Larmes

Larmes

Messagepar Golgoth » 06 Sep 2016 23:06

Bonjoir (bonjour ou bonsoir selon l'heure à laquelle vous lisez ce message)

Je sais que les animations, européennes ou asiatiques, nous tiennent à coeur et peuvent nous "révéler" à certains points. Cette publication, somme fortuite peu reluisante car elle annonce un côté "larmoyant" de nous, peut paraître peu encline à un sujet de discussion.

C'est pour quoi (et non pourquoi qui demande une raison mais bien une conséquence, et d'où la séparation de pour et de quoi, simple règle de grammaire) ce sujet est créé : Pour QUOI telle ou telle animation vous fait "pleurer" (ou du moins avoir la larme à l'oeil)

Personnellement, les animés qui me mettent la larme à l'oeil sont : Princess Millenium, parce que j'ai des souvenirs d'enfances liés à cela et j'ai un attachement particulier à la BO d'un perfectionniste : Kitaro (je vous invite à découvrir ce qu'il fait en live sur sa chaîne youtube. Mais il y a aussi des histoires "simples" comme Aladdin de Disney.

Je suis subjugué par la beauté de la musique de Kitaro mais aussi par l'humanisme qui exulte, d'une façon indirecte pour la Princesse Millenium que d'une façon directe (grâce aux chansons ou aux situations mises en place chez Disney) dans Aladdin.

Mais il y a également un film qui m'émeut au point de pleurer devant, La Chorale, comme le titre l'indique (comme les Choristes) le film est basé sur les chansons et dans ce film (qui se situe au départ au printemps 1954 !, soit au début de la reconstruction réelle et surtout sociale du Japon, suite à Hiroshima et Nagasaki entre autres) les chansons interprétées dans ce film sont réellement des chansons ou comptines pour enfants comme le titre Furusato (qui a donné peut-être l'idée au titre du film Furusato Japan, afin de montrer, et cela n'est que MON interprétation, l'influence de l'Occident au pays du Soleil Levant post seconde guerre mondiale que le titre soit 50% nippon et 50% en anglais.) ou aussi Aka Tombo (les libellules rouges dans le film).

Ce que j'attends, et certainement pas que moi, c'est que vous exprimiez vos ressentis face à tel animé (japonais ou non), face à telle Bande Originale (B.O.) et ainsi partager un sentiment commun : la "nostalgie" ou l'empathie car on peut comprendre de par nos expériences personnelles pourquoi telle scène, telle séquence, tel personnage puisse tant être imprégné dans une personne que l'on connait (ou non).

N'hésitez pas à partager vos sentiments, votre ressenti face à certaines scènes (n'hésitez vraiment pas car une scène qui puisse vous paraître neutre ou insignifiante ne l'est pas nécessairement pour quelqu'un d'autre).

J'ai créé ce topic afin de ne polluer aucun autres (peut-être poullerai-je le forum dans sa globalité) mais aussi pour partager mes larmes (de joies ou de tristesses) et mes sentiments procurés par la vision de films ou de séries animées.
Je fume, je bois, je b..... . Triangle équilatéral
Serge Gainsbourg

https://soundcloud.com/dj-rideau
Avatar de l’utilisateur
Golgoth
Visiteur
 
Messages: 53
Enregistré le: 19 Juil 2016 22:18
Localisation: Planète Véga

Re: Larmes

Messagepar Yartrub » 10 Sep 2016 10:44

Ce sujet me parait assez ambigu. Au départ est évoquée l'animation qui provoque l'apparition de larmes chez nous, que ce soit en raison de notre immersion dans l'histoire, ou bien le rappel d'histoire personnelle. Mais tout au long du message, Golgoth, tu ne fais que nous parler de musique, de bande originale, d'artiste compositeur ou interprète.

Or la BO n'est qu'un outil dans l'animation, qui peut certes être discutée au niveau musicale (comme le fait Tyllou par exemple), mais sans le contexte de l'histoire racontée, la dextérité de l'insertion de la BO par le direction du son, la mise en scène, ça reste qu'un morceau de musique. La BO peut être une façon simple de se rappeler d'un passage intense d'une scène ou d'un passage d'une série ou d'un film qu'elle accompagne, mais la faire écouter par quelqu'un qui n'a pas vu ce passage est plutôt voué à l'échec s'il s'agit de faire partager l'émotion ressentie lors du visionnage de l'animation.


À propos des émotions, j'avais noté sur ce forum quelque chose d'émouvant dans Nodame Cantabile. La citation d'un des personnages de la série suffit à décrire cette scène.
Yartrub a écrit:
Professeur Auclair a écrit:Dans ce mouvement, il y a de la trahison, des épreuves mêlées de souffrance, de la déception. Toutes les peines de l'humanité y sont. Et à la fin, il reste que la fatigue. Il n'y a même plus de coeur.


Écoutez la différence : https://www.youtube.com/watch?v=4wCLKuhL8y8


Il y a des films qui sont clairement larmoyants, la mort de jeunes enfants lors de périodes de guerre, je ne pense pas qu'il faille vraiment rentrer dans les détails de pour quoi cela fait pleurer, même si la mise en scène joue énormément pour faire partager une émotion dans ce genre de cas.

Mais le film qui m'a clairement le plus ému, alors qu'il n'y a rien de vraiment tragique (la mort d'un personnage en début de film est importante, mais elle est traitée comme un fait divers), c'est Ame & Yuki, que j'avais commenté il y a deux ans (déjà). Par flemme de commenter différemment pour ce sujet, je reprends ma contribution de l'époque :
Cette retenue, ce refus de montrer quoi que ce soit de concret à part des scènes de vie quotidienne, est la force de ce film, car du coup cela nous force immédiatement notre imagination qui est très guidée. Rien ne nous indique qu'il y a une quelconque tristesse, encore moins l'accompagnement musical que le reste. La tristesse vient alors du tréfonds de notre âme, et c'est ce qui m'a bouleversé au point de me mettre en larmes.
Reinhard von Lohengramm dans Ginga Eiyuu Densetsu a écrit:Tant qu'une organisation dépend du génie d'un seul individu, elle est immature
Avatar de l’utilisateur
Yartrub
Membre d'honneur
 
Messages: 2276
Enregistré le: 17 Aoû 2009 14:06

Re: Larmes

Messagepar Ash!! » 11 Sep 2016 04:28

Moi le problème c'est que je peux avoir des larmes sans pour autant que la scène me marque (du moins pas assez pour m'en rappeler un mois plus tard), donc je n'ai pas de moments spécifiques dont je me rappelle avoir versé des larmes, mais je sais que c'est arrivé plusieurs voir dans One Piece, et je crois aussi avec Nana.
Je pense qu'il y en a pas mal d'autres qui ne me viennent pas en tête. Après pour répondre au pourquoi, souvent quand un personnage est triste et larmoyant, je suis triste et larmoyant (tant que la réalisation ne se plante pas).
"Mais souvenez-vous que penser qu'une chose est juste ou non est totalement arbitraire. C'est votre vision des choses qui le définit.
Dans l'univers il n'y a rien qui soit bon ou mauvais par nature." Bastard!!

http://myanimelist.net/animelist/Ashnojutsu
https://hummingbird.me/users/Ashnojutsu/library
Avatar de l’utilisateur
Ash!!
Membre d'honneur
 
Messages: 5579
Enregistré le: 21 Juil 2008 05:29

Re: Larmes

Messagepar Gally » 11 Sep 2016 10:54

J'ai jamais pu voir Le tombeau des Lucioles en entier (ça remonte à longtemps maintenant [j'ai essayé deux fois à ce jour], faudrait que je le regarde aujourd'hui pour voir où j'en suis avec mes limites) tellement mes yeux étaient embrouillés de larmes (je ne voyais plus rien). Bon en même temps c'est un extrême je sais bien.
Il m'est arrivée aussi d'avoir les yeux qui piquent tellement j'étais emballée émotionnellement par tout un tas d'ingrédients exaltants, qui te submergent d'ondes positives ^^.
Avatar de l’utilisateur
Gally
Sensei
 
Messages: 1283
Enregistré le: 26 Sep 2013 00:14

Re: Larmes

Messagepar le gritche » 16 Sep 2016 12:19

Gally a écrit:J'ai jamais pu voir Le tombeau des Lucioles en entier (ça remonte à longtemps maintenant [j'ai essayé deux fois à ce jour], faudrait que je le regarde aujourd'hui pour voir où j'en suis avec mes limites) tellement mes yeux étaient embrouillés de larmes (je ne voyais plus rien).


