La fin qui change tout ?

La fin qui change tout ?

Messagepar Yartrub » 16 Aoû 2015 21:36

Régulièrement je vois apparaitre des débats liés à la pertinence de la fin d'une série, et cela m'intrigue énormément. Souvent ces débats entrainent en même temps la question de la qualification de la série dans le bon ou le mauvais, comme si la fin d'une série de 12 ou 24 épisodes avait autant de valeur que ça. Cela m'intrigue car je pense être incapable de trouver un exemple d'une fin miraculeuse. Le plus souvent pour une série la fin clôt les affaires ouvertes, ou simplement clôt la série (fin ouverte, ou simplement fin de l'aventure, sans expliquer tous les mystères apparus précédemment).

Je ne parle même pas des questions de changement du média adapté, et des pinaillages sur comment arrêter une série pour laquelle la longueur du média d'origine ne correspond pas.


Aussi j'ai l'impression que ces discussions appliquent bien l'aphorisme la critique est facile mais l'art est difficile. Le scénariste est lapidé, mais le commentaire se résume un peu trop souvent par un simple pourquoi faire ceci ou cela ?

Pour part, je trouve les conclusions rarement incongrues, toujours tellement en conformité avec le développement de la série entière. Contrairement à l'ouverture d'une série, je ne vois pas de fin inattendues. Bien sûr il y a des finals spectaculaires, mais ils n'arrivent pas sans prévenir.


Avez-vous des exemples de fin réussie ? Des fins exceptionnellement différentes de la série ?

Avez-vous des exemples de fin alternative personnelle meilleure qui changerait vraiment l'appréciation globale d'une série animée ?
Reinhard von Lohengramm dans Ginga Eiyuu Densetsu a écrit:Tant qu'une organisation dépend du génie d'un seul individu, elle est immature
Avatar de l’utilisateur
Yartrub
Membre d'honneur
 
Messages: 2294
Enregistré le: 17 Aoû 2009 14:06

Re: La fin qui change tout ?

Messagepar Ash!! » 17 Aoû 2015 03:19

Moi c'est surtout les fins précipités par manque de temps que je n'aime pas, après je peux citer de nombreuses fins que j'ai beaucoup apprécié, mais je ne pense pas que ceux soient "exceptionnellement différentes de la série", à la limite Berserk, qui vire du médiéval au fantastique, mais même là on nous donne des indices de ce probable changement, puis est-ce la fin si le matériel d'origine continue ?
Sinon il y a Utawarerumono, mais là c'est du 50/50, certains n'ont pas du tout aimé ce revirement. Jormungand: Perfect Order a une fin inattendu, mais ça reste dans la logique de la série.

D'après le film Adaptation une excellente fin peut faire oublier la médiocrité du reste du film, parce que c'est ce dont les gens vont se rappeler le plus. Et je pense qu'il y a une part de vérité, tu prends un films comme Saw, la fin est marquante et a aider à populariser le film. Tu prends le dernier Indiana Jones, la fin est aussi marquante mais dans le mauvais sens, on s'en rappellera comme une grosse déception. Après Saw n'est pas mauvais et Indiana Jones 4 n'est pas excellent mis à part sa fin, donc je ne pense pas que celle-ci puisse faire complètement changer la qualité de son oeuvre.

D'ailleurs je ne pense pas que Cowboy Bebop serait toujours ma série préféré si elle n'avait pas sa fin, mais comme contre-exemple Akira a une fin précipité et un peu décevante, ça reste pourtant la référence de l'animation japonaise, ce qui démontre que la fin ne défini pas le succès et la qualité de l'oeuvre.
"Mais souvenez-vous que penser qu'une chose est juste ou non est totalement arbitraire. C'est votre vision des choses qui le définit.
Dans l'univers il n'y a rien qui soit bon ou mauvais par nature." Bastard!!

http://myanimelist.net/animelist/Ashnojutsu
https://hummingbird.me/users/Ashnojutsu/library
Avatar de l’utilisateur
Ash!!
Membre d'honneur
 
Messages: 5614
Enregistré le: 21 Juil 2008 05:29

Re: La fin qui change tout ?

Messagepar Yartrub » 17 Aoû 2015 10:39

Vu la longueur d'un film, le problème de la fin est complètement différente. Il y a des films dont la fin change vraiment tout, le plus marquant étant pour moi Fight Club, remettant en cause absolument tout le film.

Mais une série est apparemment trop longue pour avoir un tel bouleversement. Je souhaite donc lancer le débat seulement sur les séries.
Reinhard von Lohengramm dans Ginga Eiyuu Densetsu a écrit:Tant qu'une organisation dépend du génie d'un seul individu, elle est immature
Avatar de l’utilisateur
Yartrub
Membre d'honneur
 
Messages: 2294
Enregistré le: 17 Aoû 2009 14:06

Re: La fin qui change tout ?

Messagepar Matchoss » 17 Aoû 2015 11:38

Dans le genre retournement de situation, cela me fait penser à Noein. On peut le voir venir, mais c'est quand même bien amené. Après un début de série un peu mou dont on comprend pas vraiment les enjeux, on bascule dans un autre univers où les révélations finales tranchent avec l'aspect plutôt gentillet du début.
Je pense aussi à Trigun aussi dont la fin redéfinit un peu Vash et on commence à avoir une vision différente du personnage.
J'approuve Ash sur la fin de Cowboy Bebop qui est brillante et qui se détache du reste de la série.
C'est un phénomène plus facile à mettre en place sur une série à la narration épisodique.

Par contre, si tu cherches des fins qui ont un peu détruit le reste de l'oeuvre, je pense que c'est plus facile à trouver.
Avatar de l’utilisateur
Matchoss
Ami d'Animeka
 
Messages: 513
Enregistré le: 21 Déc 2014 22:43

Re: La fin qui change tout ?

Messagepar Yartrub » 17 Aoû 2015 15:58

Plutôt qu'une fin, dans Noein ou Trigun, ce sont vraiment des arcs, des derniers tiers, des parties finales. Et puis ce sont vraiment des choses amenées. Ce n'est pas comme si on pouvait dire c'est pourri, y avait qu'à faire autre chose. Faire autre chose, c'est faire un autre anime.

Il y a bien Berserk où la fin est bien radicale, et seulement sur les deux derniers épisodes. Mais je n'ai pas vu de critiques là-dessus.

Comme fin très critiquée, je me souviens de par exemple Psycho-Pass.

Souvent ces problèmes de fin, ce sont des histoires d'happy end, de mort de personnage, ou au contraire de résurrection.

Pour prendre l'exemple Psycho-Pass, dont la discussion sur la fin a disparu lors du crash,
Spoiler :
est-ce si important que Makishima meurt ou pas ? Les fins possibles juste sur cette scène, mort, évasion ou capture et assimilation par Sybil, en quoi changent-elles l'appréciation de la série ?
Reinhard von Lohengramm dans Ginga Eiyuu Densetsu a écrit:Tant qu'une organisation dépend du génie d'un seul individu, elle est immature
Avatar de l’utilisateur
Yartrub
Membre d'honneur
 
Messages: 2294
Enregistré le: 17 Aoû 2009 14:06

Re: La fin qui change tout ?

Messagepar Miyuki » 17 Aoû 2015 17:19

Je suis complètement d'accord sur le fait que la fin est une des choses des plus importantes dans l'appréciation d'une série. Enfin, le dénouement plutôt. Bha, je vais pas répéter ce qui a été dit !

Spoil sur Bebop.

Spoiler sur :
Pour rester sur Cowboy Bebop, pour ma part c'est le contraire:
La série me plaisait correctement, et c'est le "dénouement" qui m'a complètement laissé sur le cul. Mais du mauvais côté... le fait d'avoir tué le personnage fait perdre tout l'intérêt de la série, à mon goût. Spike n'a pas changé entre le premier et le dernier épisode (il fait partie des personnages que je déteste le plus depuis !). Du moins c'est mon avis, et je trouve ça dommage. Mais bon, le départ d'Edward était déjà une mise en bouche à laquelle je ne voulais pas croire...
D'ailleurs cette solution de "facilité", de tuer ses personnages, on la retrouve dans Zankyou no Terror (et Samurai Champloo est plus ou moins dans la même idée avec le groupe qui explose littéralement sans aucun regret, de mémoire, ça fait un bail que je l'ai vu). Je trouve ça dommage. Evidemment que c'est facile de faire tuer un personnage torturé et désespéré, le faire se laisser sombrer, comparé à essayer de lui faire remonter douloureusement la pente... enfin, après je suppose que chacun à ses préférences là-dessus.
(d'ailleurs si vous comptez envoyer un manuscrit à un éditeur, la mort du personnage (par suicide surtout) en fin d'écriture est souvent rédhibitoire)

Bha, j'avais l'impression que l'objectif des épisodes était de faire sortir Spike de son passé. De montrer un personnage qui, aimé par un entourage qui le soutient, parvient à sortir de la mauvaise passe. Sans pour autant nier son passé ! J'y croyais dur comme fer sur les derniers épisodes, et puis non. Après je sais pas. Visiblement les gens trouvent Spike classe, pour moi c'est le contraire.


Des fins qui m'ont marquées... c'est pas vraiment des fins, mais plus des dénouement.
Là tout de suite y a Ping Pong qui me vient en tête. Le match Peco VS Smile à la fin était fou, parce qu'il décidait de si les jeunes allaient suivre le chemin des vieux. En plus à l'époque je lisais un Zola donc j'étais en plein dans cette idée du malheur héréditaire et tout, haha

Gunbuster aussi, et là c'est bien fin et dénouement. Quelle vision de l'humanité est offerte ? Celle-là me plaît :)

Mais est-ce que je suis HS ? Ce ne sont pas des fins "qui changent tout" a priori... en fait ce sont plus des fins qui "settle" (désolé, gros blanc. Aucune idée du terme français qui traduit exactement ce que je veux dire D: ) ("fixent" ?). Pendant les épisodes plusieurs lectures sont souvent offertes, la fin en propose une. Parfois c'est celle qu'on espère, parfois non, et puis parfois on s'y attendait carrément pas et là pareil ça peut nous plaire, ou pas.

J'ai pas d'exemple de fin auxquelles je ne m'attendais et qui m'ait marqué, là tout de suite. Peut-être Gundam Unicorn ?
Avatar de l’utilisateur
Miyuki
Visiteur
 
Messages: 56
Enregistré le: 14 Juil 2014 13:12
Localisation: tranchedeweeb.blogspot.fr

Re: La fin qui change tout ?

Messagepar Woldrim » 18 Aoû 2015 11:08

Il est vrai qu'un film est plus court qu'une série mais la fin de cette dernière n'en est pas moins importante. Si la fin ne correspond pas aux attentes du spectateur, que ce soit en terme de qualité et/ou de goûts, il peut regretter de l'avoir regardé jusqu'à la fin d'autant plus qu'une série est longue. Je pense que c'est un point important qui différencie la série du film. Le spectateur investie plus de temps dans une série et aura peut être la sensation de l'avoir perdu si la fin est décevante.

Au contraire, si elle est exceptionnelle, il se félicitera d'être aller jusqu'au bout, d'autant plus si le début et/ou développement était poussif ou inférieur au dénouement.

Après, vu que nous sommes dans l'animation japonaise, une partie non négligeable des animes ne se terminent pas. Pour ces derniers, ce sont des fins d'arcs au mieux, ce qui a des conséquences je suppose moindre car on sait que ce n'est pas fini. Du coup, ceux qui n'ont pas décroché peuvent toujours espérer quelque chose.

La fin ne fait pas tout mais participe, pour certaines personnes dont moi-même, a l'appréciation générale. Elle a toujours de l'importance. Après, de mon côté, c'est rare qu'elle change en effet tout, comprendre une grosse perte d'estime ou une grosse hausse. Ceci-dit, si j'hésitais entre deux notes, la fin peut clore mon débat intérieur.

Quelques animes dont les fins eurent un impact négatif, plus ou moins important, sur mon appréciation finale : Ergo Proxy, Higashi no Eden, Kokoro Connect, Oreimo, RahXephon, Samurai Champloo, Trigun, Wolf's Rain.

Kokoro Connect, le dernier arc est catastrophique même si ce n'est que le dernier l'espace de 3 mois. RahXephon part en sucette. Oreimo, la pire fin ever. Samurai Champloo perds son 10 à cause d'elle mais c'est personnel, ça peut passer. Etc...

Et positifs : Cowboy Bebop, Katanagatari, Texhnolyze.

CB, je crois que je n'ai pas besoin de commenter :D

Katanagatari propose quelque chose d'assez surprenant à la fin et ce fut très positif pour moi.

Texhnolyze
Spoiler sur :
qui assume la fin de l'humanité :D Cette séquence finale avec le héros est magique à elle seule !


Yartrub a écrit:Pour part, je trouve les conclusions rarement incongrues, toujours tellement en conformité avec le développement de la série entière. Contrairement à l'ouverture d'une série, je ne vois pas de fin inattendues. Bien sûr il y a des finals spectaculaires, mais ils n'arrivent pas sans prévenir.


Quelque part, si la fin est en conformité avec le développement de la série entière, que les fins spectaculaires attendues arrivent, cela participe au concept de la bonne fin qui peut permettre à l’œuvre de préserver son appréciation quand elle ne l'améliore pas. Ce qui m'est plus étrange est que tu n'ais pas rencontré la situation où la conclusion n'est pas ainsi :D Ceci-dit, il est vrai que cela ne peut rien changer, car, si la fin corresponds aux attentes... et bien l'appréciation qui s'est forgée au cours du visionnage s'en retrouvera conforter et pas forcément renforcée. C'est d'ailleurs ce que tu sembles argumenter, non ?

Matchoss a écrit:Dans le genre retournement de situation, cela me fait penser à Noein. On peut le voir venir, mais c'est quand même bien amené. Après un début de série un peu mou dont on comprend pas vraiment les enjeux, on bascule dans un autre univers où les révélations finales tranchent avec l'aspect plutôt gentillet du début.


Comme tu le dis, je pense qu'on peut le voir venir pour Noein mais cela n'empêche pas que cela puisse avoir un impact !

Au cours de l'écriture de ce post, je me dis que même si la fin a son importance, elle peut uniquement confirmer nos impressions et de rien changer à l'appréciation. Là, tout de suite, je ne me dis que c'est peut être ce qui se passe habituellement, sauf exceptions quoi.
Avatar de l’utilisateur
Woldrim
Tonosama
 
Messages: 2200
Enregistré le: 27 Jan 2010 19:07
Localisation: Un champion sans numéro

Re: La fin qui change tout ?

Messagepar Angry Waifu » 18 Aoû 2015 12:28

Je pense qu'il y a deux types de fin.

La fin complètement attendue et classique, qui permet au spectateur lambda de ne pas être frustré (une "happy end" en gros) quitte à ne pas respecter l'esprit de l'oeuvre ou à forcer la fin heureuse.

Et la fin originale, inattendue, où l'auteur pose ses sacs sur la table quitte à ce que cela ne plaise pas à une partie du public, voire ruine complètement ce qu'il a entrepris tout au long de l'oeuvre.

Je suis beaucoup plus favorable à la 2ème option.

Pour revenir au cœur du sujet, déjà c'est difficile de comparer la fin d'un long-métrage d'animation, d'une série de 12 épisodes ou d'une série de 24 épisodes (voire plus). Le temps passé à développer l'intrigue n'est pas du tout le même, les enjeux ne sont pas présentés de la même façon et donc la fin n'aura pas le même impact.

Très souvent j'ai été déçu par une fin alors que j'avais apprécié le fond de la série. L'inverse me parait plus compliqué (se mettre à apprécier une série qu'on n'aimait pas grâce à sa fin) car en général je ne regarde pas jusqu'au bout une série qui ne me plait pas.

Yartrub a écrit:Avez-vous des exemples de fin réussie ? Des fins exceptionnellement différentes de la série ?


Je ne sais pas si cet exemple répond à la question mais je vais me lancer.

La 1ère série Fullmetal Alchemist s'est détaché de l'oeuvre originale bien avant la fin. Elle a créé plein de nouveaux personnages, pour la plupart intéressants, et proposé une fin ouverte pouvant être poursuivie. Bon, la fin officielle est du coup censée être Conqueror of Shamballa qui est, disons.... fortement dispensable. La fin est satisfaisante comme elle est si on s'arrête au dernier épisode de la série.
Le manga a continué avec ses propres nouveaux personnages et propose une happy end digne d'un shonen de base alors qu'il avait l'air d'être plus que ça. Franchement y'a pas photo sur la fin que je préfère XD

Et sinon, pour parler de fin bonne/mauvaise/controversée, Evangelion ? : D
Image
Avatar de l’utilisateur
Angry Waifu
Habitué
 
Messages: 264
Enregistré le: 29 Déc 2014 01:03

Re: La fin qui change tout ?

Messagepar Chise » 18 Aoû 2015 14:29

La fin d'une série qui a changé tout qui me vient à l'esprit est celle de Mai Hime, elle proposait un concept de Battle Royale assez intéressant et les personnages étaient pas mal du tout et puis à la fin
Spoiler sur la fin de Mai Hime :
Le méchant qui imposait le death mach est vaincu et tout ceux qui sont morts sont ramenés à la vie anéantissant complétement la portée dramatique. Après des morts et des pleurs tout au long de la série on finit sur un happy end à l'eau de rose complétement foireux.
Avatar de l’utilisateur
Chise
Senpai
 
Messages: 661
Enregistré le: 01 Avr 2009 00:54

Re: La fin qui change tout ?

Messagepar Matchoss » 18 Aoû 2015 14:41

Yartrub a écrit:Plutôt qu'une fin, dans Noein ou Trigun, ce sont vraiment des arcs, des derniers tiers, des parties finales. Et puis ce sont vraiment des choses amenées. Ce n'est pas comme si on pouvait dire c'est pourri, y avait qu'à faire autre chose. Faire autre chose, c'est faire un autre anime.


A ce moment là qu'est-ce que tu définis comme une fin? Il ne me semblait pas que ce dont je voulais parler ne représentait pas plus de 2 ou 3 épisodes. (l'arrivée à ShangriLa pour Noein et que les masques tombent, l'affrontement final dans Trigun avec le flashback) Je me trompe peut-être, je n'ai pas revu ces animes depuis plusieurs années.

Angry Waifu a écrit:Très souvent j'ai été déçu par une fin alors que j'avais apprécié le fond de la série. L'inverse me parait plus compliqué (se mettre à apprécier une série qu'on n'aimait pas grâce à sa fin) car en général je ne regarde pas jusqu'au bout une série qui ne me plait pas


Dans les séries récentes, je dirais que You Lie In April de part son final à basculer d'une série assez standard vers une série de qualité pour ma part. Je pense que revisionner cette série lorsqu'on connait le dénouement peut amener une façon différente de voir l’œuvre. La fin n'est pas si surprenante, mais très bien mise en scène et sans fausse note.

Les séries avec des fins dramatiques ont plus de chances de surprendre et donc d'amener ce petit quelque chose qui rehausse la série. Ceci évidement doit être fait intelligemment. Du drame pour du drame, ce n'est pas très agréable à regarder.
Avatar de l’utilisateur
Matchoss
Ami d'Animeka
 
Messages: 513
Enregistré le: 21 Déc 2014 22:43

Re: La fin qui change tout ?

Messagepar Yartrub » 18 Aoû 2015 15:50

Disons @Matchoss que tu parles de retournement de situation, or autant dans Noein que dans Trigun, ça m'a plutôt fait penser à un boss de fin, dans un château un peu bizarre, mais finalement on n'attendait que lui. L'ambiance change, mais j'ai dû mal à simplement l'appeler la fin qui change tout (d'où le titre du sujet). Pour ces deux exemples, ce sont plutôt des aboutissements (@Miyuki : c'est pas ça que tu cherchais quand tu as mis settle ?), il y aurait vraiment un manque si la série s'arrêtait avant ces deux-trois épisodes de fin.

Noein ça fait longtemps, mais je me souviens plutôt d'un "enfin" plutôt que d'une quelconque surprise, où il y aurait eu pas mal de révélations.

Trigun, c'est plus récent pour moi, je me souviens que le flash back est bien plus tôt que l'avant-dernier épisode. Après vérification cet épisode flash-back est le 17. Et l'épisode où on voit la première fois de manière la plus évidente sa nature non-humaine, c'est l'épisode de remise en état de la centrale électrique, et après avoir cherché des épisodes autour de la fin, j'ai trouvé que c'était l'épisode 6.


Quand je pense à des fins qui change tout, et qui me font changer l'appréciation de la série, je pense plutôt à Zetsuen no Tempest, où je me dispense des 12 derniers épisodes (sur 24, un peu beaucoup pour un fin), ou Kill la Kill, où on a vraiment aucun indice sur la nature des fibres de combats avant la fin de l'épisode 15, on est plus dans un dernier tiers.


@Woldrim : Ton dernier paragraphe laisse entendre que je t'ai fait réfléchir, mais qu'au final tu n'as pas réécrit en conséquence ton message. Les fins à impact négatif, est-ce que ce ne sont finalement que des confirmations de ton appréciation de la série, ou bien ont-elles vraiment changer ce que tu aurais pu mettre avant la fin ?

Attendre ZE fin pour une série, c'est souvent qu'il y a un défaut qu'on pense qui sera corrigé au final, comme si c'était simplement un suspense un peu trop maladroit. Par exemple Ergo Proxy est souvent abscons, mais ce n'est pas la fin qui va tout expliquer. Wolf's Rain est d'abord un road movie (à pattes, mais c'est un détail ^-^), à la recherche du Rakuen, or lorsque demande à Google de me traduire ce mot en français, il me répond que ça veut dire paradis, en connaissant ce détail, la fin me parait bien plus compréhensible.


Je retiens le Mai Hime cité par @Chise, qui effectivement à l'air de tenir une bonne couche (je n'ai pas vu cette série).
Reinhard von Lohengramm dans Ginga Eiyuu Densetsu a écrit:Tant qu'une organisation dépend du génie d'un seul individu, elle est immature
Avatar de l’utilisateur
Yartrub
Membre d'honneur
 
Messages: 2294
Enregistré le: 17 Aoû 2009 14:06

Re: La fin qui change tout ?

Messagepar Woldrim » 18 Aoû 2015 17:50

Yartrub a écrit:Ton dernier paragraphe laisse entendre que je t'ai fait réfléchir, mais qu'au final tu n'as pas réécrit en conséquence ton message. Les fins à impact négatif, est-ce que ce ne sont finalement que des confirmations de ton appréciation de la série, ou bien ont-elles vraiment changer ce que tu aurais pu mettre avant la fin ?


Si elle est très mauvaise, comme pour Oreimo, c'est certains qu'un changement a lieu. Que ce fusse l'une ou l'autre des fins, cela ne me dérangeait pas selon la mise en forme. Et, à ce sujet, j'ai eu l'impression d'avoir gagner au loto le temps d'une caméra cachée. Ce n'était pas très drôle !

Ma dernière phrase signifie que je remarque que peu de fins ont tout changé à mon appréciation entraînant une grosse dépréciation ou inversement. Généralement, les conséquences ne sont pas énormes.

Sinon, oui la fin de Mai-Hime change tout pour ceux qui l'appréciaient jusqu'à ce moment-là ^^

Angry Waifu a écrit:Et sinon, pour parler de fin bonne/mauvaise/controversée, Evangelion ? : D


Je pense que l'on peut appeler cela aussi une fin qui change tout ! Après, les conséquences sont différentes selon les personnes.
Avatar de l’utilisateur
Woldrim
Tonosama
 
Messages: 2200
Enregistré le: 27 Jan 2010 19:07
Localisation: Un champion sans numéro

Re: La fin qui change tout ?

Messagepar hero7 » 18 Aoû 2015 20:18

J'ai un problème avec la base du débat
on a parle d'un truc qui change tout au moment de la cloture d'une série .
J'ose interpréter ça comme le twist, l'information ; flashback ou la révélation qui change tout lors du dernier acte.

La fin qui change tout; personne ne semble s'accordé sur ce principe .Sinon faudrait definir la fin comme tu l'entends.Les exemple cité repose plus sur l'élément surprise du chef pour relancer l'interet de l'anime afin de cloturer en fanfare ou cacahuète

je suis de l'avis de matchoss ce tit twist conditionne notre appreciation si on revoit la serie; l'exemple de fight club et du même calibre

Je plussois tout autant angry waifu dans les deux categorie tu a des animes de qualité mais la seconde et celle qui nous concerne ici.

Tout ca pour dire faudrait recentrer le débat sur l'élément perturbateur qui modifie la vision qu'on se fait de la série et qui forcement impacte l'appreciation si jamais on se refait la série.
Cet élément devrais appartenir au dernier arc idealement, souvent il introduit ce dit arc .

Quoi qu'il en soit dans l'optique que je viens d'exposer je citerai
Spoiler sur :
Madoka : sa copine qui provoque le chaos avec sa boucle temporel
Monster : la derniere revelation de johan
mirai nikki : révélation sur gasai yuno (vraiment pleine de surprise)
Princess tutu : on tombe des nu a la fin
shinsekai yori : la révélation à la fin (pincement de coeur)
psycho pass I : la nature de sybill
Mouretsu pirates : l'info qui donne un secoond souffle au dernier arc
pour ne citer que quelques'un


Si on s'en tiens a ta proposition de manière litteral faut creuser des fins du style top wo nerae (j'aime pas la fin de bebop)
Donc des animes qui changent de timbre à la fin ; je suis encore en emerveillement derriere le final des deux top wo nerae par exemple.
Les deux animes reste très correct voir moyen jusqu'au dernier acte qui est juste sublime.
Ces fins ne change pas tout même si elle change notre appreciation de l'anime ca ne donne pas de bonus si on revoie l'anime on s'ennuiera tout autant que la premiere fois; et inversement j'aime toujours bebop avant le denouement mais je deteste cette derniere partie.
et dans ce cas on pourrait référencer les série qui ont oublié de s'arrêté au bon moment.
Avatar de l’utilisateur
hero7
Sensei
 
Messages: 1127
Enregistré le: 08 Mar 2008 14:25
Localisation: Oldtimer

Re: La fin qui change tout ?

Messagepar Ash!! » 19 Aoû 2015 03:39

C'est amusant de voir CB comme le pire et le meilleur de la série dépendant des avis.

Concernant Mai Hime, ça fin m'a vraiment gâché la série, si je l'avais vu aujourd'hui ça aurait été différent, j'ai assez d'expérience pour ne pas être étonné de voir un Deus Ex machina intervenir, mais à l'époque j'étais encore nouveau (et crédule) au monde de l'animation.

Sinon Abenobashi Mahou Shoutengai propose une fin très bonne et triste assez inattendu.
"Mais souvenez-vous que penser qu'une chose est juste ou non est totalement arbitraire. C'est votre vision des choses qui le définit.
Dans l'univers il n'y a rien qui soit bon ou mauvais par nature." Bastard!!

http://myanimelist.net/animelist/Ashnojutsu
https://hummingbird.me/users/Ashnojutsu/library
Avatar de l’utilisateur
Ash!!
Membre d'honneur
 
Messages: 5614
Enregistré le: 21 Juil 2008 05:29

Re: La fin qui change tout ?

Messagepar Miyuki » 19 Aoû 2015 10:42

@Yarturb: oui, c'est un autre point de vue mais ça revient au même pour ce que j'avais en tête :)

Pour la fin d'Oreimo, c'est plus qu'elle a détruit ce qui faisait l'intérêt de la série: jouer avec l'inceste sans jamais tomber dedans. Enfin, je l'ai prise comme ça.

Sinon pour revenir sur ce que dit hero7, je suis d'accord. La fin qui change tout c'est la fin qui fait qu'avant tu voyais les péripéties d'une certaine façon, et qu'après tu dois revoir toute ta vision.

Je pense pas que la fin qui permet de comprendre les zones d'ombres qu'on avait vu soit une fin qui change tout. Celle qui change tout c'est celle qui te montre qu'il y avait d'énormes zones d'ombres auxquelles tu ne prêtais attention (ou que tu n'avais carrément pas vu), qui sont pourtant d'une importance fondamentale.
Avatar de l’utilisateur
Miyuki
Visiteur
 
Messages: 56
Enregistré le: 14 Juil 2014 13:12
Localisation: tranchedeweeb.blogspot.fr

Re: La fin qui change tout ?

Messagepar Sith » 30 Mar 2016 14:08

La fin qui change tout? c'est un titre intéressant.

Dans certains cas c'est le retournement final (Fight club, Madoka par exemple), mais parfois, c'est juste l'apothéose (Shin sekai Yori). En tout cas une fin satisfaisante, c'est dur mais gratifiant
Image
Avatar de l’utilisateur
Sith
Ami d'Animeka
 
Messages: 508
Enregistré le: 27 Avr 2009 15:56

Re: La fin qui change tout ?

Messagepar Zhang Liao Sebi » 13 Oct 2016 18:35

Quand on parle de fin, une qui m'a le plus marquée, c'est celle de Shigatsu wa kimi no uso. Beaucoup auraient aimé une autre fin, mais je pense qu'elle est parfaite comme elle est. C'est pour moi une des plus belles fins que j'ai jamais vu, elle m'a marquée un truc de fou.

Une autre fin qui a été énorme, c'est celle de Monster.

Le dernier arc de Sword art online aurait été complètement différent sans les derniers épisodes (l'arc aurait été dénué d'intérêt).

Pareil pour Blood C, la fin de l'anime est juste ... euuh c'est le gros bordel quoi, ça valait le coup de regarder les autres épisodes pour en arriver là.

En ce qui concerne les fins en général, qui sommes nous pour les juger ? Si l'auteur a décidé qu'elle serait ainsi, soit. Je suis en train de chercher un anime avec une fin qui m'a déçu, je ne vois que Death Note. Je ne dénigre pas la fin comme beaucoup, mais je trouve que Yagami a été vraiment stupide sur la fin, ça m'a déçu.

Et sinon, il y a les fins qui sont expéditives, comme dans Charlotte, j'ai vraiment trouvé ça dommage.
Avatar de l’utilisateur
Zhang Liao Sebi
Visiteur
 
Messages: 17
Enregistré le: 13 Oct 2016 17:30

Re: La fin qui change tout ?

Messagepar Omoïkane » 13 Oct 2016 21:47

C'est vrai que le deus ex machina ultimate resurect happy end de Mai Hime mérite sa place dans le hall of fame des foirages.

Une des meilleures fin qu'il m'ait été donné de voir doit être celle de Gurren lagann, l'épilogue est d'une justesse, ça conclus parfaitement l'anime.
Idem pour Shin Sekai Yori.

Celle de cowboy bebop à été une bonne claque dans le sens ou apporter une conclusion à un animé de 26 épisodes comportant 21 (si je dit pas de bétises) épisodes stand alone, c'est fort et de cette façon, c'est puissant.


(Après tout le monde sait que la meilleure fin restera celle de l'épisode 26 d'excel saga :P)
Avatar de l’utilisateur
Omoïkane
Visiteur
 
Messages: 13
Enregistré le: 18 Juil 2014 10:36


Retourner vers Autres thèmes et débats

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités