Albator, Corsaire de l'Espace

Albator, Corsaire de l'Espace

Messagepar vb2n » 21 Nov 2013 20:09

space-pirate-captain-harlock.

Juste pour dire que Philippe de Bakast a vu le film (projection presse) et a fait une critique.
C'était une femme qui serrait un enfant contre elle. Elle avait la tête coupée, mais elle tenait encore son bébé. J'ai dû m'en charger.
A 17 ans."
Daniel Inouye, Fils d'un immigrant japonais, volontaire de la Croix Rouge lors de l'attaque de Pearl Harbor. Source: Documentaire "The War".

Image
Avatar de l’utilisateur
vb2n
Chef-rédacteur des news
 
Messages: 5460
Enregistré le: 16 Fév 2008 20:47
Localisation: Gonzomaniaque

Re: Albator, Corsaire de l'Espace

Messagepar hero7 » 21 Nov 2013 20:36

Non serieux le 25 decembre c est de plus en plus loin .
qqun aurait un tuyaux pour d'autre lieu de projection avant cette date du 25 ; une période de l'année ou j'ai du mal a me permettre de tel plaisir solitaire .
Avatar de l’utilisateur
hero7
Sensei
 
Messages: 1130
Enregistré le: 08 Mar 2008 14:25
Localisation: Oldtimer

Re: Albator, Corsaire de l'Espace

Messagepar Gally » 21 Nov 2013 22:33

Il est sortie en septembre dans les salles japonaises, et le voilà sur nos écrans en décembre, si rapidement, elle est pas belle la vie! ^^
Avatar de l’utilisateur
Gally
Sensei
 
Messages: 1621
Enregistré le: 26 Sep 2013 00:14

Re: Albator, Corsaire de l'Espace

Messagepar Togechu » 21 Nov 2013 22:55

hero7 a écrit:Non serieux le 25 decembre c est de plus en plus loin .
qqun aurait un tuyaux pour d'autre lieu de projection avant cette date du 25 ; une période de l'année ou j'ai du mal a me permettre de tel plaisir solitaire .

Sa première diffusion française, c'était à Nantes pendant les Utopiales le 2 novembre (mais les places sont parties à une vitesse... arrivé 30 minutes après le début de la distribution des places, tout était déjà parti) !
Mais mis à part une avant-première en cinéma, maintenant faut pas compter le voir avant le jour de Noël...
Image Image Image Image Image Image
~ L'invasion commence ~

Je crois que j'en ai oublié, mais... MAL
Avatar de l’utilisateur
Togechu
Habitué
 
Messages: 136
Enregistré le: 29 Aoû 2009 01:02

Re: Albator, Corsaire de l'Espace

Messagepar JigoKu Kokoro » 22 Nov 2013 01:25

De mémoire, (puisque je rédige des news en partie axées cinéma) Le grand rex à Paris organise une avant première le 20 décembre ^^.
Sinon pour les autres ben faut attendre 5 jours de plus :wink:
Chigau, sore wa ii. Honto ni.
JigoKu Kokoro no MAL / JK Shinjin Sakka
Avatar de l’utilisateur
JigoKu Kokoro
Membre d'honneur
 
Messages: 5868
Enregistré le: 17 Juin 2013 22:19
Localisation: Ningen soto, Bakemono naka

Re: Albator, Corsaire de l'Espace

Messagepar Togechu » 25 Déc 2013 19:58

Après vision, qu'en dire, qu'en dire...?

Visuellement c'est très beau. Au niveau des décors, on ne se croirait par moment pas dans un film d'animation mais dans un film live. Au niveau des personnages, le visuel reste cohérent avec l'univers. Certes, on pourra reprocher un aspect un peu sombre au tout, mais ça reste chatoyant. Néanmoins, les mouvements un peu saccadés des personnages trahissent trop l'animation 3D. En clair, on se croirait d'avantage devant une longue cinématique en FMV que devant un film. C'est d'ailleurs bien le premier créneau sur lequel les critiques se sont jetées pour démonter le film.

Au niveau du scénario par contre, c'est moins percutant. Le film est rempli de twist à répétition, à tel point d'ailleurs qu'on arrive à ne plus trop savoir quel est le but des personnages. But qui, dévoilé en milieu de film, s'avère d'une part totalement flou et ne cesse par la suite de devenir plus confus. Quant aux personnages, on fini par ne plus trop savoir non plus ce qu'ils veulent. De plus, il y a un gros problème avec les personnages : aucun n'est véritablement attachant. Ils sont tous sombres, déprimants, ne donnent pas envie de se rapprocher d'eux.
Et la trame principale en elle-même... je n'ai rien contre l'écologie ni l'idée que l'être humain n'est pas éternel, mais c'est dit tellement de but en blanc.