Ca me semble un peu problématique. Le tombeau des lucioles est d'une tristesse déchirante, mais il faut prendre sur soi et le regarder jusqu'au bout (rétrospectivement, le début du film n'en est que plus triste). Je pense qu'apprendre à retenir ses larmes et à prendre un peu de recul sur les émotions qu'on reçoit de plein fouet est un effort qui se révèle gratifiant, et permet paradoxalement de mieux apprécier certaines choses (peut-être parce que résister à sa propre peine provoque une douleur familière qui est le premier stade d'une forme de résilience). Il ne s'agit pas de se blinder hermétiquement ou de jouer les durs en public, mais d'avoir une regard plus global sur la fiction qu'on regarde, se demander comment on ressentirait les choses en dehors de toute mise en scène et sans OST, ce qui rend d'autant plus admiratif du travail accompli par le staff. De sacrés coquins ces gens pour jouer avec nos émotions :)

Je pense aussi à des formes de tristesse heureuse et/ou empreintes de nostalgie: la fin de Princesse Mononoke par exemple. Jamais plus rien ne sera comme avant, et pourtant il y a de l'espoir. J'aime ce genre de tristesse, c'est celle que je trouve le plus "légitime", là où la tristesse en grande pompe ou qui nous laisse en plein pessimisme me semble moins pertinente.
Avatar de l’utilisateur
le gritche
Tonosama
 
Messages: 2295
Enregistré le: 25 Juil 2006 13:19

Re: Larmes

Messagepar Woldrim » 17 Sep 2016 10:39

Ash!! a écrit:Moi le problème c'est que je peux avoir des larmes sans pour autant que la scène me marque (du moins pas assez pour m'en rappeler un mois plus tard)


Omg. Tout comme moi.

Dernièrement, les larmes me sont venues pour Shigatsu wa Kimi no Uso, plusieurs fois. Plus ancien, la toute fin de Ano Hana.

Les raisons ? Souvent parce que c'est émouvant, que ce soit les dénouements heureux ou tragiques.

...

Okay, je sors :arrow:


Ano Hana

Spoiler sur :
Quand ils ne peuvent plus voir Menma à la fin, ça m'a foutu le bourdon. C'était attendue mais la mise en scène m'a eu.


le gritche a écrit:Ca me semble un peu problématique. Le tombeau des lucioles est d'une tristesse déchirante, mais il faut prendre sur soi et le regarder jusqu'au bout (rétrospectivement, le début du film n'en est que plus triste


C'est vrai que j'y ai de suite pensé. Après la fin du film, le début en est d'autant plus émouvant. Le film finit de manière très violente et abrupte
Spoiler sur :
avec la mort de la petite sœur et tout
Par contre, je l'ai vu une fois avec une de mes petites amies et... je n'ai pas pu me concentrer sur le film :D

Après, si je commence à décrire tous les moments d'émotions, je n'en finirai pas.

Un dernier...

Chobits

Spoiler sur :
Lorsque Chii "remarche" XD
Avatar de l’utilisateur
Woldrim
Tonosama
 
Messages: 2183
Enregistré le: 27 Jan 2010 19:07
Localisation: Un champion sans numéro

Re: Larmes

Messagepar Gally » 17 Sep 2016 16:20

@LeGritche: Euh oui. Ce que tu dis je l'entends bien hein.
Voilà que je fais part d'un état émotionnel très lointain avec franchise et j'ai droit à une espèce de leçon de morale. Huhuuu lol, ça aura au moins eu le mérite pendant un instant d'avoir l'impression d'avoir 15 ans..
Avatar de l’utilisateur
Gally
Sensei
 
Messages: 1283
Enregistré le: 26 Sep 2013 00:14

Re: Larmes

Messagepar le gritche » 18 Sep 2016 11:30

Gally a écrit:@LeGritche: Euh oui. Ce que tu dis je l'entends bien hein.
Voilà que je fais part d'un état émotionnel très lointain avec franchise et j'ai droit à une espèce de leçon de morale. Huhuuu lol, ça aura au moins eu le mérite pendant un instant d'avoir l'impression d'avoir 15 ans..


Je te demande pardon: j'ai totalement oublié pendant que j'écrivais ce message, avec une lenteur d'escargot, que tu précisais que ce ressenti n'était plus d'actualité.

En couchant ces pensées un peu bébêtes, je pensais à d'autres occasions où j'entends dire à quel point tel anime à fait pleurer machin, et cette "facilité" à sortir les kleenex me déconcerte fréquemment. Pourtant, je suis un amateur de bonne tristesse, ou de séquences émouvantes à bon escient.
Avatar de l’utilisateur
le gritche
Tonosama
 
Messages: 2295
Enregistré le: 25 Juil 2006 13:19

Re: Larmes

Messagepar Drizztou » 18 Sep 2016 14:06

Sans parler de l'intérêt de la mise en scène ou de l'attachement que l'on a aux personnages, il y a 2 points assez importants qui m'ont sauté aux yeux particulièrement en regardant Angel Beats.

Déjà, comme le disaient certains, l'ost est relativement importante. Certains l'avaient déjà mentionné.
Mais il y a aussi un mimétisme qui se met en place de la part du spectateur vis à vis des protagonistes.Dans une certaine mesure, on ressent soi même les émotions qui traversent un personnage et ce qui lui arrive. Quand un personnage pleure, on sera plus disposé à avoir envie de pleurer.

A la fin de Angel Beats, on te sort la scène où tous les persos restants sont rassemblés et chialent sur fond de musique bien triste. C'est flagrant que l'anime veut que tu chiales (c'est toujours ce que je reproches à Key, 0 subtilité dans leurs drames), j'avais aucun affect pour les persos, j'aimais même pas spécialement l'anime. Et pourtant, bah je sentais la boule au ventre me prendre.
Du coup, je l'expliques comme je le disais ci dessus. J'aurais cru qu'il fallait s'attacher aux personnages pour pouvoir être sensible aux émotions auxquelles ils sont sujets. Mais peut être que ce n'est qu'un facteur qui facilite et renforce le processus.

Jamais pleuré en matant un anime moi ! Par contre, les démoiselles peuvent pleurer sur mon épaule, huhuhu :P .
Avatar de l’utilisateur
Drizztou
Senpai
 
Messages: 924
Enregistré le: 30 Sep 2009 21:21
Localisation: Le bishonen des dames

Re: Larmes

Messagepar Woldrim » 18 Sep 2016 15:49

J'ai eu la même expérience que Drizztou pour Angel Beats :)

L'attachement aux personnages est important mais la mise en scène à elle seule peut nous faire ressentir de l'émotion. Son efficacité est moindre si on n'apprécie pas la série mais d'un autre côté si on est relâché, qu'on ne s’attends pas/plus à éprouver quoique ce soit, on est alors pris par surprise et ça peut nous émouvoir ! ^^

La plupart du temps les émotions me submergent lorsque je ne m'y attends pas. Si je fais l'effort mental de me préparer, ma résistance est logiquement plus forte et longue. Ceci-dit, si je finis par craquer, les émotions qui m'atteignent sont incontrôlables et m'amènent à ne plus regarder l'écran afin de les maîtriser, du moins si je ne suis pas seul :D

Après, si je ne suis pas seul, c'est principalement au cinéma que je peux céder à mes émotions pour des raisons évidentes.

Aussi, lorsque je suis seul, ma résistance à l'émotion est plus faible vu que je me laisse plus facilement prendre au jeu des sentiments !
Avatar de l’utilisateur
Woldrim
Tonosama
 
Messages: 2183
Enregistré le: 27 Jan 2010 19:07
Localisation: Un champion sans numéro

Re: Larmes

Messagepar Gally » 18 Sep 2016 17:11

le gritche a écrit:
Gally a écrit:@LeGritche: Euh oui. Ce que tu dis je l'entends bien hein.
Voilà que je fais part d'un état émotionnel très lointain avec franchise et j'ai droit à une espèce de leçon de morale. Huhuuu lol, ça aura au moins eu le mérite pendant un instant d'avoir l'impression d'avoir 15 ans..


Je te demande pardon: j'ai totalement oublié pendant que j'écrivais ce message, avec une lenteur d'escargot, que tu précisais que ce ressenti n'était plus d'actualité.


Ben en fait, il ne l'a jamais été.. sauf devant Le tombeau des Lucioles (pleurer au point de devoir sortir les Kleenex). Sincèrement, je pense que mes larmes couleront encore par contre je serais plus à même de continuer à regarder que d'abandonner. (je vous dirais ça bientôt)
Il y a quelques mois, je me suis retrouvée devant une situation qui m'a retournée. C'est monté direct, gorge serrée, yeux inondés de larmes (2O ans que ça ne m'était pas arrivée).. mais ce qui est marrant c'est que cela ne m'a pas empêchée d'assurer, cela ne m'a pas démontée. Une manière d'évacuer le stress, la peur ou l'inquiétude (c'était surtout ce dernier) et de ne finalement pas perdre ses moyens tant que ça.

Sinon sur un registre plus joyeux, le dernier épisode de Haikyuu seconde saison m'a bien emballée (yeux qui piquent, cœur qui palpite). Ce suspens, ce rythme, c'est limite si je ne tenais pas l'écran en criant: "Lâchez pas les gars!!" haha

Et Drizz, t'as la capacité émotionnelle d'un dé à coudre, c'est normal fufu.
Avatar de l’utilisateur
Gally
Sensei
 
Messages: 1283
Enregistré le: 26 Sep 2013 00:14


Retourner vers Autres thèmes et débats

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron