Kokoro ga Sakebitagatterunda- Jun, la voix du cœur

Kokoro ga Sakebitagatterunda- Jun, la voix du cœur

Messagepar fre1 » 16 Mai 2017 11:47



Synopsis
Jun Naruse est une petite fille joyeuse et pleine de vie. Mais un jour, sa famille se déchire à cause de ses paroles. Afin de l'empêcher de continuer à blesser autrui par ses mots, la fée des œufs scelle sa langue : la voilà muette.
Depuis lors, Jun est introvertie et vit dans l'ombre des autres. Cependant, et à son grand désespoir, elle est désignée pour jouer le rôle principale dans une comédie musicale.

Autour de l’œuvre
Kokosake est le nouveau film réalisé par le staff d'AnoHana. Ainsi, l'histoire se déroule une fois de plus dans la ville de Chichibu.

Staff
Studio : A-1 Pictures (Shin Sekai Yori)
Réalisateur : Tatsuyuki Nagai (Toradora)
Character designer : Masayoshi Tanaka (Katekyo Hitman Reborn!)
Scénariste : Mari Okada (Nagi no Asukara)

Seiyû
Jun Naruse : Inori Minase (Hestia dans DanMachi).

Avec cette histoire triste et touchante, Kokosake est un film dramatique en tranches de vie, dont le message apparent semble être le poids de nos mots, bons ou mauvais.

-MIRAhidote-


Étonnant de ne pas trouver un post sur cette oeuvre magnifique, j'ai même versé ma petite larme ;) .

Mesdames, messieurs je vous conseil vivement de le visionner si ce n'est déjà fait.
L'histoire est très touchante et les émotions sont au rendez vous.
Eh! Cours pas dans l'herbe le nain, tu vas te perdre!

animelist
Avatar de l’utilisateur
fre1
Ami d'Animeka
 
Messages: 336
Enregistré le: 23 Aoû 2013 21:40

Re: Kokoro ga Sakebitagatterunda- Jun, la voix du cœur

Messagepar Gally » 17 Mai 2017 10:33

J'avais du temps à tuer hier aprem..
J'ai passé un bon moment (et moi la ptite larme c'est la mère de l'héroïne qui me l'a fait verser).
Les protagonistes sont intéressants, surtout la chef des pompom girls, elle a du caractère, l'héroïne est touchante et le héros comme décrit par cette dernière dans le film par contre le joueur de baseball aurait très bien pu ne pas exister, ça n'aurait rien changer au scénario. Pour ce dernier, j'ai trouvé très originale, mélangeant handicap, conte de fée, drames, romance , school life bien mené. Par contre, ce qui me navre souvent dans les animes ou on traite d'un handicap ou d'un "gros défaut" ou d'un abandon familiale par exemple d'un protagoniste, c'est la cruauté des proches. Les japonais sont ils aussi cruels?
Avatar de l’utilisateur
Gally
Sensei
 
Messages: 1326
Enregistré le: 26 Sep 2013 00:14

Re: Kokoro ga Sakebitagatterunda- Jun, la voix du cœur

Messagepar Ash!! » 20 Mai 2017 21:05

Gally a écrit:Par contre, ce qui me navre souvent dans les animes ou on traite d'un handicap ou d'un "gros défaut" ou d'un abandon familiale par exemple d'un protagoniste, c'est la cruauté des proches. Les japonais sont ils aussi cruels?

L'inverse existe aussi avec des parents très chaleureux et accueillant (notamment dans les comédies), finalement c'est comme de partout, tu as des bon et des mauvais parents, je doute qu'il y ait un pays avec que des mauvais parents.
"Mais souvenez-vous que penser qu'une chose est juste ou non est totalement arbitraire. C'est votre vision des choses qui le définit.
Dans l'univers il n'y a rien qui soit bon ou mauvais par nature." Bastard!!

http://myanimelist.net/animelist/Ashnojutsu
https://hummingbird.me/users/Ashnojutsu/library
Avatar de l’utilisateur
Ash!!
Membre d'honneur
 
Messages: 5614
Enregistré le: 21 Juil 2008 05:29

Re: Kokoro ga Sakebitagatterunda- Jun, la voix du cœur

Messagepar Gally » 23 Mai 2017 14:09

Bah je ne regarde pas beaucoup de comédie.
J'entends bien ce que tu dis bien sûr, seulement il n'y a que dans des animations japonaises que c'est montré de manière cruel à part peut être je pense à Cendrillon chez Disney où l'héroïne est mal traité (y en a eu sûrement d'autres mais ça ne me vient pas en tête).

Edit: J'ai visionné Koe no katachi, même registre que cette œuvre (handicap, brimades, persécutions + suicide) . sauf que là ce sont les élèves (primaires) qui sont cruels. A voir, des sujets pas souvent traités en animation japonaise alors que vu la réputation des japonais (élitistes, suicide en masse blabla) on devrait avoir plus d’œuvres traitant le sujet. Cela dit, je me suis toujours dis que les japonais y trouvaient du level up dans cette passion ou pas forcément passionné (pas au point d'être otaku= mal vu) tellement on a des œuvres (shonen surtout) qui te redonne du powa. Rien que les opening, la traduction des paroles sont quasi toujours super positive ^^. Donc, les sujets traitant le suicide surtout, on évite, ça risquerait d'influencer et de faire monter le %, jsais pas jme dis ça.
Avatar de l’utilisateur
Gally
Sensei
 
Messages: 1326
Enregistré le: 26 Sep 2013 00:14

Re: Kokoro ga Sakebitagatterunda- Jun, la voix du cœur

Messagepar Urgoz » 23 Mai 2017 17:51

Je me lance ça, je reviens vers vous dès que j'ai terminé l'oeuvre ! :)


EDIT : Terminé ! Mon avis :

Dans l'ensemble j'ai trouvé que Kokoro ga Sakebitagatterunda (quel nom !) est une belle oeuvre, elle traite de nombreux sujets, comme l'handicap, la tranche de vie, les premiers amours et le fait assez bien.