Le film est sauvé par une action assez présente (bien que malheureusement basique). Je dis sauvé car certains passages ne tiennent même pas debout. Dans un autre registre, une scène reste incompréhensible à moins de la voir comme un pur fan-service : la scène de la douche sans gravité avec Kei. Ce passage ne sert strictement à rien... ah, si, à montrer que le mouvement des personnages peut être fluide (dans cette scène, c'est vrai, il y a de belles courbes, heu... un beau mouvement) !

Au niveau de la bande-son, je n'ai rien retenu de probant. Le doublage (je précise que j'ai vu la VF) est... correct, bien qu'il sonne parfois faux. La traduction laisse aussi assez perplexe sur certaines séquences (à moins qu'en VO les personnages aient vraiment des répliques aussi "irréelles" ?). L'ensemble passe.

En clair, oubliez en entrant que ce film est un Albator, un Capitaine Harlock. Il en reprend le concept mais pour en faire un pur produit de divertissement. Pas grand chose à comprendre, il faut juste s'en mettre plein les mirettes. Oui, c'est un film de divertissement. Non, ce n'est pas vraiment Albator...
Ce n'est pas un mauvais film, mais il ne faut pas en espérer monts et merveilles. Ça se laisse regarder...
Modifié en dernier par Togechu le 29 Déc 2013 16:45, modifié 2 fois.
Image Image Image Image Image Image
~ L'invasion commence ~

Je crois que j'en ai oublié, mais... MAL
Avatar de l’utilisateur
Togechu
Habitué
 
Messages: 136
Enregistré le: 29 Aoû 2009 01:02

Re: Albator, Corsaire de l'Espace

Messagepar Alpha » 25 Déc 2013 22:55

Togechu a écrit:En clair, oubliez en entrant que ce film est un Albator, un Capitaine Harlock. Il en reprend le concept mais pour en faire un pur produit de divertissement. Pas grand chose à comprendre, il faut juste s'en mettre plein les mirettes. Oui, c'est un film de divertissement. Non, ce n'est pas vraiment Albator...
Ce n'est pas un mauvais film, mais il ne faut pas en espérer monts et merveilles. Ça se laisse regarder...

Comme dirait un grand homme : "c'est à moi d'en juger !" 8) :lol:
En tout cas merci pour ces précisions, parce que j'avoue que j'étais bouchebé devant la BA. Et d'ailleurs, le fait que tu me dise qu'il donne ue impression de "sombre" me va très bien ^^
Avatar de l’utilisateur
Alpha
Ami d'Animeka
 
Messages: 397
Enregistré le: 10 Aoû 2011 23:28
Localisation: Y a un agent m'sieur l'problème ?

Re: Albator, Corsaire de l'Espace

Messagepar JigoKu Kokoro » 25 Déc 2013 23:16

Alpha a écrit:j'étais bouchebé devant la BA


Oui j'avoue l'avoir changé peu de temps avant de publier la news car je suis tombé dessus par hasard et je l'ai trouvé bien mieux et plus démonstratrice du contenu que celle que j'avais trouvé avant.

Cela dit un BA est avant tout un mini film publicitaire ayant pour mission avant tout de vous donner envie de voir le film.
Parfois et pour l'avoir vécu personnellement, la BA est bien car :
- Elle concentre l'essentiel des bonnes scènes d'action film.
- Elle utilise des images coupées au montage ou non intégrées dans le film définitif.
- Elle utilise de BO issu d'autres films.

Et donc il y a parfois des déceptions mais "je paraphrase" ^^
Alpha a écrit:"c'est à moi (vous) d'en juger !"
, il n'y a quand le voyant qu'on peut se forger un avis :wink:

J'ai l'intention d'aller le voir... quand le temps me le permettras mais je reste assez méfiant. :)
Chigau, sore wa ii. Honto ni.
JigoKu Kokoro no MAL / JK Shinjin Sakka
Avatar de l’utilisateur
JigoKu Kokoro
Membre d'honneur
 
Messages: 5868
Enregistré le: 17 Juin 2013 22:19
Localisation: Ningen soto, Bakemono naka

Re: Albator, Corsaire de l'Espace

Messagepar izumiho » 27 Déc 2013 12:18

Alors je l'ai vu hier soir. Et donc

Togechu a écrit:Après vision, qu'en dire, qu'en dire...?

Visuellement c'est très beau. Au niveau des décors, on ne se croirait par moment pas dans un film d'animation mais dans un film live. Au niveau des personnages, le visuel reste cohérent avec l'univers. Certes, on pourra reprocher un aspect un peu sombre au tout, mais ça reste chatoyant. Néanmoins, les mouvements un peu saccadés des personnages trahissent trop l'animation 3D. En clair, on se croirait d'avantage devant une longue cinématique en FMV que devant un film. C'est d'ailleurs bien le premier créneau sur lequel les critiques se sont jetées pour démonter le film.


Globalement oui. Mais je n'ai pas eu un sentiment de réalisme. C'est bien, assez sombre, mais comme tu le dis, on est assez proche du niveau de cinématiques.

Togechu a écrit:Au niveau du scénario par contre, c'est moins percutant. Le film est rempli de twist à répétition, à tel point d'ailleurs qu'on arrive à ne plus trop savoir quel est le but des personnages. But qui, dévoilé en milieu de film, s'avère d'une part totalement flou et ne cesse par la suite de devenir plus confus. Quant aux personnages, on fini par ne plus trop savoir non plus ce qu'ils veulent. De plus, il y a un gros problème avec les personnages : aucun n'est véritablement attachant. Ils sont tous sombres, déprimants, ne donnent pas envie de se rapprocher d'eux.
Et la trame principale en elle-même... je n'ai rien contre l'écologie ni l'idée que l'être humain n'est pas éternel, mais c'est dit tellement de but en blanc.


Complètement d'accord. Outre l'aspect confus, peu de personnages vont au bout des choses et très rapidement, tout le monde retourne sa veste, change d'avis, doute...
Spoiler :
Au final, seul Erza ne bouge qu'à la fin pour faire son "méchant repenti". Il tente de garder une constance tout le long.


Togechu a écrit:Le film est sauvé par une action assez présente (bien que malheureusement basique). Je dis sauvé car certains passages ne tiennent même pas debout. Dans un autre registre, une scène reste incompréhensible à moins de la voir comme un pur fan-service : la scène de la douche sans gravité avec Kei. Ce passage ne sert strictement à rien... ah, si, à montrer que le mouvement des personnages peut être fluide (dans cette scène, c'est vrai, il y a de belles courbes, heu... un beau mouvement) !


Un peu moins d'accord. Je trouve que l'on en a assez pour ce film (histoire de laisser un peu de place au scénario même si c'est un peu le foutoir à cause des personnages, cf plus haut). Cependant je comprends ce sentiment de manque car à part quelques séquences de tirs dans tous les sens (vaisseau ou corps à corps), on est assez limité.
Spoiler :
De plus, on attend plus de la moitié du film avant qu'Harlock sorte son épée. Je sais ça fait un peu fan mais c'est quand même lui le personnage principal et son arme y est aussi pour quelque chose.

La scène de la douche de Kei restera mémorable car comme tu le dis, un sentiment d'inutilité totale nous envahit... J'en suis venu à penser qu'il cherchait à remplir un quota. C'est beau, mais on n'est pas là pour assister à une démo technique ou pour voir une fille sous la douche (sauf s'il y a un intérêt pour l'histoire).

Togechu a écrit:Au niveau de la bande-son, je n'ai rien retenu de probant. Le doublage (je précise que j'ai vu la VF) est... correct, bien qu'il sonne parfois faut. La traduction laisse aussi assez perplexe sur certaines séquences (à moins qu'en VO les personnages aient vraiment des répliques aussi "irréelles" ?). L'ensemble passe.


Je l'ai vu également en VF. Je n'ai pas grand chose à lui reprocher (en même temps je ne peux pas la comparer à la japonaise et je ne le ferai pas). Là où oui, il y a un gros problème, c'est la musique. Rien de marquant, limite inexistante. Peut-être peut-on considérer ça comme une qualité (il ne faut pas en faire des tonnes et la discrétion peut être une qualité), mais ici, je suis clairement resté sur ma faim. Jusqu'à la fin je m'attendais à au moins un thème fort. Je n'en ai pas trouvé.

Togechu a écrit:En clair, oubliez en entrant que ce film est un Albator, un Capitaine Harlock. Il en reprend le concept mais pour en faire un pur produit de divertissement. Pas grand chose à comprendre, il faut juste s'en mettre plein les mirettes. Oui, c'est un film de divertissement. Non, ce n'est pas vraiment Albator...
Ce n'est pas un mauvais film, mais il ne faut pas en espérer monts et merveilles. Ça se laisse regarder...


Cela faisait très longtemps que je n'avais rien lu ou visionné de la série (quand je dis longtemps, c'est mon enfance...) Je suis content d'avoir pu revoir ces personnages, une partie de l'univers et l'Arcadia. J'étais resté sur l'image d'un héros assez solitaire, entouré du strict minimum niveau personnage et bien entendu très fort (que ce soit le vaisseau ou le combat). Ici c'est surtout sous-entendu via son équipage (que l'on peut presque considérer comme des fans).

Au bout d'un moment, je suis presque venu à penser qu'il s'agissait d'un film promotionnel et que, pour comprendre l'univers et le personnage, il faut regarder les séries, OAV,... J'attends de pouvoir en rediscuter avec les personnes qui étaient avec moi qui n'ont pour une partie même pas regardé une fois une des séries (et ne le feront pas). De mon côté, cela m'a effectivement donné envie de revoir tout ça, mais pour avoir quelque chose de plus développé (sans pour autant comparer le film au reste). Moralité, je vais faire mon boulet et acheter ce qu'il faut pour ça. Concernant ce film (sujet principal ici), je n'ai pas été déçu, juste un peu frustré.

Au nouveau volontaire de jouer :)
Avatar de l’utilisateur
izumiho
Senpai
 
Messages: 688
Enregistré le: 02 Nov 2013 20:13

Re: Albator, Corsaire de l'Espace

Messagepar Keitaro Kobayashi » 28 Déc 2013 14:45

Bonjour,

Film vu hier.
C'est à prendre comme "une" histoire d'Albator dans un univers parallèle.
Le scénario me semble beaucoup inspiré de Sol Bianca The Legacy
Spoiler :
http://www.animeka.com/animes/detail/sol-bianca-the-legacy.html
avec le thème du gouvernement masquant le fait que la Terre est devenue impropre à la vie.

Je n'ai pas trop aimé le coté fantastique de l'histoire que je ne me rappelle pas avoir vu dans l'animé:
Spoiler :
la mystérieuse matière noire entourant le vaisseau et rendant Albator immortel

Je n'ai pas aimé le nouveau design du vaisseau:
Spoiler :
J'adorai les canons gros calibres façon cuirassé donnant une énorme impression de puissance au vaisseau. Ils ont été remplacés par des canons moins gros mais plus nombreux


en dehors de ce que je n'ai pas aimé, je recommande quand même de voir le film que l'on connaisse ou pas l'animé original.
Keitaro Kobayashi
Visiteur
 
Messages: 31
Enregistré le: 21 Sep 2013 19:28

Re: Albator, Corsaire de l'Espace

Messagepar izumiho » 28 Déc 2013 15:35

Keitaro Kobayashi a écrit:Je n'ai pas trop aimé le coté fantastique de l'histoire que je ne me rappelle pas avoir vu dans l'animé:
Spoiler :
la mystérieuse matière noire entourant le vaisseau et rendant Albator immortel

Spoiler :
Moi non plus ça ne me rappelle rien mais ça fait parti du luxe des "explications scientifiques de japanimation" pour citer une vidéo du jdg. Cela a eu au moins le mérite de me faire rire. Ca change des boucliers électromagnétiques ou autres trucs du genre.
Avatar de l’utilisateur
izumiho
Senpai
 
Messages: 688
Enregistré le: 02 Nov 2013 20:13

Re: Albator, Corsaire de l'Espace

Messagepar Chise » 29 Déc 2013 21:37

Ma critique ne concerne pas le film mais la série de 42 épisodes diffusée en 1978.

Après l'avoir (enfin!) finie je suis assez partagé. D'un côté on a une histoire de base qui a un certain potentiel et peut ouvrir la porte à certains débats
Spoiler :
une race d'extra-terrestres qui veulent conquérir la Terre parce que leur monde a été détruit
mais l'intrigue est beaucoup trop dilué, l'avancement un peu cahotique et trop tiré par les cheveux de l'hitoire gâchent le plaisir. Ce qui me laisse penser que l'histoire a été pensée pour un publique jeune qui ne remaquerait pas ces "détails".


-La repérsentation du gouvernement terrestre n'est pas crédible deux secondes même pour un univers de SF.

-On a droit à plusieurs épisodes sur l'armée du gourvernement qui tente d'attraper Harlock, alors qu'on y pensant ils font appel à des stratagèmes plus sogrenus les uns que les autres alors à croire qu'ils font semblant d'essayer de l'attraper, je n'arrive pas à les prendre au sérieux un seul instant.

-L'ennemi est puissant de plusieurs millions de soldats m'a cela ne l'empêche pas d'avoir un mal fou à livrer bataille à un seul vaisseau.

-La technologie humaine et celle des extra-terrestres semble équivalente malgré un écart de plusieurs milliers d'années d'avancées technologique.

-Les extra-terrestres parlent japonais.

-On écrit en japonais en Egypte.

-J'ai l'impression que l'hisoire aurait pu être meilleure si elle avait moitié moins d'épisodes.

-On assiste à la mort de certains memebres d'équipage mais ce n'est jamais mentionné après la bataille et lorsqu'ils font le compte le nombre des membres d'équipage ne change jamais.

Bref tout au long de la série on a des dénouements magiques, des solutions forcées pour faire avacer l'histoire et ajoutons qu'on a presque aucun repère temporel tout au long de l'hisoire pour cacher le fait qu'il suffit d'une semaine pour aller d'Andromède à la voie Lactée et autant pour traverser un seul système solaire, plus le rallongement artificiel de l'intrigue et on obtient une série avec un bon potentiel mais qui manifestement n'est pas tombée entre les bonne mains.

J'ai failli oublier que chara-design est les batailles donnent un scaré coup de vieux à la série.
Avatar de l’utilisateur
Chise
Senpai
 
Messages: 661
Enregistré le: 01 Avr 2009 00:54

Re: Albator, Corsaire de l'Espace

Messagepar Alpha » 30 Déc 2013 00:48

Chise a écrit:Ma critique ne concerne pas le film mais la série de 42 épisodes diffusée en 1978.

Après l'avoir (enfin!) finie je suis assez partagé. D'un côté on a une histoire de base qui a un certain potentiel et peut ouvrir la porte à certains débats
Spoiler :
une race d'extra-terrestres qui veulent conquérir la Terre parce que leur monde a été détruit
mais l'intrigue est beaucoup trop dilué, l'avancement un peu cahotique et trop tiré par les cheveux de l'hitoire gâchent le plaisir. Ce qui me laisse penser que l'histoire a été pensée pour un publique jeune qui ne remaquerait pas ces "détails".

Bon, on va pas se mentir, je l'ai vu il y a 15 ans donc je ne me souviens plus exactement de la série :lol: Mais ... Oui, de ce que je me rappelle, il valait mieux pas se perdre dans les détails et se demander mais pourquoi ils font tout ça ?? :lol:
Chise a écrit:-La repérsentation du gouvernement terrestre n'est pas crédible deux secondes même pour un univers de SF.

Pas d'accord. C'est peut être poussé à l'extrême, mais quand je vois nos politiciens en france (attention hein, je ne lance pas de sujet politique, je parle des politiciens tous partis confondus !), je me dis que c'est pas si poussé à l'extrême que ça si on était dans la même situation avec des aliens etc etc etc ^^

Chise a écrit:-On a droit à plusieurs épisodes sur l'armée du gourvernement qui tente d'attraper Harlock, alors qu'on y pensant ils font appel à des stratagèmes plus sogrenus les uns que les autres alors à croire qu'ils font semblant d'essayer de l'attraper, je n'arrive pas à les prendre au sérieux un seul instant.

C'est devant la stupidité et la naiveté sans égale du gouvernement qu'Albator décide de devenir le corsaire de l'espace pour être le dernier rempart ^^ S'ils étaient si puissant que ça on aurait même pas compris pourquoi il fait cavalier seul :lol:

Chise a écrit:-L'ennemi est puissant de plusieurs millions de soldats m'a cela ne l'empêche pas d'avoir un mal fou à livrer bataille à un seul vaisseau.

Hey oh, y a des limites là ! Tu serais pas entrain de dire qu'Albator a exagéré sa légende ?!! :angry: :lol:

Chise a écrit:-Les extra-terrestres parlent japonais.
-On écrit en japonais en Egypte.

Il me semble qu'à cette époque, tous les envahisseurs parlent le japonais dans les animes :lol: Par contre le coup du japonais en Egypte j'aurais bien aimé m'en rappeller ! :lol:

Chise a écrit:-On assiste à la mort de certains memebres d'équipage mais ce n'est jamais mentionné après la bataille et lorsqu'ils font le compte le nombre des membres d'équipage ne change jamais.

.......................... ouais ben j'y arrive plus, je sais plus comment sauvé Albi ! :lol:
Avatar de l’utilisateur
Alpha
Ami d'Animeka
 
Messages: 397
Enregistré le: 10 Aoû 2011 23:28
Localisation: Y a un agent m'sieur l'problème ?

Re: Albator, Corsaire de l'Espace

Messagepar Kami-Eric » 30 Déc 2013 01:27

Chise a écrit:Ce qui me laisse penser que l'histoire a été pensée pour un publique jeune qui ne remaquerait pas ces "détails".

Non, parce que chaque épisode de la série télévisée était diffusé à 19h00.

Chise a écrit:-La repérsentation du gouvernement terrestre n'est pas crédible deux secondes même pour un univers de SF.

Faut le voir comme une critique d'un gouvernement qui délaisse le pouvoir, et qui s'enfonce dans l'irresponsabilité.
La ressemblence avec le monde actuel est de plus en plus flagrante...

Chise a écrit:-L'ennemi est puissant de plusieurs millions de soldats m'a cela ne l'empêche pas d'avoir un mal fou à livrer bataille à un seul vaisseau.

Rafflesia, la reine des Mazones, ne voit pas au début Harlock comme une menace sérieuse.
Elle a ensuite des réticences à ce que son armée utilise certaines tactiques, qui pour elle, sont contraires à l'éthique.
Puis vient le manque de cohésion entre le pouvoir central et l'armée, qui provoque finalement la discorde.

Spoiler :
L'ambiguïté de la reine s'expliquant par le fait qu'elle s'avère être humaine.


Chise a écrit:-Les extra-terrestres parlent japonais.

Elles utilisent la télépathie pour que l'échange verbal soit compris dans les deux sens.

Chise a écrit:-On assiste à la mort de certains memebres d'équipage mais ce n'est jamais mentionné après la bataille et lorsqu'ils font le compte le nombre des membres d'équipage ne change jamais.

Parce que l'équipage se trouve être renouvelé par des recrues lors des escales.
Il est inutile de réaliser ce genre de scènes pour des personnages n'étant même pas secondaires.

Chise a écrit:ajoutons qu'on a presque aucun repère temporel tout au long de l'hisoire pour cacher le fait qu'il suffit d'une semaine pour aller d'Andromède à la voie Lactée et autant pour traverser un seul système solaire

Leiji Matsumoto omet volontairement les repères temporels, parce qu'il fait beaucoup dans les réalités alternatives.

Chise a écrit:série avec un bon potentiel mais qui manifestement n'est pas tombée entre les bonne mains.

Rin Tarô a mis en scène les épisodes: 01, 13, 34, 42.

Chise a écrit:J'ai failli oublier que chara-design est les batailles donnent un scaré coup de vieux à la série.

Kazuo Komatsubara a dirigé l'animation des épisodes: 01, 07, 13, 19, 27, 34, 42.
La série télévisée est de 1978. Faut comparer avec ce qui se faisait à l'époque, et dans le même genre!
Image
Avatar de l’utilisateur
Kami-Eric
Visiteur
 
Messages: 78
Enregistré le: 29 Nov 2013 04:09

Re: Albator, Corsaire de l'Espace

Messagepar Chise » 30 Déc 2013 10:47

Kami-Eric a écrit:
Chise a écrit:-La repérsentation du gouvernement terrestre n'est pas crédible deux secondes même pour un univers de SF.

Faut le voir comme une critique d'un gouvernement qui délaisse le pouvoir, et qui s'enfonce dans l'irresponsabilité.
La ressemblence avec le monde actuel est de plus en plus flagrante...


L'univers SF regorge de gouvernements incompétents et corrompus qui sont en même temps une critique de la société actuelle, mais dans cet anime c'est carrément caricatural, ce mélange entre personnages caricaturaux et personnages "sérieux" fait de manière un peu trop incohérente je trouve que cela nuit à l'univers de la série.

Chise a écrit:-L'ennemi est puissant de plusieurs millions de soldats m'a cela ne l'empêche pas d'avoir un mal fou à livrer bataille à un seul vaisseau.

Kami-Eric a écrit:Rafflesia, la reine des Mazones, ne voit pas au début Harlock comme une menace sérieuse.
Elle a ensuite des réticences à ce que son armée utilise certaines tactiques, qui pour elle, sont contraires à l'éthique.
Puis vient le manque de cohésion entre le pouvoir central et l'armée, qui provoque finalement la discorde.
Spoiler :
L'ambiguïté de la reine s'expliquant par le fait qu'elle s'avère être humaine.


Spoiler :
Vers la fin ils disent qu'il ne lui restent que 40 vaisseaux et qu'ils tentent une attaque suicide parce qu'ils sont désespérés


Chise a écrit:-On assiste à la mort de certains memebres d'équipage mais ce n'est jamais mentionné après la bataille et lorsqu'ils font le compte le nombre des membres d'équipage ne change jamais.


Kami-Eric a écrit:Parce que l'équipage se trouve être renouvelé par des recrues lors des escales.
Il est inutile de réaliser ce genre de scènes pour des personnages n'étant même pas secondaires.


Spoiler :
je parle des morts lorsque les commandos Mazone réussisent à s'infiltrer dans le vaisseau et se fraient un chemin vers l'ordinateur central, après cette bataille il ne retournent plus sur Terre qu'après la dernière bataille
Avatar de l’utilisateur
Chise
Senpai
 
Messages: 661
Enregistré le: 01 Avr 2009 00:54

Re: Albator, Corsaire de l'Espace

Messagepar Kami-Eric » 30 Déc 2013 15:29

Chise a écrit:L'univers SF regorge de gouvernements incompétents et corrompus qui sont en même temps une critique de la société actuelle, mais dans cet anime c'est carrément caricatural, ce mélange entre personnages caricaturaux et personnages "sérieux" fait de manière un peu trop incohérente je trouve que cela nuit à l'univers de la série.

L'animé en question est une adaptation d'un manga de 1977. Pas d'un roman se voulant réaliste.
Faut connaître le style de Leiji Matsumoto, le manga, pour comprendre l'essence de cette oeuvre...

Chise a écrit:
Spoiler :
je parle des morts lorsque les commandos Mazone réussisent à s'infiltrer dans le vaisseau et se fraient un chemin vers l'ordinateur central, après cette bataille il ne retournent plus sur Terre qu'après la dernière bataille

Il y a un calcul de combien y a-t-il de membres d'équipage avant et après cet assaut?
Image
Avatar de l’utilisateur
Kami-Eric
Visiteur
 
Messages: 78
Enregistré le: 29 Nov 2013 04:09

Re: Albator, Corsaire de l'Espace

Messagepar Chise » 30 Déc 2013 23:25

Kami-Eric a écrit:
Chise a écrit:
Spoiler :
je parle des morts lorsque les commandos Mazone réussisent à s'infiltrer dans le vaisseau et se fraient un chemin vers l'ordinateur central, après cette bataille il ne retournent plus sur Terre qu'après la dernière bataille

Il y a un calcul de combien y a-t-il de membres d'équipage avant et après cet assaut?


Il y a 41/42 membres d'équipages mais à la fin de presque chaque épisode la voix off dit "les 40 membres d'équipages continuent la lutte" ou "beaucoup d'épreuves attendent les 40 membres d'équipage"

L'animé en question est une adaptation d'un manga de 1977. Pas d'un roman se voulant réaliste.
Faut connaître le style de Leiji Matsumoto, le manga, pour comprendre l'essence de cette oeuvre...


Alors ça doit être à l'univers que j'accroche pas, là je peine à continuer Albator 84, je continuerai peut peut être après le dernier film qui vient de sortir et j'aurais eu ma dose.
Avatar de l’utilisateur
Chise
Senpai
 
Messages: 661
Enregistré le: 01 Avr 2009 00:54

Re: Albator, Corsaire de l'Espace

Messagepar Kami-Eric » 30 Déc 2013 23:43

Il va me falloir revoir un épisode, parce que la phrase que tu cites me semble être une erreur de la VOSTFR.
Probablement encore une adaptation/traduction n'étant pas faite à partir de la VO, mais d'une VOSTA...
Image
Avatar de l’utilisateur
Kami-Eric
Visiteur
 
Messages: 78
Enregistré le: 29 Nov 2013 04:09

Re: Albator, Corsaire de l'Espace

Messagepar vb2n » 31 Déc 2013 20:30

Ne connais que la version diffusée à la télé, censurée (vu en VO récemment en DVD) Il me semble qu'il y a un jeu de mot autour du nombre de membre de l'équipage, le chiffre 41 (ou 42) devant s'approché du mot mort. en japonais. (C'est du Leiji Matsumoto hein). mais connaissance sont loin d'égaler celle Kami-eric.

Albator en pus court et moins enfantin, c'est Captain Herlock: The Endless Odyssey (enfin, je ne les connais pas tous).

J'ai 3 des 5 volumes du manga (même terminé le premier), il n'est ni terminé, ni pareil (y-a pas Stellie/ Meyu).

Noté une autre incohérence, à un moment, face à Raflesia, Albator dit qu'il a voulu mourir, mais que d'autres l'ont empêché. Il n'y a pas d'autres explication concernant cette scène dans la série (enfin, à moins que ça ne figure dans les scènes coupées).

mais j'aurais peut-être une explication, Stellie me fait penser à Mei Shigenobu, fille de la terroriste Fusako Shigenobu (remarqué que c'est pratique de dire que sa mère n'a fourni que les passeports des terroristes, vu que l'un d'eux avait pour date de naissance le détournement d'avion Yodo qui avait eu lieu un peu plus de 2 ans auparavant, autrement dit un simple contrôle aurait pu empêché le massacre de l'aéroport de Lod-Tel Aviv / Lydda (trouvé aujourd'hui que c'était le nom du village palestinien où a été construit l'aéroport). Sa mère a aussi fournit les armes et d'après une interview de Leila Khaled (Une Histoire du Terrorisme de Michael Präzan), elle voulait participer à l'attentat, autrement dit elle voulait mourir et a certainement lancé l'idée de l'attentat kamikaze, mais on l'a empêché parce qu'elle était enceinte de Mei justement (mei rappelant May, le mois du massacre de l'Aéroport de Lod Tel Aviv / Lydda, mais aussi l'idéogramme Mei de kumeito, révolution, où Mei signifie vie. Un jeu de mot qui ne déplairait pas à Leiji Matsumoto. Par contre, ce que j'écris inclurait que les adaptations télévisuels d'Albator 78 et Galaxy Express 999 (je ne parle pas des mangas) soient le résultats d'un détournement d'avion/ prise d'otage. Par contre, que Fusako Shigenobu soit arrêté dans la préfecture d'Osaka alors qu'on la pensait au Liban montre le niveau de compétence du gouvernement japonais pour traquer les terroristes.

Bref, un anime peut-être pas si irréaliste (mais c'est une lecture assez particulière de l'anime, où Albator et Raflesia sont 2 facettes d'une même personne, mais aussi de l'histoire du terrorisme international).

J'espère ne pas apologie du terrorisme parce que le terrorisme tue.
C'était une femme qui serrait un enfant contre elle. Elle avait la tête coupée, mais elle tenait encore son bébé. J'ai dû m'en charger.
A 17 ans."
Daniel Inouye, Fils d'un immigrant japonais, volontaire de la Croix Rouge lors de l'attaque de Pearl Harbor. Source: Documentaire "The War".

Image
Avatar de l’utilisateur
vb2n
Chef-rédacteur des news
 
Messages: 5460
Enregistré le: 16 Fév 2008 20:47
Localisation: Gonzomaniaque

Re: Albator, Corsaire de l'Espace

Messagepar Kami-Eric » 31 Déc 2013 21:00

Le chiffre 4 = peut se prononcer Shi (comme la Mort = = Shi).
Raison pour laquelle il est prononcé la plupart du temps Yon.

Membre (d'équipage) = 四肢 = Shishi (l'on retrouve le kanji du chiffre 4, et donc la prononciation de la mort).

42 s'écrit = Shi/Yon = 4 + = = 10 (le kanji ressemble à un croix) + = Ni = 2.
Le kanji du chiffre 4 nécessite 5 traits, et celui du chiffre 2 nécessite 2 traits.
Mettre en parallèle avec le fait que le kanji signifiant la mort nécessite 7 traits.

La sérié télévisée fait 42 épisodes.

ハーロックと40人の海賊たち
Harlock to 40nin no Kaizoku-tachi.
Harlock et les 40 Pirates (Brigands des mers).
アリババと40人の盗賊
Ali Baba to 40nin no Tôzoku.
Ali Baba et les 40 voleurs (Brigands-Voleurs).
Nous retrouvons, en plus de la similitude des titres, le kanji = Zoku = Voleur.

Le Bouddha Amitâbha fît 42 voeux pour aider les êtres qui se tournèrent vers lui avec foi au moment de mourir.


Post-Scriptum (en réponse à Chise):
Le nombre 40 sert de référence générique (parce qu'il y a probablement 42 membres d'équipage).
Modifié en dernier par Kami-Eric le 01 Jan 2014 16:27, modifié 1 fois.
Image
Avatar de l’utilisateur
Kami-Eric
Visiteur
 
Messages: 78
Enregistré le: 29 Nov 2013 04:09

Re: Albator, Corsaire de l'Espace

Messagepar vb2n » 01 Jan 2014 10:03

Tien j'y pense, j'ai assisté à une conférence de Leiji Matsumoto à Paris l'année dernière et il avait dit que la tête de mort de l'Arcadia n'était pas là pour faire peur, mais signifiait être debout jusqu'à devenir des os. (me demande même si le logo de la série animée golgo-13, c'est à dire un squelette avec un M16, n'est pas un hommage à cette tête de mort).
C'était une femme qui serrait un enfant contre elle. Elle avait la tête coupée, mais elle tenait encore son bébé. J'ai dû m'en charger.
A 17 ans."
Daniel Inouye, Fils d'un immigrant japonais, volontaire de la Croix Rouge lors de l'attaque de Pearl Harbor. Source: Documentaire "The War".

Image
Avatar de l’utilisateur
vb2n
Chef-rédacteur des news
 
Messages: 5460
Enregistré le: 16 Fév 2008 20:47
Localisation: Gonzomaniaque

Re: Albator, Corsaire de l'Espace

Messagepar Pompone » 02 Jan 2014 00:04

vb2n a écrit:Tla tête de mort de l'Arcadia n'était pas là pour faire peur,

si. ça coule de source
pour je ne sais quelle censure ou il ne se rappelle plus j'en sais rien, mais arretez d'écouter tout ce qu'on vous dit ! :)


ouais ben je suis allé le voir et j'ai pas aimé
Déjà je suis venu voir Albator... le personnage qu'on voit le moins.
Je deteste les séries qui lèchent le cul de leur héros, y'a une fille. Une, je sais pas comment elle fait pour rester pure dans un équipage masculin vu qu'on ne voit que ses fesses ou sa poitrine vu comment elle s'habille. Il va de soi qu'elle est très belle et amoureuse du jeune héros qui vient de débarquer.

Vers la deuxième partie j'ai carrément laissé tomber le côté philosophique du scénario en espérant m'amuser sur l'action.
Ha, et qu'ils arretent de faire des gros plans en pagaille, techniquement c'est impressionnant, mais l'oeil humain sait que c'est faux, ça ne remplacera jamais un vrai acteur
Avatar de l’utilisateur
Pompone
Habitué
 
Messages: 267
Enregistré le: 03 Mai 2009 02:58
Localisation: un rescapé de worms armageddon

Re: Albator, Corsaire de l'Espace

Messagepar Kami-Eric » 02 Jan 2014 16:42

Pas encore vu ce film (pas encore disponible en téléchargement VO. Il me faut le voir avant de l'acheter ou pas).

Le fait d'y voir Harlock que peu souvent ne me dérangera pas (ceci renforce le côté énigmatique du "personnage").
Parce que ce n'est pas comme s'il n'était pas déjà connu, à travers divers titres, sous différents états d'humeur.
Image
Avatar de l’utilisateur
Kami-Eric
Visiteur
 
Messages: 78
Enregistré le: 29 Nov 2013 04:09


Retourner vers Les œuvres d'Animation

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 9 invités

cron