Le farming dans les RPG

Vous aimez la musique & les jeux vidéo en rapport avec l'Animation ? Partagez donc vos goûts ici.

Re: Avis sur vos derniers jeux

Messagepar xenofab00 » 07 Avr 2015 23:36

Le niveau n'a presque aucune importance dans FF8 oui, mais on peut farmer les objets/magies comme tu le soulignes. Ca ne sert ceci dit qu'à devenir "encore plus fort" car dans ce jeu une fois que tu as compris certains tenants alambiqués du système tous les ennemis se font massacrer sauf peut-être certains boss cachés.


Blastwizz a écrit:Je ne vois que deux raisons, outre une décision personnelle, qui pousseraient un joueur à s'attarder dans une zone pour des séances de farming : soit parce que la difficulté d'une rencontre est déséquilibrée [...]


C'est justement ça le truc, est-ce qu'on ne peut pas déséquilibrer un ennemi volontairement? car il a une importance particulière pour le scenario par exemple. Moi, j'aime ce genre de distinction, que tous les ennemis ne soient passés avec la même aisance mais que certains soient soudain plus puissants.

Pour l'exemple Street, c'était juste pour montrer que le jeu vidéo n'a pas vocation à être tout le temps amusant. Moi, je pense que plus de satisfaction vient après des moments moins agréables. Passer à coté des séances de practice basées sur le répétitif, ok mais t'iras jamais loin comme ça. Je trouve même plus douloureux car tu évolues moins vite et te prend encore plus de branlées avant de te démerder.

Concernant le concept du farming, au final moi ce que je comprend pas c'est cette volonté de bannir totalement la chose comme si tout était blanc ou noir, alors que je persiste et signe ça dépend vraiment du cas, quand bien même il serait rare. Même ragorne reconnais ça. Je pense vraiment que ça peut s'accorder si le contexte s'y prête, mais bon j'ai déjà exposé ma vision du truc à ce niveau dans mes premiers posts.



edit: arg Ash t'as tranféré les derniers posts pile quand j'ai mis le miens.
Avatar de l’utilisateur
xenofab00
Sensei
 
Messages: 1444
Enregistré le: 11 Mar 2007 00:09

Re: Le farming dans les RPG

Messagepar Kemono » 08 Avr 2015 01:48

Attention! Dans les Elder Scrolls et FF8 les mobs ont le MEME niveau que toi.

En dehors de ça, si le boss serait niveau1 100 tu le passerais pas de manière "loyale".

Bien sûr, mais c'est pas de ça dont je veux parler. Je vais essayer d'être plus précis. La montée de niveaux, l'apprentissage de nouvelles techniques, etc, est un phénomène que je considère comme secondaire, qui accompagne la progression du joueur dans l'histoire et dans l'exploration, et ne constitue pas un objectif en tant que tel.


Sauf que la réalité est tout autre, car dans 90% des cas, tu voudras des objectifs précis que le farming (sur le court/moyen terme) t'aidera à avoir.

Que ce soit X points dans telle stat de Dark souls, tel niveau dans Pokémon, il vaut mieux farmer un peu pour les avoir.

Après il y a une énorme confusion car apparemment presque chacun a sa définition du farming.

Certains évoquent le farming à la coréenne qui est devenu un élément essentiel dans les MOBAs, oui pour nous c'est chiant mais pour les coréens et asiatiques en général, c'est le levelling qui compte et pas le HL, c'est pour cela que beaucoup de MMOs coréens sont pour nous dégueulasses, car ils préfèrent avoir un gameplay dynamique pour farmer comme dans TERA online qu'avoir des raids, donjons HL ect...

Quand je parle du farming c'est un outil, une étape que j'utilise souvent pour des raisons précises comme évoquée plus haut. Farmer pour farmer, je trouve pas ça "utile" ou fun, et ce même si le gameplay me plaît beaucoup.

Mais se passer du farming dans certains jeux est punitif et ce n'est pas une histoire de conception...Mais encore une fois, je parle plus d'une mise à niveau en rapport à un objectif précis à court terme que du farming pour 50 niveaux. Cela m'emmerde même pour le HL.

Même sur Marvel Heroes (qui est un jeu que j'adore, certains peuvent en témoigner), vous me verrez JAMAIS faire des chaîne de 200 instances de Kurse pour avoir sa gemme, sachant qu'elle a un taux de drop de 1/200, et c'est valable pour d'autres items, je préfère utiliser des items plus courant (certains étant plus utile) et si je droppe par miracle une gemme de Kurse, je m'en sert pour échanger..

par contre, farmer dans des zones open (toujours sur Marvel Heroes) pour avoir ma signature (niv 30) afin de passer Doom tranquillement (niv 25) me prendra qu'une demi-heure ou une heure au plus, c'est du farming mais l'objectif est bien plus intéressant, plus utile et avec du bol, je peux chopper des loots très utile en chemin...
Image
Avatar de l’utilisateur
Kemono
Sensei
 
Messages: 1378
Enregistré le: 01 Nov 2013 19:43
Localisation: Assistant (ou esclave) de Karore

