moins de 24h voir Marnie. Sachant que le cinéma en question se situe à près de 100km de chez moi. La motivation était présente. A ceci-près que j'ai eu l'opportunité de me trouver non loin de Toulouse deux jours d'affilés. J'ai hésité à rempiler pour la dernière séance du soir pour vérifier quelques sensations. Mais bon, peut être qu'une de mes connaissances va aller voir ce film bientôt, j'irai avec elle.

Présenter comme ça, on pourrait facilement croire que je suis fan. Pas tout à fait. La première fois, je n'étais pas assez impliqué dans le film, si bien que cela en était frustrant, donc j'y suis retourné en ayant, forcément, une meilleure connaissance de l'histoire. Ce qui est un point important qui m'a fait pleinement adhéré à la réalisation.

En moins de 24h, je suis passé d'un sentiment mitigé a un très bon. Je dirais que la première fois je ne voyais pas l'intérêt d'adapter cette œuvre par rapport à d'autres et la seconde je me suis plus intéressé à la qualité du film en lui-même.

Quand je regarde les dernièrs films (La Colline aux Coquelicots, le Vent se Lève, La Princesse Kaguya et maintenant Souvenirs de Marnie) cela me donne envie de connaître le suivant qui ne verra pas le jour de si-tôt, voire jamais XD Ce qui n'était clairement pas le cas avec l'enchaînement Terremer/Ponyo/Arrietty.

Pour en revenir à Marnie, je conclus (oui déjà!) en disant que c'est une œuvre assez spéciale avec ce côté surnaturel intriguant qui s'avère assez simple au final mais très bien mise en scène. J'attends de le voir une 3ème fois pour être sur de mon avis mais pour le moment il a gagné mes faveurs. Si vous voulez savoir ce que raconte ce film, il ne vous reste plus qu'à aller le voir ou attendre que quelqu'un d'autre écrire dans ce topic :p
Avatar de l’utilisateur
Woldrim
Tonosama
 
Messages: 2216
Enregistré le: 27 Jan 2010 19:07
Localisation: Un champion sans numéro

Re: Souvenirs de Marnie

Messagepar Yartrub » 21 Jan 2015 15:06

Je comprend que tu l'as vu mardi, le seul jour où on peut voir décemment Marnie ? Ou bien as-tu du retard dans la création de topic ?

J'approuve totalement ton choix d'illustration.
Philippe Jeammet a écrit:L'être humain peut avoir peur de ce qu'il désire le plus et faire le contraire de ce qui le rendrait heureux par peur du risque de la déception
Avatar de l’utilisateur
Yartrub
Membre d'honneur
 
Messages: 2300
Enregistré le: 17 Aoû 2009 14:06

Re: Souvenirs de Marnie

Messagepar Woldrim » 21 Jan 2015 15:29

En effet, je l'ai vu Mardi la seconde fois ! Et, merci pour l'illustration, je n'ai pas hésité longtemps ^^
Avatar de l’utilisateur
Woldrim
Tonosama
 
Messages: 2216
Enregistré le: 27 Jan 2010 19:07
Localisation: Un champion sans numéro

Re: Souvenirs de Marnie

Messagepar Khonda » 21 Jan 2015 17:01

J'avais apprécié Arietty sans plus et le pitch de base m'intéressait pas plus que ça mais Ghibli est un nom auquel on ne peut pas résister. Je suis donc allé le voir hier et finalement plutôt bonne surprise :

L'histoire est très basique, une jeune fille malade et un peu mal dans sa peau est envoyée chez de la famille à la campagne. Pendant une bonne demie heure il se passe pas grand chose, les personnages sont pas ultra attachant ou drôle. Le ton est même souvent assez lourd et l'héroine en agacera surement certains (au passage je l'ai vu en VF et le travail sur le personnage principal m' pas trop convaincu).

La force du film réside dans son ambiance et son imagerie, c'est vraiment vraiment très beau, les décors de campagne sont superbes, on s'y croit et les personnages évoluent presque dans des tableau. Je me suis vraiment senti transporté par les paysages les ambiances, les couleurs. Un vrai sentiment de paix. Cependant le rythme est assez lent et les enjeux ne sont pas majeurs, l'histoire est presque secondaire je trouve.

Le scénario ne se révèle qu' a la toute fin avec un twist intéressant même si on a pas de réponse quant au questionnement majeur du film. C'était quand même assez touchant et le film aborde quelques sujets mature.

Après c'est du Ghibli éloge de la nature, de l'écologie mêlé au fantastique. Je pense pas que des enfants de moins de 10 ans l'apprécie beaucoup, les subtilités du scénario leur passeront un peu au dessus de la tête et l'aspect émerveillement fantastique est pas assez présent pour les captivés.

En résumé pour un petit moment de flottement et pour le plaisir des yeux ça reste à voir mais c'est clairement pas un de mes Ghibli préférés.
MAL (pas vraiment à jour)

Mes manga
Avatar de l’utilisateur
Khonda
Visiteur
 
Messages: 13
Enregistré le: 18 Juin 2013 03:04

Re: Souvenirs de Marnie

Messagepar Kenji Shinoda » 21 Jan 2015 21:01

Autant dire tout de suite que je ne me perdrai pas dans des comparaisons qualitatives avec les œuvres de Takahata ou celles de Myazaki.

D'autant qu'une fois de plus j'ai été séduit par l'histoire originale que nous proposait Ghibli et son réalisateur Yonebayashi (oui je sais, il s'agit en fait d'une adaptation du roman When Marnie Was There). On y aborde d'ailleurs un thème généralement passé sous silence, à savoir l'adoption, en soulevant une problème essentielle de manière très pragmatique pour la société japonaise qui est celui des
Spoiler :
allocations donnés aux adoptants et ce que cela peut avoir comme conséquence sur la dimension éthique que comporte l'engagement parental.
Si le film n'apporte pas de réponse à cette question il a toutefois le mérite de la poser avec force et de manière très poignante, en témoigne la psychologie meurtri d'Anna.
Petite remarque à l'intention de Jules : ce n'est pas une œuvre de Myazaki mais je n'ai pu m'empêcher de penser à ce que tu m'as dit lors de la scène de la préparation du repas qui y était courte mais intéressante dans la compréhension qu'elle apportait.
Sinon, par plusieurs aspects scénaristiques me revenait en tête le film
Spoiler :
Les Autres : une vieille maison avec des fantômes/souvenirs prenant vie, les limites territoriales pour Marnie, le fait que nous n'ayons pas (ou peu) de doutes sur l'existence des habitants ou début, des craintes à l'égard de certains éléments du monde extérieur (la lumière du jour dans le film/ le silo dans l'anime), etc.


Si le réalisateur a plutôt opté pour une narration contemplative que j'ai trouvé pour ma part judicieuse pour ce qu'il veut nous raconter, il me reste tout de même quelques reproches à faire:
Spoiler :
- Yonebayashi a mal géré selon moi la présentation de Marnie et de son univers : on se doute trop vite, immédiatement même, qu'il y a quelque chose qui ne tourne pas rond, quelque chose qui semble tenir de l'irréel.
- les transitions entre rêve et réalité sont assez déroutantes même lorsqu'on comprend que cela survient lors des phases d'assoupissement d'Anna( une vraie narcoleptique celle-là d'ailleurs… c'est dans ces moments là que je me suis reconnu dans le personnage ^^).
Mais je ne me suis à aucun moment ennuyé bien au contraire.

Au sujet de l'animation et du graphisme ça reste du pure Ghibli tant par ses codes que par sa qualité. J'ai tout de même noté une nette diminution (absence?) de plans dynamiques, la nature du récit y étant sûrement pour quelque chose (après un rapide passage en revue j'ai l'impression que c'est en fait quelque chose qui est plutôt propre à Myazaki pour lequel l'aérien est une composante dominante et donc plus propice à cela).


À côté de cela, un sentiment de malaise m'a habité pendant les trois premiers quarts du film.
Spoiler sur l'origine de ce malaise :
Ce malaise est d'abord dû à une accumulation de détails ambigus (dû moins perçus comme tels) jalonnant le film qui mis bout à bout prennent la forme d'un message:
- Les premiers mots du film sont ceux d'Anna qui décrit le monde à peu près comme suit : «c'est un cercle imaginaire. Il y a ceux qui sont à l'intérieur de ce cercle, et ceux à l'extérieur. »
- l'aspect androgyne d'Anna (j'ai vraiment cru que c'était un garçon au début)
- les déclarations d'amour insistants des deux filles qui font plus penser à un amour d'amants qu'à un amour amical à cause de son expression physique, les intenses embrassades, et verbale, par le biais du verbe « skidayo » ( qui exprime habituellement l'amour commun entre deux personnages et qu'on a l'habitude de rencontrer dans les animes sous cette forme ou une autre).
- pour réconforter Anna de sa situation d'enfant adoptée, Marnie lui explique qu'elle envie la position de son amie en argumentant le fait que les gens qui font le choix d'adopter un enfant sont par essence bons (parents) .

À partir de là, et je ne sais si c'est le fait d'avoir été régulièrement confronté ces derniers mois à toute cette actualité concernant le problème de l'homosexualité autour des questions du mariage, de l'adoption et de la théorie du genre, j'ai perçu dans cet anime une volonté, que je juge pour ma part malsaine et inappropriée, d'imposer ou du moins suggérer une certaine idéologie sachant que cette œuvre est en partie (essentiellement?) destinée à un jeune public. Et la révélation sur l'identité de Marnie à la fin n'y a bizarrement rien changé.
Encore une fois, je conçois tout à fait que cela soit une impression totalement marginale (mon amie avait eu la même impression) et peut être même complètement à côté du message qu'a voulu véhiculé l'auteur ou le réalisateur mais c'est ce qu'il en est ressorti de mon expérience au cours de ce film.


Le très sympathique générique de fin Fine On The Outside de Priscilla Ahn seul véritable coup de coeur musical de ce long métrage.

Pour conclure, Souvenirs de Marnie a été une très agréable expérience, un émouvant Ghibli, que je vous recommande chaudement.
Avatar de l’utilisateur
Kenji Shinoda
Membre d'honneur
 
Messages: 1032
Enregistré le: 11 Fév 2011 02:14
Localisation: Ascète suivi de son Harem.

Re: Souvenirs de Marnie

Messagepar Woldrim » 22 Jan 2015 00:35

J'aimerai avoir le film avec moi pour me repasser des passages XD

Spoiler sur le malaise de Kenji :
Les premiers mots du film sont ceux d'Anna qui décrit le monde à peu près comme suit : «c'est un cercle imaginaire. Il y a ceux qui sont à l'intérieur de ce cercle, et ceux à l'extérieur. »

Pour moi, cette phrase représente uniquement la différence entre elle et les autres enfants à savoir : sa mère est payée pour l'élever, les autres non. A ça, peut s'ajouter sa différence physique, un visage qui se rapproche plus d'une étrangère que d'une japonaise. N'est-ce d'ailleurs pas pour ça qu'elle se trouve moche ? Moi, j'ai saisi, en cours de route, un lien de parenté avec Marnie à cause du visage d'Anna différent des autres personnages. Je ne pense pas que cette phrase ait un sens autre que celui que j'ai évoqué.

Après, Anna invente beaucoup de choses avec les souvenirs des histoires de sa grand-mère (Marnie donc) qui elle, lui racontait sa vie avant que la petite Anna s'endorme. Sa grand-mère a également du lui parler de son futur mari, en long, en large, en travers, dans tous les sens. Lui parlant, sans aucun doute de son affection pour lui. Marnie confond Anna avec lui sur la fin dans l'imaginaire d'Anna. Et, je pense que depuis le début il y a une superposition. Anna joue quelque part le rôle du mari de Marnie mise à part quand elle joue la fleuriste. Je ne sais pas dans quelles proportions mais je pense que le côté très proche et aimant, l'amour en quelque sorte, vient de celle que Marnie avait pour son ami d'enfance, ou bien de cette petite marchande de fleur et cela se répercute dans la relation entre Marnie et Anna.

Un point m'est assez étrange. Quand Anna parle de la famille qui l’accueille à Marnie elle s’évanouit. Lors de la troisième question. Comme-ci, à ce moment-là, elle n'avait pas pu incorporé un mensonge dans l'histoire qu'elle inventait car cela ne collait pas avec celle qu'on lui avait raconté. Comme-ci, ces trois questions étaient avant tout, au départ, entre Marnie et son ami d'enfance (ou la fleuriste ? XD).

Enfin en tout cas, je n'en suis pas certain là, mais j'y vois plus le fait qu'Anna remplace la personne avec qui Marnie avait réellement parlé (du coup des phrases et enlacement fort) qu'une question d'homosexualité. Ou alors, je n'ai rien capté :D Ceci-dit, je ne sais pas dans quelle proportion cette superposition peut être vraie.
Avatar de l’utilisateur
Woldrim
Tonosama
 
Messages: 2216
Enregistré le: 27 Jan 2010 19:07
Localisation: Un champion sans numéro

Re: Souvenirs de Marnie

Messagepar Akabari » 22 Jan 2015 11:01

Je l'ai vu samedi dernier.

Bon, je l'ai trouvé bon mais sans plus, honnêtement, et je pense pas que c'est dû au souvenir de Miyazaki ou Takahata, je pense avoir pris le film comme il l'était : un film d'animation sur le mal-être d'une jeune fille parfois pénible et la recherche d'une identité que l'on retrouve souvent dans le domaine des soucis de l'adolescence, avec d'autres thèmes sous-jacents dans le cas d'Anna (sa famille et sa relation avec les autres).

J'ai pas grand chose à dire sur la réalisation, j'ai trouvé ça vraiment très beau, le contraire m'aurait fort surpris de toute façon et j'ai bien aimé le couple de seiyuu qui a doublé Anna et Marnie (Sara Takatsuki et Kasumi Arimura), je crois qu'elles débutent d'ailleurs, j'aimerais bien les entendre à l'avenir dans d'autres séries ou longs-métrages d'animation.

C'est avec mélancolie que j'ai quitté le film, c'était le dernier Ghibli et ça fait drôle quand même, ce qui m'a le plus plu avec Marnie, en dehors du cadre idyllique, c'est la mise en scène, je savais jamais totalement si on était dans le songe ou la réalité, c'était pas mal et à priori la narration m'a paru convenable, à défaut d'être rarement pris au dépourvu, l'histoire m'a paru claire même si j'ai trouvé que la fin précipitait un peu les choses.

J'espère quand même que Yonebayashi Hiromasa, lui, va continuer à faire des films en dehors du cadre de Ghibli, j'avais bien aimé Arrietty et je pense qu'il peut vraiment faire des choses intéressantes à l'avenir, c'est tout le mal que je lui souhaite.
Avatar de l’utilisateur
Akabari
Habitué
 
Messages: 213
Enregistré le: 17 Juin 2013 17:03
Localisation: Bakayaroo !

Re: Souvenirs de Marnie

Messagepar Kenji Shinoda » 23 Jan 2015 19:53

Woldrim, ta réflexion sur la superposition est non seulement pertinente mais elle est, après coup, surtout évidente. Elle balaye en effet tout doute que j'ai pu exprimé envers les intentions de l'auteur/réalisateur. (détail important que j'avais aussi oublié d'énumérer et qui y a contribué, c'était le visage d'Anna rougissant à chaque fois que....).
Avatar de l’utilisateur
Kenji Shinoda
Membre d'honneur
 
Messages: 1032
Enregistré le: 11 Fév 2011 02:14
Localisation: Ascète suivi de son Harem.

Re: Souvenirs de Marnie

Messagepar Selina » 24 Jan 2015 10:46

Je suis assez d'accord avec ceux qui n'ont pas été subjugués par ce film.
Juste une remarque pour alimenter le sujet: avez-vous remarqué les références aux autres films du studio Ghibli? Les scènes avec la voiture encombrée rappellent le début de Chihiro, les paysages maritimes évoquent Kiki la petite sorcière, l'eau au bord de la maison Ponyo sur la falaise, la femme qui peint et le balcon dans la maison en bois Le Vent se lève et j'en passe. Notez aussi que Marnie ressemble à Alice dans le film Disney Alice au Pays des Merveilles non? Quoi qu'il en soit, Je l'ai perçu comme une jolie manière d'évoquer le changement de génération au sein du studio, même si son avenir reste assez incertain...
Selina
 
Messages: 2
Enregistré le: 04 Jan 2015 14:16

Re: Souvenirs de Marnie

Messagepar sarafyn » 01 Jan 2016 11:57

Voici une jolie surprise. J'ai été enchantée par ce long métrage qui, sans prétention, nous transporte dans l'univers de deux jeunes filles qui souffrent, pour des raisons différentes, de l'abandon.

Voici donc deux façons d'appréhender la vie, de la subir ou de la croquer. Aucune moralisation dans ce film, c'est juste un petit coup de pouce qui permet de sourire à la vie. Et pourtant, la nostalgie, la mélancolie et le vague à l'âme sont au rendez-vous.

Après, il y a certainement une part d'identification, mais j'ai trouvé les persos très réalistes. Ça sent le vécu.

Spoiler sur :
Voici mes réactions à ce que j'ai lu précédemment :

- «… c'est un cercle imaginaire. Il y a ceux qui sont à l'intérieur de ce cercle, et ceux à l'extérieur. »
OK, psychologie de comptoir… mais je pense que ça résume juste l'état d'esprit d'Anna. Elle n'est pas à l'aise avec elle-même, elle se déteste (et le répète souvent). Elle est donc à côté du cercle, du monde, des autres. Elle se sent à l'écart puisqu'à ces yeux, elle ne mérite rien. Cette première phrase nous met dans l'ambiance.

- Les vêtements d'Anna : elle n'est pas androgyne, elle est mal dans sa peau. Du coup, il est normal qu'elle ne se mette pas en valeur et ne s'habille pas en robe ou autre tenue de jeune fille coquette de son âge.

- "déclarations d'amour"… mais rien à voir avec des déclarations d'amour entre deux amants… Les filles font ça, surtout quand elles sont jeunes (je le fais encore avec mon amie d'enfance). C'est l'expression d'une grande complicité. La fusion entre deux êtres peut aussi se réaliser en dehors de sentiments amoureux. J'ai vu cet animé deux fois et ne parviens pas à y trouver quoi que ce soit au-delà d'une simple amitié. Si, en fait. Après réflexion, j'y vois plus une relation de transmission. La petite Marnie transmet à Anna ce qu'elle n'a pu lui apporter en tant qu'aïeule. Elle lui transmet ses souvenirs. Elle lui transmet aussi cette légèreté, elle lui apprend à sourire et enfin, à nouer des relations. Anna va ainsi trouver une nouvelle copine, Sayaka.


Je conseille donc cet animé. Je pense le revoir encore. Pas le choix, de toute façon, ma fille fait une fixation sur Anna. Et ma petite chérie aime voir et revoir les dessins animés…
Avatar de l’utilisateur
sarafyn
Membre d'honneur
 
Messages: 647
Enregistré le: 03 Jan 2012 21:05

Re: Souvenirs de Marnie

Messagepar Jad » 20 Juil 2016 10:10

Un peu à la ramasse mais j'ai vu ce film hier. J'avoue ne pas avoir été emballé. Sans doute l'un de mes Ghibli que j'ai le moins apprécié, alors que j'avais bien aimé Arrietty.
Le film n'est pas mauvais en soi, c'est juste que je n'ai pas réussi à m'attacher au personnage d'Anna. Je réagirai sans doute différemment le jour où j'aurai un ado mal dans sa peau, mais là j'avais juste envie de lui mettre une baffe et de lui dire "non mais ca va, ta vie est pas si nulle que ça, prends toi en main un peu..."
Je suis aussi d'accord avec l'un des commentaires plus haut qui disait que l'on sait trop rapidement qu'il y a une dimension surnaturelle autour de Marnie.
La fin relève un peu le niveau car je l'ai trouvée assez jolie et émouvante, mais à part ça je me suis pas mal ennuyé.
Un aspect que je ne savais pas et que j'aurais aimé qu'ils approfondissent un peu (mais ça aurait été difficile vu le récit) c'est cette histoire de subventions lorsque l'on adopte un enfant au Japon.
Sinon graphiquement rien à dire c'est tres beau, mais disons que j'aurais aimé que Ghibli referme son livre de contes sur un meilleur film. Dommage.
Avatar de l’utilisateur
Jad
Sensei
 
Messages: 1034
Enregistré le: 13 Nov 2014 11:55

Re: Souvenirs de Marnie

Messagepar Woldrim » 20 Juil 2016 10:30

Perso, je préfère que Ghibli finisse sur Souvenirs de Marnie que sur Arrietty ! Les personnages sont nettement plus intéressants ici, l'histoire aussi d'ailleurs, tout en étant plus ambitieux.
Avatar de l’utilisateur
Woldrim
Tonosama
 
Messages: 2216
Enregistré le: 27 Jan 2010 19:07
Localisation: Un champion sans numéro

Re: Souvenirs de Marnie

Messagepar Jad » 20 Juil 2016 10:52

Mmmm justement je n'ai vraiment pas trouvé les personnages intéressants, et surtout pas Anna (et Marnie pas bcp plus, son histoire si, pas le personnage), ni particulierement ambitieux. Le vent se leve etait ambitieux et avait des personnages interessants, meme si ce n'etait pas le meilleur Ghibli non plus, ça tentait qqch de vraiment différent. Là j'ai trouvé ça vraiment plat, hormis les 10 dernieres minutes qui relevent un peu le niveau.
Apres je n'aurais pas aimé qu'ils finissent sur Arrietty non plus ^^
Avatar de l’utilisateur
Jad
Sensei
 
Messages: 1034
Enregistré le: 13 Nov 2014 11:55

Re: Souvenirs de Marnie

Messagepar Woldrim » 20 Juil 2016 11:11

Au moins, on sera d'accord sur ça :

Jad a écrit:Apres je n'aurais pas aimé qu'ils finissent sur Arrietty non plus ^^


Et pas du tout d'accord sur Marnie ! Mais, c'est bien, j'ai lu un avis différent, ça me va :D

Je n'aime pas trop le Vent se Lève d'ailleurs mais je comparais surtout avec Arrietty. Le Vent se Lève, c'est un calibre supérieur, même si je ne le trouve pas forcément sensationnel, comme toi il me semble.
Avatar de l’utilisateur
Woldrim
Tonosama
 
Messages: 2216
Enregistré le: 27 Jan 2010 19:07
Localisation: Un champion sans numéro

Re: Souvenirs de Marnie

Messagepar fre1 » 22 Juil 2016 03:35

Les derniers ghibli me marquent beaucoup moins. Vraiment dommage. Le fantastique est d'un genre... plus conventionnel. Il n'y a plus cette magie d'antant. Je suis moins émoustillé.
Arietty m'a bien plus par contre (fan des minipouces inside).
J'espère que leur prochaine production relèvera le niveau.
Eh! Cours pas dans l'herbe le nain, tu vas te perdre!

animelist
Avatar de l’utilisateur
fre1
Ami d'Animeka
 
Messages: 337
Enregistré le: 23 Aoû 2013 21:40

Re: Souvenirs de Marnie

Messagepar zeus » 23 Juil 2016 02:17

Je sais pas si tu débarques où si t'as de l'espoir mais ça fait un moment qu'ils ont annoncé qu'ils ne feraient plus de films.
-
Sinon parmi les derniers Ghibli c'était La Colline aux coquelicots qui m'avait le plus plu, ça puait la nostalgie c'était trop bien.
Avatar de l’utilisateur
zeus
Habitué
 
Messages: 162
Enregistré le: 26 Jan 2016 19:03

Re: Souvenirs de Marnie

Messagepar Yartrub » 23 Juil 2016 09:07

fre1 a écrit:Les derniers ghibli me marquent beaucoup moins. Vraiment dommage. Le fantastique est d'un genre... plus conventionnel. Il n'y a plus cette magie d'antant. Je suis moins émoustillé.

Des films fantastiques comme Marnie, je veux bien en avoir plus souvent.
Philippe Jeammet a écrit:L'être humain peut avoir peur de ce qu'il désire le plus et faire le contraire de ce qui le rendrait heureux par peur du risque de la déception
Avatar de l’utilisateur
Yartrub
Membre d'honneur
 
Messages: 2300
Enregistré le: 17 Aoû 2009 14:06

Re: Souvenirs de Marnie

Messagepar Jad » 23 Juil 2016 12:15

J'avais personellement bcp aimé Kaguya parmi les derniers Ghibli.
Meme s'ils ne feront plus de films, on retrouvera tjrs leur pate dans d'autre films ou series.
Avatar de l’utilisateur
Jad
Sensei
 
Messages: 1034
Enregistré le: 13 Nov 2014 11:55

Re: Souvenirs de Marnie

Messagepar Yartrub » 23 Juil 2016 15:15

Le film sorti récemment, La Tortue Rouge, est une coproduction Ghibli / Wild bunch. Comme quoi ils ne sont pas partis très loin :D
Philippe Jeammet a écrit:L'être humain peut avoir peur de ce qu'il désire le plus et faire le contraire de ce qui le rendrait heureux par peur du risque de la déception
Avatar de l’utilisateur
Yartrub
Membre d'honneur
 
Messages: 2300
Enregistré le: 17 Aoû 2009 14:06

Re: Souvenirs de Marnie

Messagepar Jad » 23 Juil 2016 20:06

Oui d'ailleurs il va falloir que je le voie ! ^^
Avatar de l’utilisateur
Jad
Sensei
 
Messages: 1034
Enregistré le: 13 Nov 2014 11:55


Retourner vers Les œuvres d'Animation

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités