Gakkou Gurashi

Gakkou Gurashi

Messagepar Angry Waifu » 20 Aoû 2015 16:04

Image




Synopsis : Yuki est une lycéenne pleine de vie. Membre active d'un club, avec ses amies Kurumi, Miki et Yuuri, elle poursuit une vie tranquille dans son lycée... mais seulement dans sa tête, car la réalité est toute autre.

Le synopsis est volontairement très court et informe peu, car Gakkou Gurashi cache une bonne surprise dès le 1er épisode. Et c'est tellement bon que je ne préfère même pas spoiler le début.

Même en se renseignant à l'avance sur cet animé, en voyant les premières minutes on se dit "Je me suis trompé de série ? C'est juste un slice of life banal..."

Et là la fin du 1er épisode arrive. Et là c'est génial.

ça reste sans prétention, et ça aborde un thème plutôt classique. Mais d'une façon qui est assez différente de ce qu'on a l'habitude de voir.
Image
Avatar de l’utilisateur
Angry Waifu
Habitué
 
Messages: 272
Enregistré le: 29 Déc 2014 01:03

Re: Gakkou Gurashi

Messagepar 666 » 20 Aoû 2015 17:38

Traqueur d'animés

MAL

Image
Avatar de l’utilisateur
666
Ami d'Animeka
 
Messages: 346
Enregistré le: 17 Juin 2013 18:57
Localisation: Qui veut de la bave ?

Re: Gakkou Gurashi

Messagepar Yartrub » 20 Aoû 2015 17:48

Euh, du coup l'affiche elle spoile pas beaucoup du coup ?

Ou bien la surprise est d'une autre nature que le champ de ruine dans lequel les filles font école ?
Philippe Jeammet a écrit:L'être humain peut avoir peur de ce qu'il désire le plus et faire le contraire de ce qui le rendrait heureux par peur du risque de la déception
Avatar de l’utilisateur
Yartrub
Membre d'honneur
 
Messages: 2310
Enregistré le: 17 Aoû 2009 14:06

Re: Gakkou Gurashi

Messagepar 666 » 20 Aoû 2015 18:02

Yartrub a écrit:Ou bien la surprise est d'une autre nature que le champ de ruine dans lequel les filles font école ?


Disons que ce n'est pas du tout le genre auquel on s'attend en voyant l'affiche.
Traqueur d'animés

MAL

Image
Avatar de l’utilisateur
666
Ami d'Animeka
 
Messages: 346
Enregistré le: 17 Juin 2013 18:57
Localisation: Qui veut de la bave ?

Re: Gakkou Gurashi

Messagepar Angry Waifu » 20 Aoû 2015 18:51

666 > merci, je sais pas pourquoi je n'avais pas trouvé avec la fonction recherche.

Et non, l'affiche ça va encore X)
Image
Avatar de l’utilisateur
Angry Waifu
Habitué
 
Messages: 272
Enregistré le: 29 Déc 2014 01:03

Re: Gakkou Gurashi

Messagepar 666 » 20 Aoû 2015 19:01

Angry Waifu a écrit:666 > merci, je sais pas pourquoi je n'avais pas trouvé avec la fonction recherche.


Tu n'as pas dû taper les bonnes infos. (je l'ai trouvé avec l'année de production et le genre de l'animé)
Traqueur d'animés

MAL

Image
Avatar de l’utilisateur
666
Ami d'Animeka
 
Messages: 346
Enregistré le: 17 Juin 2013 18:57
Localisation: Qui veut de la bave ?

Re: Gakkou Gurashi

Messagepar Syaoran » 27 Aoû 2015 14:48

Je comprends l'idée, j'apprécie l'idée, mais comment dire, malgré tout j'aime pas.

Ca a le cul entre deux chaises, certes la fin de l'ep 1 surprend mais puré, qu'est ce qu'il était pénible à regarder cet ep 1. A mourir d'ennui. Du coup, j'ai maté ep 2 et 3 en accéléré et je me rends compte que ça ne prends pas avec moi.
Image


Toutes les news concernant l'animation sur notre Facebook
Avatar de l’utilisateur
Syaoran
Membre d'honneur
 
Messages: 7769
Enregistré le: 16 Oct 2006 17:31
Localisation: Attention!! Cet homme est un Yotsuba Addict!!

Re: Gakkou Gurashi

Messagepar réveur » 29 Aoû 2015 19:08

Je regarde l'anime qui continu sur sa lancé depuis l'épisode 2 ! Il y a 8 épisodes de sorti actuellement ! Ce n'est pas extraordinaire ,mais ça se laisse regarder ! C'est le genre typique d'anime à voir de temps en temps épisode par épisode pour se changer les idées ,au risque sinon de faire une surdose ! Il y a un peu de fan service par si par la , comme dans l'épisode 8 . Enfin ça reste soft !

Ce n'est pas un anime hyper intéressant malgré le coté "sombre" de l'anime , du coup je comprend ceux qui lâche l'affaire ! Quoiqu'ils ont réussit à donner un petit poil d'intérêt au truc grâce au fait que les héroïnes commence à s'interroger sur leur environnement !
Spoiler sur :
Pourquoi une école a autant d'équipement en son sein ? D'après l'épisode 8 il semblerait que les responsables de l'école soient liés aussi à la catastrophe .
Avatar de l’utilisateur
réveur
Ami d'Animeka
 
Messages: 390
Enregistré le: 11 Aoû 2011 02:35
Localisation: Je suis fan de romance ça se soigne ?

Re: Gakkou Gurashi

Messagepar izumiho » 31 Aoû 2015 18:50

Il est clair que leur lycée est équipé pour tenir un siège mais peut-être est-ce probable au Japon. Moi je ne vois pas les lycées où je suis passé permettre de tenir ne serait-ce qu'à la panne d'électricité...

Bon sinon j'en avais un peu parler dans mes cdc/cdg pour la surprise de l'épisode 1 qui ne marche que si on n'a rien vu de la série (je n'avais même pas fait gaffe à ce que montrait l'affiche...) Je ne sais même plus pourquoi j'ai lancé cet animé la première fois... Comme Syaoran, j'avais laissé tourner l'épisode en fond sans regarder avec intérêt mais 2-3 minutes avant la fin, tout change et là je suis revenu en arrière parce qu'il y avait un truc anormal.

Sans être extraordinaire, je trouve que cette série arrive à peu près à intégrer des thèmes ultra récurrents dans le genre (sorties scolaires, activités de club, ...) dans un environnement décalé tout ça en utilisant la "vision" du personnage principal. Ca reste une série difficile à conseiller mais bon, si on a un peu de temps et qu'on n'est pas allergique à "la vie idéalisée d'un lycée japonais", c'est une possibilité. A nuancer selon la fin mais on en reparlera ^^
Avatar de l’utilisateur
izumiho
Senpai
 
Messages: 688
Enregistré le: 02 Nov 2013 20:13

Re: Gakkou Gurashi

Messagepar Angry Waifu » 11 Sep 2015 00:21

Episode 10.

C'est passé de quelque chose de très mignon à très psychologique et tendu. Le contraste entre tout ce qui a été fait avant et ce qui se passe maintenant ne fait que renforcer cet effet, c'est très prenant. J'ai rarement ressenti ça pour des personnages dans le même genre de situation.

Ps : je ne mets pas de balise spoil car je ne révèle rien et j'aimerais donner envie aux gens de regarder X)
Image
Avatar de l’utilisateur
Angry Waifu
Habitué
 
Messages: 272
Enregistré le: 29 Déc 2014 01:03

Re: Gakkou Gurashi

Messagepar xenofab00 » 11 Sep 2015 13:36

Bon ben du coup j'ai essayé, 2 eps de vu. Conceptuellement c'est très très bizarre.
Cette façon d'osciller entre l'ultra-moe limite infantilisant et l'univers "réel" de l'anime est ce qui lui donne son originalité. Ici l'opposition est phénoménale tant on a l'impression que les persos tiennent une banderole avec écrit "mignonne" la moitié du temps (à ce titre la présentation des filles avec le prénom et la pose au début me faisait me demander où j'étais, alors qu'en plus je savais pas encore pour la fin). Rien à voir par exemple avec du Madoka où on sentait que la personnalité des personnages restait malgré tout en phase avec l'univers, qu'ils avaient la tête sur les épaules, et que donc le design n'engageait à rien. Dans Gakkou Gurashi, le moe plus que gentillet est présent sur tous les plans, le studio tient à ce que ça tranche avec le reste.

Mais au delà de ça, je vois pas vraiment ou ça va et je peux pas dire que ça me passionne, je suis assez hésitant. Ca semble se diriger vers du slice of life avec un rythme bien lent. Je vais juste insister un peu en prenant mon temps.
Avatar de l’utilisateur
xenofab00
Sensei
 
Messages: 1444
Enregistré le: 11 Mar 2007 00:09

Re: Gakkou Gurashi

Messagepar izumiho » 13 Sep 2015 21:43

Le décalage rend bien même si on doit quand même l'admettre sur le fond c'est faire passer tout ce qui est "commun" (sortie scolaire, activité de club, ...) en l'enveloppant dans un univers décalé qu'on ne voit quasiment pas. Moi ça ne me dérange pas plus que ça car on nous rappelle régulièrement que ce n'est pas la fête autour d'elles (rien que par leur comportement). Par contre il ne reste plus beaucoup d'épisodes donc les explications vont nous être envoyées en pleine poire sous peu.
Avatar de l’utilisateur
izumiho
Senpai
 
Messages: 688
Enregistré le: 02 Nov 2013 20:13

Re: Gakkou Gurashi

Messagepar xenofab00 » 14 Sep 2015 11:38

Ah mais comme je disais je trouve que c'est l'originalité du truc, j'y vois justement le point positif (même si l'héroïne est vraiment agaçante, même une maternelle agit pas comme ça). C'est certes très bizarre comme clivage thématique mais j'aime les trucs bizarre.

Non ce qui est plus embêtant pour moi c'est le rythme parfois assez long et vide. Même si c'est un peu mieux sur les deux derniers eps que j'ai vu (j'en suis au 5).
Avatar de l’utilisateur
xenofab00
Sensei
 
Messages: 1444
Enregistré le: 11 Mar 2007 00:09

Re: Gakkou Gurashi

Messagepar fre1 » 03 Jan 2016 02:08

J'ai fini la série et comme vous vous en doutez, pour pimenter la chose, quelque révélations viennent secouer tout ça comme celle sur
Spoiler sur :
la prof
. Du coup on comprend beaucoup mieux pourquoi les filles agissent "niaisement", surtout notre héroïne Yuki.

Je suis entrain de regarder quelques animés et le schéma est souvent le même pour les animés sur 12 épisodes. Première phase où on apprend le contexte pendant 2-3 épisodes. Ensuite viens la partie la plus molle avec l'observation des persos/relations/histoires de chacun pour enfin finir avec la troisième phase commençant vers le 8ème-10ème épisode où tout s'accélère. Il ne faut pas baisser les bras même si je trouve ça franchement décourageant il est vrai. Mais l'ascenceur émotionnel qu'il procure est assez plaisant en fin de compte(s'il est bien maîtrisé évidemment).

Ce n'est pas l'animé du siècle mais j'ai réussi à suivre tout d'une seule traite, notamment grâce à ce paradoxe moe/apocalyptique qui m'a fortement intrigué. Du coup j'ai continué jusqu'au bout.
La fin n'est pas mirobolante mais n'est pas décevante non plus.
Spoiler sur :
je dis surtout ça par rapport au vaccin. Sans celui ci l'animé aurait tourné dans le drame classique alors qu'ici le choix de l’originalité (qui a déjà vu un vaccin pour zombies?!) a été choisie et une légèreté moe conservée. Ce n'est pas plus mal du coup.

Le plus marquant pour moi sera plutôt l'évolution psychologique de l’héroïne qui est le centre de l'histoire.
Eh! Cours pas dans l'herbe le nain, tu vas te perdre!

animelist
Avatar de l’utilisateur
fre1
Ami d'Animeka
 
Messages: 338
Enregistré le: 23 Aoû 2013 21:40

Re: Gakkou Gurashi

Messagepar Angry Waifu » 04 Jan 2016 02:51

Anecdote, après avoir potasser le manga on se rend compte que le chien n'y est quasiment pas présent et qu'il a un vrai rôle uniquement dans l'animé. Il y a d'autres petites différences çà et là, qui font que c'est une adaptation qui a un intérêt au delà du passage à l'animation.

fre1 >
Spoiler sur :
Il s'agit d'un remède ou antidote, et non pas d'un vaccin X) C'est juste une question de terme, mais la différence c'est que si c'était un vaccin, ça n'aurait guéri rien du tout XD

Et je pense pas que l'idée soit rare, ça existe souvent dans les œuvres où la zombification est d'origine infectieuse (Resident Evil, Je suis une légende,...). Même si après se pose la question des différences entre infectés et morts-vivants, mais c'est une autre histoire /o/
Image
Avatar de l’utilisateur
Angry Waifu
Habitué
 
Messages: 272
Enregistré le: 29 Déc 2014 01:03

Re: Gakkou Gurashi

Messagepar Sith » 12 Jan 2016 01:36

Personnellement, j'ai commencé l'anime en lisant le post d'introduction ici, et ... j'adore!

J'en suis à l'épisode 9, je reviendrai faire un compte rendu quand j'aurai fini :D.
Image
Avatar de l’utilisateur
Sith
Senpai
 
Messages: 804
Enregistré le: 27 Avr 2009 15:56

Re: Gakkou Gurashi

Messagepar Yartrub » 12 Jan 2016 01:59

fre1 a écrit:Je suis entrain de regarder quelques animés et le schéma est souvent le même pour les animés sur 12 épisodes. Première phase où on apprend le contexte pendant 2-3 épisodes. Ensuite viens la partie la plus molle avec l'observation des persos/relations/histoires de chacun pour enfin finir avec la troisième phase commençant vers le 8ème-10ème épisode où tout s'accélère. Il ne faut pas baisser les bras même si je trouve ça franchement décourageant il est vrai. Mais l'ascenceur émotionnel qu'il procure est assez plaisant en fin de compte(s'il est bien maîtrisé évidemment).

On dirait que tu as pompé sur ma présentation de Drrrr x2 Ketsu, car tu viens de présenter le plan de l'écriture selon la méthode de narration japonaise appelé kishoutenketshu. ^^

À force de regarder des animes, on commence quand même à se rendre compte de se genre de chose :D
Philippe Jeammet a écrit:L'être humain peut avoir peur de ce qu'il désire le plus et faire le contraire de ce qui le rendrait heureux par peur du risque de la déception
Avatar de l’utilisateur
Yartrub
Membre d'honneur
 
Messages: 2310
Enregistré le: 17 Aoû 2009 14:06

Re: Gakkou Gurashi

Messagepar fre1 » 12 Jan 2016 03:33

Yartrub a écrit: la méthode de narration japonaise appelé kishoutenketshu. ^^


A tes souhaits, je ne connaissais pas du tout le terme ^^
Ça me rappelait la structure des commentaires de texte au lycée surtout: Intro/développement/conclusion .
Mais dans la méthode kishoutenketshu il y a une étape en plus après le développement, le twist(tournant de l'histoire).

J'en apprends tous les jours.

Promis je ne suis pas allé fouiner dans le topic que tu cites ;)
Eh! Cours pas dans l'herbe le nain, tu vas te perdre!

animelist
Avatar de l’utilisateur
fre1
Ami d'Animeka
 
Messages: 338
Enregistré le: 23 Aoû 2013 21:40

Re: Gakkou Gurashi

Messagepar Sith » 12 Jan 2016 14:45

Je viens de finir la série, et sincèrement, c'est une excellente approche au niveau scénaristique
Spoiler :
durant le premier épisode, la professeur (pas Megume) qui donne cours écrit sur le tableau:
"j'ai aimé étudier avec tout le monde. Tout est dans les ténèbres du passé.
Etudions tous ensemble encore. Ne me laissez pas.
Mais sa n'ait pas totalement vrai.* Aidez moi."

(* les fautes d'origine sont reproduites dans la traduction ^^)

Quand on revoit l'épisode 1, on réalise combien le montage des scènes est fait pour justement ne rien trahir alors que toutes les réactions de tous les personnages sont déjà "corrects":
- Yuki allait rentrer à la maison, sa partie "Megume" l'arrête.
- en classe, Miki cherche Yuki et la trouve (seule) dans une classe de cours, rassurée de l'avoir trouvée, elle ne réalise pas que dans sa tête Yuki est en classe. C'est seulement après que Yuki lui dit qu'elle est en cours qu'elle "joue le jeu" et s'excuse devant une classe invisible.
- le matin, le club de la vie à l'école mange des spaghetis

Un élément incertain: Miki lit "the standard" de stephen king. Je ne connais aucun livre de l'auteur appelé comme tel, mais par contre il y a "the stand" (en français, le fléau) qui parle d'une extermination de l'humanité...


Ce qui est vraiment bien fait, comme dans d'autres films et oeuvres
Spoiler :
le sixième sens, par exemple, identity, si je ne m'abuse
est magnifiquement repris ici.

L'ordre chronologique des épisodes n'est pas l'ordre chronologique de l'histoire.

Je dirais que les épisodes sont (de mémoire) dans l'ordre suivant:
Spoiler :
4 [ si c'est bien l'épisode centré sur la prof] (partie du 11 et flashback du 12) 5 6 7 1 2 3 8 9 10 11 12

Par exemple, l'excellent traitement de
Spoiler :
Megume.

Episode 1; on est confronté à un slice of life, on ne se pose pas de question sur elle.
Arrive à la fin la "révélation", et on ne se pose pas encore de questions car elle ne fait pas spécialement partie d'une scène qu'on peut comprendre comme fausse (= tous ceux qui sont dans la classe, or Megume n'y était pas)
Ensuite on nous présente que Yuki est seule en classe et suit des cours avec elle. Rien d'extraordinaire: on peut comprendre qu'elle fait une classe solo et que dans l'imaginaire de Yuki c'est intégré comme "retenues" (ou leur équivalent japonais).
Cette scène est d'ailleurs confortée par la position dans l'épisode "pré-événement" où on voit une Megume réelle qui fait ça.
Ensuite l'événement, et on sait que Megume était du "bon" côté de la porte.

Ensuite épisodes avec Miki, et arrive la deuxième "révélation" quand Yuki, sur les conseils de Megume lui fait visiter l'école. En effet: on sait déjà que Yuki lui présente une classe de musique "détruite" et donc quand on passe du point de vue de Yuki (attente du spectateur) on s'attend à et on n'attend aucune révélation nouvelle. On se dit "bah oui Yuki s'est créé des illusions pour éviter la confrontation au drame, depuis l'origine". On connait tout ça.

Mais alors arrive la deuxième bombe , lâchée par MIki: "c'est qui Megume?"
Et là BAAM. Dans la face: ils étaient 4 à l'aller dans la voiture. Ils étaient 4 au retour.
Et re BAAM dans la face: Kurumi conduit (ok c'était cohérent que Megume la laisse conduire, pour apprendre au cas où), mais c'est Yuki qui va chercher les clés. C'est Kurumi qui va chercher la voiture. On voit Yuri et Yuki attendre Kurumi... et quand toutes deux montent dans la voiture de Megume, Megume est déjà arrivée.
Qui avait à ce moment fait attention à ce tout petit détail?
Et re BAAM dans la face: quand on repense à un précédent épisode, elles visitent le sous-sol, Megume est nulle part et puis toujours à côté de Yuki
Et re BAAM dans la face: quand elles sont dans le magasin de sous-vêtement, seule Yuki voit Megume génée... car elle n'y est pas.
Et re BAAM enfin quand Yuki veut s'excuser envers Megume et lui donner un nounours, Megume lui dit "j'ai déjà un nounours, ça me ferait plaisir que tu t'occupes de celui là comme ça on (complété par Yuki: )sera copines de nounours" ... à ce moment , personne ne s'est dit (en tout cas pas moi): ben oui, elle ne peut pas porter le nounours!!

Plus tard, on apprend qu'elle est morte, on ne sait pas où, et on peut croire que c'est dès l'origine.

D'où la scène avec la photo, où une Yuri qui parle à Megume pose question: comment? c'est la première fois qu'il y a une intervention directe d'un personnage envers Megume sans une intervention "installatrice" de Yuki préalable à laquelle les autres personnages peuvent réagir pour "jouer le jeu".
Et là on détricoter l'histoire. On comprend que la Megume qui écrit dans son journal est un "zombie".


In fine, c'est un excellent anime, parce qu'il montre un aspect que d'autres oeuvres n'explorent pas tant: le traumatisme, le fait de vouloir continuer "comme avant". Et sa mise en scène est délicieuse.

Un must à voir, à mon avis.
Image
Avatar de l’utilisateur
Sith
Senpai
 
Messages: 804
Enregistré le: 27 Avr 2009 15:56

Re: Gakkou Gurashi

Messagepar Yartrub » 12 Jan 2016 16:00

fre1 a écrit:
Yartrub a écrit: la méthode de narration japonaise appelé kishoutenketshu. ^^


A tes souhaits, je ne connaissais pas du tout le terme ^^
Ça me rappelait la structure des commentaires de texte au lycée surtout: Intro/développement/conclusion .
Mais dans la méthode kishoutenketshu il y a une étape en plus après le développement, le twist(tournant de l'histoire).

J'en apprends tous les jours.

Promis je ne suis pas allé fouiner dans le topic que tu cites ;)

C'était dans l'article, là où je présente Durarara, dont la dernière partie se nomme ketsu, alors que les deux précédentes, diffusées en 2015 étaient nommées shou et ten.

La grande différence avec la structure des commentaires de texte qu'on apprend en occident, c'est que l'introduction a elle-même une introduction, un développement, une conclusion, et surtout que dans l'introduction, tu présentes le plan de ton développement. L'intro et le développement du kishoutenketsu ne permettent pas de connaitre le twist et la conclusion.

C'est con, mais ça explique plein de chose, comme par exemple pourquoi un spectateur japonais est plus attentif qu'un français dans un spectacle :D
Philippe Jeammet a écrit:L'être humain peut avoir peur de ce qu'il désire le plus et faire le contraire de ce qui le rendrait heureux par peur du risque de la déception
Avatar de l’utilisateur
Yartrub
Membre d'honneur
 
Messages: 2310
Enregistré le: 17 Aoû 2009 14:06


Retourner vers Les œuvres d'Animation

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 8 invités

cron