D'un point de vue technique, rien à dire, les animations sont fluides le chara design est dans l'ensemble assez réussi, quoi que assez simpliste à mon goût, j'aurais aimé des visages plus expressifs.

La direction artistique est belle aussi, pas de très jolies décors splendides mais dans l'ensemble c'est pas mauvais à l'oeil non plus. Les doublages sont bons, mention pour ma part à la voix de la mère qui transmet pas mal de sentiments et qui sont en corrélation avec ce que le réalisateur veut faire passer, au Japon, il y a toutes ces histoires d'honneurs entre les familles qui jouent énormément dans les relations sociales. Mention spéciale aussi pour la très jolie voix de l’héroïne.

Concernant le scénario et ma critique à proprement parler du film :

J'ai beaucoup aimé le début de l'oeuvre, et comment arrive l'handicap, la simplicité et la conviction innocente de l'héroïne avec le thème grave qui est abordé, bravo sur ce point le faut que la mère "gave" sa fille de nourriture pour qu'elle arrête de parler, tout ça est discret et maîtrisé.

Dans l'ensemble donc, j'ai trouvé cette oeuvre très jolie et agréable à regarder, mais trop longue pour l"histoire qu'elle veut faire passer. J'ai trouvé en fin de compte le rymthe assez mal maîtrisé, j'aurais aimé par exemple plus de temps sur la construction des relations, sur le passé du héros, avec notamment les problèmes qu'il a rencontré au collège, ou encore tout cet arc sur le piano qui semble être important et qui joue dans les relations future.

L'histoire est dans l'ensemble assez convenue et on sais très vite comment ça va se finir, personnellement, ça ne me dérange pas du moment que c'est maîtrisé et ici ça l'est.

Les personnages sont intéressants, sauf le joueur de Baseball à qui je n'ai pas trouvé légitime, ni super intéressant, comparé aux autres personnages sont histoire comme par exemple à la fin du film quand il
Spoiler sur :
déclare sa flamme,
je n'ai pas été touché puisque la déclaration vient sans prévenir, sans même avoir le temps se s'attacher ou d'avoir le temps de se préparer à ça
.

J'ai bien aimé le traitement des trois autres personnages leurs histories passées et les histoires future que la fin de l'oeuvre laisse entendre.

Concernant le traitement de l'héroïne en elle-même, j'ai trouvé que l'handicap (le mutisme) est bien traité, pas dans l'excès, dans le sens où elle n'est pas la tête de turc de sa classe à cause de ça, elle est juste ignorée et non intégrée (après tout c'est ce qu'elle voulait). J'ai aimé aussi cette métaphore avec l'oeuf, même si j'aurais aimé que les scènes où elle se bat avec l'handicap en elle-même soit moins présentes, ou alors plus fines et plus métaphoriques.
Spoiler sur :
Ce délire avec les oeufs brouillés, wtf svp ^^


Enfin, dernier point négatif c'est à la fin de l'oeuvre, lorsqu'elle est sensée
Spoiler sur :
dire les mots qui fâchent pour se libérer une bonne fois pour toute de son handicap
, j'aurais aimé que ce soit beaucoup plus violent et poignant, ici le réalisateur a été trop gentil je trouve, et ça a perdu en poigne cette scène, alors qu'elle est sensée être déterminante pour la suite du film.

Je rejoins enfin mon confrère du haut, pour moi la scène finale est poignante (je n'ai pas versé de larmes, mais j'ai eu les poils hérissés c'est déjà ça ! ^^) surtout la mère vis à vis de sa fille.

En conclusion, ce n'est pas la meilleure oeuvre que j'ai vu, ni la plus poignante. mais je recommande quand même aux amateurs du genre, vous ne serez pas déçus.
Urgoz
Visiteur
 
Messages: 61
Enregistré le: 20 Jan 2015 22:32

Re: Kokoro ga Sakebitagatterunda- Jun, la voix du cœur

Messagepar Karore » 18 Juin 2017 02:42

Urgoz a écrit:En conclusion, ce n'est pas la meilleure oeuvre que j'ai vu, ni la plus poignante. mais je recommande quand même aux amateurs du genre, vous ne serez pas déçus.


Oui je rejoins aussi l'avis.

Je m'attendais qu'en même à mieux.

Déjà sur le format de film : je pense que ça aurait bien pu faire une série, en plus cela aurait pu approfondir sur les histoires de chaque personnages. Car au final, à par l’héroïne, les trois autres sont passé à la-vas-vite.

Pour l'histoire : On ne sait pas vraiment pourquoi le sportif ne veut pas rentrer chez lui, ni à la cheerleader ce qui c'est vraiment passé. Leurs conversations reste assez flou. Et le héro c'est pareil, une minute ici et là, et voilà on a raconté sa vie. Reste l’héroine auquel le choc social et familiale est très bien montré. Par contre, pour son retour à la communication, je pense qu'il aurait été bien de la voir évoluer (plus de scène). Qu'en au final, je n'ai pas comprit ce choix, ni même la soudaine action du sportif lol mais ça eu le mérite de faire sourire.

Niveau comparaison ça m'a fait, pas mal penser à la série True Tears.

Néanmoins, j'ai passé un bon moment avec Kokoro ga Sakebitagatterunda. ^^
Avatar de l’utilisateur
Karore
Rédactrice de fiches
 
Messages: 11569
Enregistré le: 06 Nov 2007 23:30
Localisation: BdD d'animeka.


Retourner vers Les œuvres d'Animation

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 10 invités