Dororo (2019)

Dororo (2019)

Messagepar Matchoss » 06 Mar 2019 12:02

Image

Fiche animéka

Synopsis :

Daigo Kagemitsu, un seigneur local, passe un pacte avec 48 démons afin d'obtenir plus de puissance. Ceux-ci acceptent et prennent en contrepartie un organe chacun à son enfant à naître. Le bébé, Hyakkimaru, survit par miracle à l'accouchement et est jeté à la rivière. Il est alors sauvé et recueilli par un médecin qui lui créera des prothèses pour remplacer ses membres manquants. Bien qu'aveugle, il a la capacité de percevoir l'âme de ce qui l'entoure et de voir les démons. En grandissant, il commencera sa chasse au démon pour retrouver ses organes.
Sur sa route, il croisera le jeune voyou Dororo qui l'accompagnera dans ses aventures.

Avis :

Pour information, cet anime est l'adaptation d'une oeuvre d'Osamu Tezuka, l'icone du manga japonais. Il existe une autre série animée datant de 1969.

Tout d'abord, au visionnage de l'anime, il est évident qu'un grand soin a été apporté à l'ambiance et à la retranscription de l'univers. Le jeu des couleurs est impressionnant. Le monde est dépeint avec des teintes blafardes, maladives. On a des passages dans une sorte de noirs et blanc assez angoissant. Tout est là pour mettre mal à l'aise et donner vie à ce monde traversé par la famine et la misère dans les bons jours, et par la guerre et les démons dans les mauvais jours.

L'univers est sombre sans concession, mais Dororo avec son envie de vivre apaise grandement cette oppression et montre que l'espoir subsiste. Il tient parfaitement le rôle du petit voyou débrouillard au grand cœur. Il apporte un peu de légèreté et de gaieté à cette histoire et installe une belle complicité qui évolue avec le froid et asocial Hyakkimaru.

Au niveau du scénario, l'idée de départ fonctionne très bien. Un être qui affronte des démons pour retrouver ses organes et son humanité est passionnant à suivre. Je trouve en particulier excellente l'idée que recouvrir son humanité l'affaiblit au niveau physique mais le fait grandir mentalement. C'est agréable de voir son comportement et sa personnalité évoluer. Il y a beaucoup de thèmes abordés dans cette série sur la nature de l'homme, les horreurs de la guerre, la folie des hommes...
Le format de la série est assez épisodique. Le rythme est du coup un peu lent, on a pas une grande avancée de la trame principale. Chaque épisode est l'occasion d'affronter un nouveau démon pour recouvrir un nouveau membre. Mais, la force de l'anime est d'avoir une grande variété de monstres aux designs originaux. De plus, chaque épisode aborde une histoire différente de la vie quotidienne dans cet univers. De ce fait, ils ont chacun quelque chose d'unique.

Au niveau technique, l'anime est très bon. J'ai déjà parler des qualités visuelles qui font vivre l'univers. Un autre point admirable, c'est tout le travail fait sur le chara-design des personnages. Ils ont cherché à moderniser le trait tout en conservant le style de Tezuka. Je suis impressionné par le résultat qui donne un style assez unique.
Au niveau de l'animation, les scènes d'action sont dynamiques plutôt impressionnantes et bien sanglantes.
L'ambiance sonore est au point. L'opening et l'ending sont excellents. En particulier l'opening qui a style et une musique fantastique, cela sera dur d'avoir un meilleur cette année.

Et est-ce que je vous est dit que Hyakkimaru se bat avec les sabres qui lui servent de prothèses pour remplacer ses bras? Je vais faire le fanboy shonen, mais il faut avouer que c'est stylé.

Bref, c'est une adaptation moderne et réussie d'une oeuvre de Tezuka. Le scénario est solide, il prend le temps de raconter et de construire son 'univers dure et sombre tout en faisant évoluer ses personnages. Le tout est aussi l'occasion de poser des pistes de réflexions sur la guerre, la nature humaine... Une oeuvre riche et complète soutenue par une production de qualité.
Avatar de l’utilisateur
Matchoss
Rédacteur de fiches
 
Messages: 1035
Enregistré le: 21 Déc 2014 22:43

Re: Dororo (2019)

Messagepar Bubu » 06 Mar 2019 16:43

Fiche mise à jour ^^
Avatar de l’utilisateur
Bubu
Rédacteur de fiches
 
Messages: 791
Enregistré le: 25 Oct 2011 19:14

Re: Dororo (2019)

Messagepar Matchoss » 06 Mar 2019 18:06

Bubu a écrit:Fiche mise à jour ^^


Je penserais à le faire la prochaine fois :wink: Faut que je prenne l'habitude :D
Avatar de l’utilisateur
Matchoss
Rédacteur de fiches
 
Messages: 1035
Enregistré le: 21 Déc 2014 22:43

Re: Dororo (2019)

Messagepar Gally » 07 Mar 2019 12:19

Ben alors Matchoss on fait ses devoirs à moitie.
Ah dororo, je kiff. Je trouve l'ambiance très poétique. Une ambiance malsaine dès le départ qui est a mon goût. On tue l'amour naissant et l'admiration, on fait saigner et mourir des enfants . Le design est très reussi. L'ambiance me fait penser à mushishi en plus de la vie nomade. Voilà vc'est cette aura que je trouve poétique.

On a droit à des fillers mais ca gêne en rien la qualité de l'anime.
Avatar de l’utilisateur
Gally
Sensei
 
Messages: 1536
Enregistré le: 26 Sep 2013 00:14

Re: Dororo (2019)

Messagepar Jad » 07 Mar 2019 12:48

Gally a écrit:Je trouve l'ambiance très poétique. Une ambiance malsaine dès le départ qui est a mon goût.


J'aime bcp le contraste poetique/malsain dans ton commentaire :)
(t'en fais pas j'ai aussi la suite de ton commentaire avec l'explication ^^)

Quelqu'un sait de combien d'episodes se composera la serie? J'ai hate de la demarrer!
Avatar de l’utilisateur
Jad
Sensei
 
Messages: 1278
Enregistré le: 13 Nov 2014 11:55

Re: Dororo (2019)

Messagepar Matchoss » 07 Mar 2019 13:07

A priori, on est parti pour 24 épisodes. C'est une série qui est bien adaptée au visionnage hebdomadaire. En tout cas, je me vois mal m’enchaîner les épisodes parce que les sujets peuvent être un peu lourd et qu'il est important de souffler par moment.
J'approuve la référence à Mushishi, de par l'ambiance un peu contemplative et un rythme assez similaire.
Avatar de l’utilisateur
Matchoss
Rédacteur de fiches
 
Messages: 1035
Enregistré le: 21 Déc 2014 22:43

Re: Dororo (2019)

Messagepar Prif75 » 10 Mar 2019 01:08

AH non, trop pas pour mushishi. Mushishi propose une vision relativiste, et écologique/harmoniste de la vie. Ca ressemble à la limite beauccoup plus à du Kino no tabi. Ici, c'est clairement pas le registre. On est certes dans une épopée qui se veut particulière, car le héros tend à devenir humain, mais c'est quand même assez différent.

Bon, dans tous les cas, +1 pour l'anime qui pour moi, avec promised neverland est une des perles de la saison. Je sais pas à quel point c'est proche de l'oeuvre de Tezuka, mais le génie est là!
Ce ne sont pas des fautes d'orthographes mais mes qualités innées d'artistes ortho-gramaticalo-géniale!

Mal: http://myanimelist.net/animelist/prif75
Avatar de l’utilisateur
Prif75
Visiteur
 
Messages: 64
Enregistré le: 03 Jan 2010 03:20

Re: Dororo (2019)

Messagepar Matchoss » 26 Mar 2019 19:32

Cet épisode 12 était très très fort. Tout ce que j'attendais. Ce travail sur l'ambiance est dingue. On a pas besoin de sur-jeu pour faire passer les émotions des personnages. Cela reste plutôt subtil et poignant.
Avatar de l’utilisateur
Matchoss
Rédacteur de fiches
 
Messages: 1035
Enregistré le: 21 Déc 2014 22:43

Re: Dororo (2019)

Messagepar Gally » 26 Mar 2019 21:39

Je suis assez surprise de la réaction de Touhamaru en fait. Je ne m'attendais pas à cela vu comment il est remonté contre ses parents pour lui avoir caché la vérité. Le père est un beau salopard, ce sourire...
Avatar de l’utilisateur
Gally
Sensei
 
Messages: 1536
Enregistré le: 26 Sep 2013 00:14

Re: Dororo (2019)

Messagepar Drizztou » 11 Sep 2019 00:39

J'ai mis longtemps à terminer cet anime et j'ai du mal à comprendre l'intérêt qu'on lui porte.

Le scénario tient sur un timbre poste et annonce un contenu sans surprises. L'anime est aussi essentiellement constitué d'épisodes plus ou moins indépendants (et relativement moyens, contrairement à un Samurai Champloo par exemple).
Du coup, on se serait attendu à un format plutôt court, 12 épisodes voire un film. Mais non, on a bien 24 épisodes.
Il en ressort que l'anime s'essouffle très vite et prend des détours pour retarder sa fin (mention spéciale au coup du : "tiens au fait, j'ai une carte au trésor dans le dos" en plein milieu de l'anime), tant il manque de propos et de profondeur. Bref, c'est pas du tout prenant.

En ce qui concerne l'univers (avec l'ère Sengoku et les ayakashis), je m'attendais à une plongée sympathique dans le folklore et l'histoire japonaise. En définitive, le cadre n'a clairement pas été aussi exploité que je l'aurais souhaité (il y a un monde entre la qualité d'un épisode de Mushishi et de Dororo sur ce point par exemple).

En ce qui concerne l'intérêt des combats, l'animation est bonne. Au delà de ça, je ne me suis pas pris au jeu pour différentes raisons. Ça tient au fait que je ne me sois pas attaché aux personnages, qu'il n'y a aucun suspense, que les ennemis affrontés n'ont pas grand intérêt (grosses bébêtes), qu'on a aucun ennemi à la hauteur du héros, qu'il y ait peu d'adversaires présents sur l'ensemble de l'anime et pas sur un seul épisode.
A nouveau, pour citer des exemples plutôt similaires en termes de contenu (chasse aux démons ou combats de samouraïs), j'ai clairement préféré les combats de Claymore, ou bien de Sword of the Stranger.

Comme précisé précédemment, les personnages sont peu attachants. D'un coté, on a Hyakkimaru en kuudere complétement insipide et de l'autre, Dororo qui parle/braille en permanence et qui m'a soulé assez rapidement.
Alors que l'anime vend le futur conflit qui opposera le héros à son frère et son père, ces derniers constituent des antagonistes manquant énormément de profondeur et de charisme.

En conclusion, les exemples ne manquent pas pour montrer en quoi cet anime ne parvient pas à tirer son épingle du jeu, sur tous les points. De meilleurs épisodes indépendants, un format beaucoup plus court ou un ensemble plus prenant auraient pu changer la donne.
Moyen tout ça...

PS : J'attend un OAV où le héros chasse le démon qui lui a pris son pénis. Contenu épique en perspective :D .
Avatar de l’utilisateur
Drizztou
Sensei
 
Messages: 1182
Enregistré le: 30 Sep 2009 21:21
Localisation: Le bishonen des dames

Re: Dororo (2019)

Messagepar Matchoss » 14 Sep 2019 12:33

Les débuts de l'histoire et l'ambiance très sombre m'avaient happé dans la série. J'aimais beaucoup le concept du personnage qui retrouve son humanité au fur et à mesure. Le côté monstre de la semaine donnait des épisodes inégaux au début, avec du très bon et du médiocre. Je trouve que la première moitié était très bonne jusqu'à l'épisode 12 qui était marquant.
Par contre, on ressort de cet épisode pour retrouver la formule du monstre de la semaine ce qui casse le rythme et ce qu'avait construit l'épisode. Chaque épisode va insister lourdement sur le côté sombre de Hyakkimaru et c'est assez lourd, on comprend vite où on veut nous emmener pas besoin de le répéter. Du coup, la fin est longue à venir et au final pas très satisfaisante.
Bref, je suis assez d'accord avec Drizztou, c'est trop long pour ce que ça avait à raconter. Mais, il restera quand même une ambiance très particulière et un des meilleurs openings de l'année.
Avatar de l’utilisateur
Matchoss
Rédacteur de fiches
 
Messages: 1035
Enregistré le: 21 Déc 2014 22:43


Retourner vers Les œuvres d'Animation

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 64 invités