Re: Le farming dans les RPG

Messagepar BlastWizz » 08 Avr 2015 09:48

C'est justement ça le truc, est-ce qu'on ne peut pas déséquilibrer un ennemi volontairement?
On peut, mais je vois quelques problèmes là-dessus. D'abord, la progression exigerait que le joueur affronte des ennemis de plus en plus forts, au fur et à mesure que ses personnages montent de niveau. Le problème d'un ennemi soudain trop fort à ce stade de l'aventure pourrait être contourné par l'aide d'autres pnjs, d'un artefact spécial, etc. Parce que défaire un boss super méga fort dans la logique de l'histoire pour ensuite affronter des ennemis normalement moins coriaces alors qu'on a monté de niveau entre-temps, ça fait un peu bizarre.
Ensuite, je refuse d'admettre qu'il n'existe aucun autre moyen de faire paraître un ennemi plus coriace que de forcer le joueur à grinder. Obliger au farming, c'est rien d'autre qu'un aveu d'impuissance de la part des développeurs ; d'impuissance à équilibrer, et si c'est volontaire, d'impuissance à proposer autre chose à côté. C'est toujours une solution de facilité, quelque soit la situation, parce qu'il y a toujours moyen d'enrober de quelque manière que ce soit pour que ça ne ressemble pas à ce que c'est vraiment.
Voilà pourquoi je ne peux juste pas cautionner ça, même si c'est ultra présent, même si j'en fais moi-même pas toujours à contre-cœur : c'est du design de fainéant. Tout. Le. Temps. C'est rébarbatif, ça ne présente aucun défi, c'est une interruption dans l'aventure - j'insiste là-dessus, c'est vraiment pas bon d'enfermer le joueur dans une sorte de stase spatio-temporelle qui le coupe de la narration. Souffrir avant de pouvoir obtenir satisfaction n'est valable que si la période de souffrance n'est pas dénuée de sens et constitue autre chose qu'une barrière imaginaire. La question n'est même pas de savoir s'il peut être utile ou non : on peut obligatoirement faire mieux. Donc ouais, je vois ça en noir, sans souci.

@Kemono : ce que tu décris est un effet secondaire du système d'expérience et varie selon le joueur. Tu as le droit de vouloir farmer une heure pour obtenir telle technique, mais ça ne change rien à la nature profondément inutile et dénuée de sens du concept. Moi aussi je le fais bien, parfois. J'ai pas l'impression d'avoir accompli quelque chose, mais au moins j'ai la technique.
Avatar de l’utilisateur
BlastWizz
Senpai
 
Messages: 766
Enregistré le: 18 Mar 2009 16:49
Localisation: Personne

Re: Le farming dans les RPG

Messagepar Kemono » 08 Avr 2015 10:52

Sauf que comme je vous l'ai dis, enlevez le farming aux hunting-RPGs et vous tuez le sous-genre, enlevez le farming aux FPS-RPGs et vous tuez le genre..

Faut pas oublier que le farming est intimement lié au loot, que ce soit pour avoir des trucs précis à coup sûr (ex: les médaillions des super vilains dans Marvel heroes) ou des trucs à taux de drop minimal.

Dans beaucoup de RPGs, le farming est optionnel, mais il sera souvent nécessaire autrement cela revient à rusher le jeu pour l'histoire et louper beaucoup de choses sur le chemin, et 90% du temps se retrouver moins fort que les boss finaux scénaristiques.
Image
Avatar de l’utilisateur
Kemono
Sensei
 
Messages: 1378
Enregistré le: 01 Nov 2013 19:43
Localisation: Assistant (ou esclave) de Karore

Re: Le farming dans les RPG

Messagepar ragorne » 08 Avr 2015 14:54

Après faut pas confondre farming et farming: tuer 50 monstres pour résoudre une quête n'est en rien du farming au sens propre du terme. Ah et marvel heroes est un hack and slash donc bon faut pas tout mélanger, forcement que t'auras du farming dans diablo aussi (pour ça que c'est hyper barbant d'ailleurs).


Kemono a écrit:Dans beaucoup de RPGs, le farming est optionnel, mais il sera souvent nécessaire autrement cela revient à rusher le jeu pour l'histoire et louper beaucoup de choses sur le chemin, et 90% du temps se retrouver moins fort que les boss finaux scénaristiques.



Et encore une fois non, bon là par contre j'ai pas envie de réécrire les exemples que j'ai donné quelques posts plus tôt mais y'a bel et bien des tas de rpg ou le farming est juste anecdotique voir impossible (allez parce que je suis sympa: dragon age origin et divinty orinal sin par exemple. Et d'ailleurs c’est marrant de constater que ces deux jeux se rapproche bien plus de la définition pur et dur de RPG que tous les autres jeux cités :D).
Avatar de l’utilisateur
ragorne
Ami d'Animeka
 
Messages: 330
Enregistré le: 27 Nov 2014 08:31

Re: Le farming dans les RPG

Messagepar kthulu » 08 Avr 2015 16:40

Ash!! a écrit:FFVIII c'est une exception, en fait c'est même plus simple si l'on a un bas niveau puisque les monstres s'alignent avec le notre.

Ce qui n'empêche pas oméga weapon d'infliger 10000 de dégât à toute l'équipe en une attaque. XD

Kemono a écrit:mais il sera souvent nécessaire autrement cela revient à rusher le jeu pour l'histoire et louper beaucoup de choses sur le chemin, et 90% du temps se retrouver moins fort que les boss finaux scénaristiques.

Si je prends l'exemple de xenoblade chronicle, j'ai fais plein de quête secondaire (va tuer x mobs, ramène moi Y item que drop tel mob) si bien que les mobs de la zone suivante ne m'aggro pas car je suis de trop haut level (bien sur excepté les monstres hors level qui ont 20 à 30 level de plus que moi) et c'est chiant je dois avouer.
et mon but n'était pas de farmer, mais d'augmenter ma notoriété dans les villes pour pouvoir faire les meilleurs échanges. ><
Image
Avatar de l’utilisateur
kthulu
Chef de la modération
 
Messages: 766
Enregistré le: 28 Fév 2012 11:35
Localisation: R'lyeh

Re: Le farming dans les RPG

Messagepar xenofab00 » 08 Avr 2015 18:31

Ce qui n'empêche pas oméga weapon d'infliger 10000 de dégât à toute l'équipe en une attaque. XD


Ca n'a aucune incidence sur ce qu'on a dit. Exemple de la toute puissance de la magie: avec les meilleurs magies en défense cette attaque fait entre 5000 et 8000 de dommages à l'équipe (environ 12000 sur tout le monde avec une défense standard). Sachant qu'il suffit d'un megalixir pour tout récup en un instant et que dans ce jeu on en a des tonnes. Etuve (9998 de dégâts sur l'équipe) et même l'attaque qui tue un perso (9999 sur un perso) en deviennent limite plus embêtantes avec d'énormes stats abusés.
Bon, et tout ça en considérant qu'on la joue pas petit sexe en utilisant les invincibles et les croisades (que j'avoue que j'avais fait petit), pourtant legits.
Avatar de l’utilisateur
xenofab00
Sensei
 
Messages: 1444
Enregistré le: 11 Mar 2007 00:09

Re: Le farming dans les RPG

Messagepar Kemono » 08 Avr 2015 19:12

le hack and slash est une forme d'action RPG hein...T'as des archétypes de classes de RPGs, des niveaux, des skill trees, l'importance du stuff ect
Image
Avatar de l’utilisateur
Kemono
Sensei
 
Messages: 1378
Enregistré le: 01 Nov 2013 19:43
Localisation: Assistant (ou esclave) de Karore

Re: Le farming dans les RPG

Messagepar kthulu » 08 Avr 2015 19:25

Kemono a écrit:le hack and slash est une forme d'action RPG hein...

*mode troll on*
le hack 'n' slash = ARPG - RP donc un AG
*mode troll off*
A l'époque, on appelait ça un PMT (porte monstre trésor) ce qui est une mention peu flatteuse dans le domaine du RPG, où on cherchait plutôt du roleplay (ce qui ne veut pas dire que le jeu est mauvais).
D'ailleurs dans le RPG papier pas besoin de farming, en dégommant les monstres que l'on rencontrait on avait le level et les combats étaient très stratégiques.
Image
Avatar de l’utilisateur
kthulu
Chef de la modération
 
Messages: 766
Enregistré le: 28 Fév 2012 11:35
Localisation: R'lyeh

Re: Le farming dans les RPG

Messagepar Drizztou » 08 Avr 2015 20:20

Kemono a écrit:le hack and slash est une forme d'action RPG hein...T'as des archétypes de classes de RPGs, des niveaux, des skill trees, l'importance du stuff ect

Je sens que le débat va donner lieu à la création d'un nouveau topic...
Non, le hack and slash n'est pas un RPG (aucun choix à faire, quêtes basiques). Par conséquent, tous les exemples cités qui désignent des hack and slash sont inadaptés à ce débat.

Le systéme d'expérience, les builds et tout ça, c'était des éléments qui faisaient partie à l'origine du genre RPG, mais qui n'en ont jamais été l'essence.
Tu peux donc pas comparer un Neverwinter Nights avec un Diablo, l'expérience est totalement différente puisque ce sont 2 genres différents (le 2ème se résumant à du monster bashing).

Je rappelles juste que l'origine du terme RPG, c'était les jeux de role sur table et les jeux vidéo occidentaux qui en ont découlé. Pour qu'un jeu puisse être qualifié de jeu de rôle, il doit laisser assez de liberté au joueur pour lui permettre de créer sa propre histoire.
Le terme est devenu très générique par la suite notamment en raison des productions japonaises puisque les Jrpg se sont vu appeler RPGs alors qu'ils n'ont pas les composantes des jeux de rôle sur table (ex : aucune création de personnages, aucun choix dans les quêtes, manque de variété dans les quêtes, linéarité des jeux).
La question peut également se poser pour les Tactical RPG et les MMORPG.
Globalement, le terme RPG est resté assez strict en occident et lié à son origine.

Kemono a écrit:enlevez le farming aux FPS-RPGs et vous tuez le genre..

Depuis quand il y a du farming dans la plupart des FPS-RPGs?
Parce que Deus Ex, Stalker, Fallout et compagnie, vas essayer de farmer. Tu peux dans Borderlands, mais il n'y a aucune obligation ni même incitation à le faire.
Je me demandes sérieusement à quels jeux tu faisais référence.

Kemono a écrit:Certains évoquent le farming à la coréenne qui est devenu un élément essentiel dans les MOBAs, oui pour nous c'est chiant mais pour les coréens et asiatiques en général, c'est le levelling qui compte et pas le HL, c'est pour cela que beaucoup de MMOs coréens sont pour nous dégueulasses, car ils préfèrent avoir un gameplay dynamique pour farmer comme dans TERA online qu'avoir des raids, donjons HL ect...

T'as conscience que lorsqu'on compare les quêtes à celles d'un MMORPG coréen, c'est péjoratif?

Kemono a écrit:Attention! Dans les Elder Scrolls et FF8 les mobs ont le MEME niveau que toi.

FF8 oui. Les Elder Scrolls, pas forcément. Oblivion en avait un qui a fait rager beaucoup de joueurs. Il a été repris et remanié dans Skyrim. Les autres jeux de la licence n'ont pas de level scaling (soit 2/5 opus dans la saga).
Avatar de l’utilisateur
Drizztou
Senpai
 
Messages: 967
Enregistré le: 30 Sep 2009 21:21
Localisation: Le bishonen des dames

Re: Le farming dans les RPG

Messagepar xenofab00 » 08 Avr 2015 21:20

Le débat sur la classification "RPG" est en fait extrêmement simple. Il y a d'un coté ceux qui considèrent que ça doit être lié au jeu de rôle, et les autres qui considèrent que ce qui est historiquement issu du RPG mérite son appellation quand bien même la notion de "rôle" s'est perdue. Il me semble que comme le Jrpg, le hack-and-slash est issu du RPG, c'est donc le lien invoqué. On peut par extension considérer avec la "même logique" que l'évolution par points d'expérience a été historiquement tellement collée au genre rpg qu'elle a fini par faire partie de son identité.
Qu'on soit d'accord ou pas avec cette appellation le débat se limite à ça au final.
Avatar de l’utilisateur
xenofab00
Sensei
 
Messages: 1444
Enregistré le: 11 Mar 2007 00:09

Re: Le farming dans les RPG

Messagepar Ash!! » 08 Avr 2015 23:14

Oui en voit souvent les testeurs pour expliquer un système d'expérience dans un jeu (peu importe le genre) utiliser les propos "avec un élément RPG". Après ça n'en fait pas pour autant des RPG, presque tous les jeux de nos jours utilisent un système d'expérience mais leur genre reste inchangé. Tu prends Watch Dogs, il y a un système d'expérience mais pourtant n'est pas considéré comme un RPG.

Après pour l'origine du RPG on avait déjà fait un long débat dessus (je sais plus sur quel topic par contre).
"Mais souvenez-vous que penser qu'une chose est juste ou non est totalement arbitraire. C'est votre vision des choses qui le définit.
Dans l'univers il n'y a rien qui soit bon ou mauvais par nature." Bastard!!

http://myanimelist.net/animelist/Ashnojutsu
https://hummingbird.me/users/Ashnojutsu/library
Avatar de l’utilisateur
Ash!!
Membre d'honneur
 
Messages: 5598
Enregistré le: 21 Juil 2008 05:29

Re: Le farming dans les RPG

Messagepar Drizztou » 08 Avr 2015 23:48

Oui on en retrouve partout ces fameux "éléments RPG" (même dans des jeux de plateforme comme Trine, ou des Tower defense comme Dungeon Defenders). Tu citais Watch Dogs, mais on peut aussi ajouter une bonne partie des jeux Ubisoft récents, comme Far Cry 3 et 4, les Assassin's Creed, je me demandes même si il n'y en a pas dans les derniers Prince of Persia.
Est ce que ça fait d'un seul de ces jeux un RPG? Non. C'est bien la preuve que ces éléments RPG ne sont pas une part essentielle du genre.
Il est relativement facile de dire ce qu'est un RPG occidental car les codes sont relativement clairs. En revanche, je serais bien en peine de dire quels sont les codes d'un RPG japonais. Au delà des "éléments RPG" mentionnés qui tiennent aux builds, à l'expérience et aux quêtes (que l'on peut maintenant retrouver dans n'importe quel jeu et genre), le reste tient du jeu d'aventure.
Exemple : Zelda qui est catalogué jeu d'aventure. Mais en quoi est-il si différent d'un jrpg? On gagne des objets au fur et à mesure, nos stats de vie s'améliorent, il y a de l'exploration et des quêtes secondaires, etc...
C'est la preuve que la distinction "jrpg" est relativement floue.
Avatar de l’utilisateur
Drizztou
Senpai
 
Messages: 967
Enregistré le: 30 Sep 2009 21:21
Localisation: Le bishonen des dames

Re: Le farming dans les RPG

Messagepar xenofab00 » 09 Avr 2015 00:02

En fait, à chaque fois que le débat "Zelda rpg" vient sur la table, j'argue que si on accepte l'appelation Jrpg (ce que je fais, je vois pas l'intérêt d'inventer un nouveau nom), on accepte que Zelda puisse être considéré comme un rpg.
Avatar de l’utilisateur
xenofab00
Sensei
 
Messages: 1444
Enregistré le: 11 Mar 2007 00:09

Re: Le farming dans les RPG

Messagepar Yartrub » 09 Avr 2015 00:29

Zelda serait un JRPG, mais à vous voir discuter, j'en viendrai à douter de la catégorie RPG des Final Fantasy. Le choix de quêtes peut à la limite modifier l'accès à un accessoire, mais changer le scénario principal, je n'en ai pas le souvenir. Des jeux d'aventures à fins multiples serait plus du tenant du RPG ?
Reinhard von Lohengramm dans Ginga Eiyuu Densetsu a écrit:Tant qu'une organisation dépend du génie d'un seul individu, elle est immature
Avatar de l’utilisateur
Yartrub
Membre d'honneur
 
Messages: 2290
Enregistré le: 17 Aoû 2009 14:06

Re: Le farming dans les RPG

Messagepar Kemono » 09 Avr 2015 00:34

Disons qu'à l'heure actuelle, l'hybridation entre RPG et un autre genre est totalement possible. Ce qui permet parfois de jouer 3-4 RPGs avec des gameplays totalement différents...

Bref, je ne pense plus participer à ce débat. Déjà parce que je ne cherche en aucun cas à montrer que j'ai raison. Mais bon, certaines raisons évoqués dans des RPGs sont quasiment absentes de certanes grosses licences alors qu'elles le sont sur des licences sur lesquelles vous crachez dessus. Du coup y'a énorméments de contradiction.

Exemple:

Le systéme d'expérience, les builds et tout ça, c'était des éléments qui faisaient partie à l'origine du genre RPG, mais qui n'en ont jamais été l'essence.
Tu peux donc pas comparer un Neverwinter Nights avec un Diablo, l'expérience est totalement différente puisque ce sont 2 genres différents (le 2ème se résumant à du monster bashing).

Je rappelles juste que l'origine du terme RPG, c'était les jeux de role sur table et les jeux vidéo occidentaux qui en ont découlé. Pour qu'un jeu puisse être qualifié de jeu de rôle, il doit laisser assez de liberté au joueur pour lui permettre de créer sa propre histoire.
Le terme est devenu très générique par la suite notamment en raison des productions japonaises puisque les Jrpg se sont vu appeler RPGs alors qu'ils n'ont pas les composantes des jeux de rôle sur table (ex : aucune création de personnages, aucun choix dans les quêtes, manque de variété dans les quêtes, linéarité des jeux).


-les Final Fantasys y'a pas de choix scénaristiques, sur ce ne sont pas des RPGs
-Les Megatens y'a des choix scénaristiques, mais y'a trop de farming et c'est un JRPG donc cela ne mérite pas le nom
-les Mass Effect y'a des choix, mais on va me sortir que c'est plus un TPS
-Deux Ex Human Revolution on va me sortir que c'est un FPS et non un RPG parce que...
-dans les Fire Emblems, faut parfois sacrifier des troupes, donc encore des choix, mais c'est Un tactical donc pas vraiment un RPG, puis c'est japonais.

Du coup, je préfères de très loin garder ma vision en me disant que le genre s'est hybridé à beaucoup, ce qui permet aux RPGs d'être extrêmement variés contrairement aux FPS par exemple, cela me permet également de ne pas stupidement me priver de très bons jeux et d'avoir parfois des opus avec un gameplay aux petits oignons comme ce fut le cas avec Persona Q ou Atlus a réussi à croiser le meilleur du gameplay de Persona 4 avec le meilleur du gameplay d'Etrian Odyssey

Pour revenir au farming (de toute façon, cela sera mon dernier post), j'ai déjà expliqué: c'est une étape obligatoire pour aller vers le contenu HL et un outil pour se faciliter l'accès à certains objectifs. Je suis en général contre le bash éternel de mobs, mais après cela dépend comme c'est présenté, sur que si on est seul et que c'est juste une boucle, c'est chiant. Par contre quand c'est des petits événements avec des gens autour, que cela va très vite, c'est varié et y'a du loot à la clef, c'est autre chose, c'est d'ailleurs pour cela que j'aime beaucoup l'Inductry City Patrol de Marvel heroes. Enfin, cela dépend aussi du gameplay de notre personnage.
Image
Avatar de l’utilisateur
Kemono
Sensei
 
Messages: 1378
Enregistré le: 01 Nov 2013 19:43
Localisation: Assistant (ou esclave) de Karore

Re: Le farming dans les RPG

Messagepar ragorne » 09 Avr 2015 06:03

Kemono a écrit:Pour revenir au farming (de toute façon, cela sera mon dernier post), j'ai déjà expliqué: c'est une étape obligatoire pour aller vers le contenu HL et un outil pour se faciliter l'accès à certains objectifs. Je suis en général contre le bash éternel de mobs, mais après cela dépend comme c'est présenté, sur que si on est seul et que c'est juste une boucle, c'est chiant. Par contre quand c'est des petits événements avec des gens autour, que cela va très vite, c'est varié et y'a du loot à la clef, c'est autre chose, c'est d'ailleurs pour cela que j'aime beaucoup l'Inductry City Patrol de Marvel heroes. Enfin, cela dépend aussi du gameplay de notre personnage.



Nan mais là c'est carrément de la mauvaise foi, tu te borne à prendre tes exemples tout en ignorant tous les arguments contraire qu'on a avancé. On a dû te citer une bonne vingtaines d'exemple de rpg ou le farming est soit impossible soit pas une mécanique inhérente au jeu. Donc oui ça sert à rien de continuer car à ce niveau là on appelle plus ça un débat.

Kemono a écrit:-les Final Fantasys y'a pas de choix scénaristiques, sur ce ne sont pas des RPGs


A Proprement parler c'est un J-RPG, mais bon on peut considérer ça comme un RPG même si y'a quelques composantes qui y sont présentes. Tu peux farmer.

Kemono a écrit:-Les Megatens y'a des choix scénaristiques, mais y'a trop de farming et c'est un JRPG donc cela ne mérite pas le nom


Je ne connais pas donc je n'ai rien à dire.

Kemono a écrit:-les Mass Effect y'a des choix, mais on va me sortir que c'est plus un TPS


Mass effect est complètement un RPG et ceux sur tous les points y'a rien qui dit q'un jeu à la troisième personne où t'utilise des "armes à feu" ne sont pas des RPG. D'ailleurs au paéssage, pas de farming.

Kemono a écrit:-Deux Ex Human Revolution on va me sortir que c'est un FPS et non un RPG parce que...

Comme pour Mass effect complètement un RPG et au passage, pas de farming...

Kemono a écrit:-dans les Fire Emblems, faut parfois sacrifier des troupes, donc encore des choix, mais c'est Un tactical donc pas vraiment un RPG, puis c'est japonais.

Faut pas dire n'importe quoi Fire Emblem n'est en aucun cas un RPG et oui c'est totalement un tactical.. C'est pas parce que t'as un choix à la fin e la campagne de battlefield 4 que ça en fait un RPG...

Fun fact sur les 3 jeux cités que je considère comme étant des RPG seulement 1 permet le farming, tu te contredit toi-moi dans ton "le farm est obligatoire dans tous les RPG pour atteindre le contenu optionnel". Second fun fact le jeu qui permet le farming est oriental comme on te le dit depuis un moment le farm est très présent dans les RPG japonais mais quasi inexistant dans les RPG occidentaux....

Pour finir oui les composantes RPG se sont extrêmement répandu, après un rpg reste un rpg et un hack and slash n'en est pas un ou alors tu considère un trine ou encore un beat them all comme castlevania comme des RPG. Ah et puis après tout les derniers call of ton perso prends de compétences dans la campagne et tu loot des nouvelles armes aussi donc RPG, puis ça marche en multi aussi, bref si je suis le raisonnement call of duty c'est un RPG :roll: .


Bref oui ça sert à rien de continuer le débat, t'ignores simplement les arguments avancés par l'opposition en te bornant à dire: " c'est ma vision des choses et c'est comme ça et puis de toute façon j'ai raison"... Enfaîte on peut même pas parler de débat quand un seul des camp argumente.
Avatar de l’utilisateur
ragorne
Ami d'Animeka
 
Messages: 330
Enregistré le: 27 Nov 2014 08:31

Re: Le farming dans les RPG

Messagepar Kemono » 09 Avr 2015 06:17

Lâchez moi, ok.

J'aurais jamais du prendre part à ce débat, c'est le genre que j'ai le plus joué dans ma vie (voire d'un certain point de vue le sul) et ce depuis 18 ans. Alors lire que telle licence qui est classée comme RPG depuis près de trente ans n'est pas de ce genre ou est complètement foireuse parce qu'il y a des gens qui n'ont pas motivation pour farmer un peu ou se braquent dessus pour dire que c'est foireux alors que certains ne connaissent pas ou n'y ont pas joué, leur point de vue tellement tordu que j'ai pas envie de continuer le "débat" avec eux et indirectement de m'embrouiller avec eux.
Image
Avatar de l’utilisateur
Kemono
Sensei
 
Messages: 1378
Enregistré le: 01 Nov 2013 19:43
Localisation: Assistant (ou esclave) de Karore

Re: Le farming dans les RPG

Messagepar Bahamut-Omega » 09 Avr 2015 10:55

Drizztou a écrit:Exemple : Zelda qui est catalogué jeu d'aventure. Mais en quoi est-il si différent d'un jrpg? On gagne des objets au fur et à mesure, nos stats de vie s'améliorent, il y a de l'exploration et des quêtes secondaires, etc...
C'est la preuve que la distinction "jrpg" est relativement floue.


C'est pour ça que beaucoup de site de RPG inclus la saga des Zelda dans leur base de donnés.
Sous un genre comme "Action-aventure" , ou "aventure-RPG",...
L'évolution du/des héro(s) sont plus poussés que dans un jeu d'action ou d'aventure/exploration "standard" mais moins que dans un A-RPG (la saga des Ys, et bien d'autres).
De la part de ces sites spécialistes de RPG, certaines mauvaise langues y verront juste un prétexte pour ne pas exclure une grande saga de jeux populaires. Mais en même temps les joueurs de RPG ont souvent tendance à plus jouer à des Zelda et Zelda-like (Darksiders, Ôkami,...) qu'à des Call of Duty, c'est parfaitement logique de les retrouver sur ces sites.

Après c'est vrai qu'on retrouve pas mal de jeux avec des éléments de RPG comme les level d'exp ou des quêtesàlacon ("vas me trouver 50 fleurs machinchose qui poussent uniquement à tel endroit derrière un nid de monstres") , ça n'en fais pas des RPG pour autant. Sinon 90% des jeux actuels seraient des RPG-quelquechose.

Quand à la classification des J-RPG, c'est vrai que ça n'a plus rien à voir avec le concept de JdR sur table ou de la plupart de W-RPG. Il faut voir ça comme un genre de jeux (avec ces sous genres) indépendant au nom assez trompeur.

Kemono a écrit:Lâchez moi, ok.

J'aurais jamais du prendre part à ce débat, c'est le genre que j'ai le plus joué dans ma vie (voire d'un certain point de vue le sul) et ce depuis 18 ans. Alors lire que telle licence qui est classée comme RPG depuis près de trente ans n'est pas de ce genre ou est complètement foireuse parce qu'il y a des gens qui n'ont pas motivation pour farmer un peu ou se braquent dessus pour dire que c'est foireux alors que certains ne connaissent pas ou n'y ont pas joué, leur point de vue tellement tordu que j'ai pas envie de continuer le "débat" avec eux et indirectement de m'embrouiller avec eux.


Je ne joue pratiquement qu'à des RPG, surtout depuis ces dernières années, peut-être depuis moins longtemps que toi, et pourtant j'ai un point de vue radicalement différent.
C'est vrai que pour certains jeux le farming a peut-être une part plus important que dans d'autres. Ou du moins en partie comme FF X. Mais de là à dire que pour jouer à des RPG il faut accepter le farming, c'est non et re-non pour moi.
Et les arguments que t'as avancés ne sont pas près de me faire changer d'avis...
Surtout quand tu me dis que je "rush" un jeu quand je ne fais pas ma séance de farming qui d'après toi est obligatoire, ou sous entend que je ne joue qu'en facile ou à des jeux facile par ce que tu n'admet pas que dans beaucoup de RPG le farming n'est pas obligatoire.
D'ailleurs, la difficulté et le gameplay sont deux éléments bien différents mais très liés. Un jeu peut être difficile, avec un gamelay bien pourris et te pousse à farmer pour avoir les stats minimums requis. Tandis qu'un jeu facile peut avoir un gameplay très intéressant mais peu exploitable, surtout en farmant (Final Fantasy IX, que j'adore au passage).
Avatar de l’utilisateur
Bahamut-Omega
Habitué
 
Messages: 257
Enregistré le: 18 Fév 2015 09:44

Re: Le farming dans les RPG

Messagepar kthulu » 09 Avr 2015 13:38

Kemono a écrit:c'est le genre que j'ai le plus joué dans ma vie (voire d'un certain point de vue le seul) et ce depuis 18 ans

Ce qui n'est pas un argument du tout.
Je joue au RPG (en jeux vidéo et sur papier) depuis plus de 25 ans et c'est mon style de prédilection mais j'ai une vision bien différente de la tienne sur le sujet.

Je n'ai jamais considérer FF6 ou seiken desetsu 2 comme des RPG mais comme des jeux d'aventure utilisant certains processus de gamification des RPG.
De plus, de l'Xp et des gain de level on en a dans knights of the round et c'est un beat them all. Dans Street fighter 2, les perso ont des stats différentes, c'est un jeu de baston.
On parle de côté RPG pour parler de divers éléments issus de la gamification du RPG car pour que tout le monde puisse joué de manière correcte il faut un minimum de règles (un mage de niveau ne peut pas lancé le sort arrêt du temps ou souhait). D'où cette erreur grossière qui consiste à croire qu'un RPG est définit par certaines règles et/ou manière de fonctionner.
Des RPG papier sans stats ni lancé de dés ça existe (mais je ne me souviens plus du nom car je n'y ai joué qu'une fois)
Pour moi ont a plus de jeux de type aventure que de RPG, ce terme étant employé depuis des années par abus de langage, parce que dans le JV des "jeux basés sur l'interprétation d'un rôle" ça ne cours pas les rues.

Un jeu de simulation de vie pourrait rentrer dans la définition de RPG, tu interprètes un rôle et cela suffit c'est la facette la plus important dans le RPG mais sans doute aussi la plus complexe à coder en terme de scenario.
Image
Avatar de l’utilisateur
kthulu
Chef de la modération
 
Messages: 766
Enregistré le: 28 Fév 2012 11:35
Localisation: R'lyeh

Re: Le farming dans les RPG

Messagepar xenofab00 » 09 Avr 2015 14:42

GTA rpg.
Avatar de l’utilisateur
xenofab00
Sensei
 
Messages: 1444
Enregistré le: 11 Mar 2007 00:09

Re: Le farming dans les RPG

Messagepar Kemono » 09 Avr 2015 15:11

Cela en devient tellement ridicule...J'ai presque que l'impression qu'il y a du forcing.

Je cherche pas (et ne cherchais même pas) à prouver que j'ai la plus grosse, surtout envers des gens que j'apprécie.

Si pour certains les Megaten ne sont pas de bons RPGs parce qu'il faut parfois faire un peu de farming pour avoir tel démon ou pouvoir faire telle fusion, tant pis pour eux, il passent à côté de quelque chose de bien...

Si pour certains telle licence est du type RPG et pour d'autre non alors soit.

Si pour certains le Hack & Slash n'est pas un dérivé du RPG alors que la base du Hack & Slash (faire son perso, traverser des niveaux et looter) est clairement inspiré du porte-monstre-trésor qui vient directement de Donjons & Dragons, alors soit.

Mais quand je dis:

Lâchez moi, ok.
et
j'ai pas envie de continuer le "débat" avec eux et indirectement de m'embrouiller avec eux.


J'aimerais que certains lisent et comprennent cela.
Image
Avatar de l’utilisateur
Kemono
Sensei
 
Messages: 1378
Enregistré le: 01 Nov 2013 19:43
Localisation: Assistant (ou esclave) de Karore

Re: Le farming dans les RPG

Messagepar kthulu » 09 Avr 2015 18:44

Les échanges de point de vue sont des fois un peu musclé sur un forum ou du moins le paraissent car il manque la tonalité du propos.
Après pour t'embrouiller avec moi, il te faudra faire beaucoup mieux que ça. ^^
J'ai donné mon point de vue je m'en vais donc trois petits tours et puis s'en vont.
Image
Avatar de l’utilisateur
kthulu
Chef de la modération
 
Messages: 766
Enregistré le: 28 Fév 2012 11:35
Localisation: R'lyeh

Re: Le farming dans les RPG

Messagepar Drizztou » 09 Avr 2015 20:13

kthulu a écrit:Un jeu de simulation de vie pourrait rentrer dans la définition de RPG, tu interprètes un rôle et cela suffit c'est la facette la plus important dans le RPG mais sans doute aussi la plus complexe à coder en terme de scenario.

xenofab00 a écrit:GTA rpg.

Fallait plus voir du coté des Sims...

Autres exemples de genres qui sont proches des RPGs sans pour autant en être : Les visual novel ainsi que les jeux Quantic Dreams (Nomad Soul, Fahrenheit, Heavy Rain, Beyond Two Souls).

Un facteur qui permet facilement de distinguer ce qu'est un RPG, c'est la replay value, pour des raisons simples. Comme Kthulhu et moi même l'avons mentionné, un RPG consiste à laisser la possibilité au joueur de vivre sa propre aventure. Ça veut dire que quand tu recommenceras le jeu, tu pourras avoir une aventure totalement différente, en faisant des choix différents.

Autre argument pour définir ce qu'est un RPG : le roleplay, un concept qui découle directement du genre. Il consiste à jouer un rôle et permet d'évaluer la cohérence mutuelle entre le joueur et l'univers (ex : cohérence des situations par rapport à nos choix passés). Le roleplay est absent dans la très grande majorité des jrpgs.
Avatar de l’utilisateur
Drizztou
Senpai
 
Messages: 967
Enregistré le: 30 Sep 2009 21:21
Localisation: Le bishonen des dames

Re: Le farming dans les RPG

Messagepar Ash!! » 09 Avr 2015 20:31

Bahamut-Omega a écrit:C'est vrai que pour certains jeux le farming a peut-être une part plus important que dans d'autres. Ou du moins en partie comme FF X. Mais de là à dire que pour jouer à des RPG il faut accepter le farming, c'est non et re-non pour moi.

FFX n'a pas vraiment de farming, car vous parlez de quêtes annexes qui rendent le farming transparent dans les RPG, et finalement dans FFX on passe surtout son temps sur des quêtes annexes avec la capture des monstres, récupérer les armes ultimes, faire les boss optionnel dans leur ordre de croissance (en terme de puissance). Bref au final on ne farm pas tant que ça puisque c'est en faisant les quêtes annexes qu'on level up.

Puis bon le farming ça se fait beaucoup plus vite que vous sembler penser, dans presque tous les j-rpg il y a toujours un endroit pour trouver un monstre rare mais simple à battre qui donne énormément d'expérience, à l'époque ce n'était pas aussi simple de les trouver mais de nos jours on va sur le net puis ont découvre des tonnes d'astuce pour passer du level 50 à 99 en 1 ou 2 heures.

Bref sans vouloir défendre le farming, ce n'est pas non plus un calvaire de passer par cette étape si besoin est pour les boss ultime.
"Mais souvenez-vous que penser qu'une chose est juste ou non est totalement arbitraire. C'est votre vision des choses qui le définit.
Dans l'univers il n'y a rien qui soit bon ou mauvais par nature." Bastard!!

http://myanimelist.net/animelist/Ashnojutsu
https://hummingbird.me/users/Ashnojutsu/library
Avatar de l’utilisateur
Ash!!
Membre d'honneur
 
Messages: 5598
Enregistré le: 21 Juil 2008 05:29

PrécédenteSuivante

Retourner vers Musique & Jeux vidéo

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité