Your name / Kimi no Na wa

Your name / Kimi no Na wa

Messagepar Matchoss » 29 Déc 2016 14:39

Image

Fiche Animeka

Bande-Annonce

Synopsis

Mitsuha est une jeune adolescente japonaise vivant dans une ville isolée dans les montagnes. Elle rêve de s'évader de sa vie quotidienne entre ennui et traditions et d'aller vivre à Tokyo. Elle se réveille un matin dans le corps de Taki un jeune tokyoïte débordée entre petits boulots, les amis et les cours. A l'autre bout du Japon, Taki se réveille dans le corps de Mitsuha. Chaque possession dure le temps d'une journée et se répète. Tous les deux cherchent alors à comprendre ce qui leur arrive et surtout à découvrir qui est cette autre personne qui prend possession de leur corps.

Avis

Par où commencer, cela ne va pas être facile de parler de ce film au vu de l'émulation médiatique qui se déroule autour. (on en parlait hier au JT de TF1, c'est pour dire). On est face à un immense succès au Japon. On s'attend donc à voir un film saisissant. En France, on a l'habitude des films japonais qui font appellent au folklore, qui sont fantastiques, bref, à des films qui nous plongent dans un nouvel univers. Ici, on est pas dans l'univers de Miyazaki ou de Ghibli plus généralement. Le film est ancré dans le japon actuel, les éléments fantastiques sont plus un support à l'intrigue et à la relation des personnages que de véritables enjeux narratifs.

Après, avoir aborder le contexte, je vais pouvoir donner mon opinion. J'ai adoré, tout simplement. J'attendais le film depuis déjà un bon moment, j'écoute l'OST en boucle depuis quelques mois. Et j'ai enfin pu le voir au ciné (en VO). Le film a su me parler. Il y a un gros travail sur l'émotion. On sent que le réalisateur veut jouer avec, cela peut paraître un peu forcé par moment, mais je me suis laissé entraîner. C'est une expérience très subjective.

Du point de vu technique, c'est magnifique. Des plans très réalistes, vivants, éclatants de couleurs. Il y a beaucoup de jeu de mise en scène avec des mouvement de caméras et des travelling bien trouvés. Il y a eu du boulot sur ce point et de l'ambition. Les jeux de lumières sont très présents et il y a vraiment que chez Shinkai que j'en vois autant.
Je vais pas m'attarder sur la musique, j'aime beaucoup, l'utilisation est bien faite. Après tout, c'est l'un des outils principaux pour faire jouer l'émotion dans un film. Il y a deux chansons insérées dans le film pour certaines transitions, ce qui peut faire un peu bizarre, surtout si on est pas amateur de pop japonaise.

Pour les personnages, c'est un peu le point faible. Les protagonistes ne sont pas très mémorables, ce qui est probablement voulu. Ce qui n'est pas le cas de leur relation et de l'évolution de celle-ci qui est très bien retranscrites notamment grâce à l'usage d'ellipse. Ce procédé montre clairement les changements sur nos héros. Mitsuha reste quand même assez attachante, c'est un elle le moteur du film qui va de l'avant. A l'inverse, Taki est plus distant, plus fade, il ne ressort qu'en fin de film.
Nos deux personnages partagent un lien particulier. On ne démarre pas dans la romance. Ils apprennent d'abord à se connaitre, à comprendre l'autre, à aider l'autre. La relation se forme sous nos yeux de façon naturelle en prenant son temps.
Au niveau des personnages secondaires, c'est un peu faible aussi. Ils manquent beaucoup d'épaisseur. Mais, ils n'ont pas une grande place dans l'histoire, donc c'est pas pénalisant.

Au niveau de l'histoire, les prémisses sont simples. Le changement de corps est un thème connu. Cependant, on ne s'attarde pas trop dessus du point de vu "physique". L'auteur s'attache plus à l'idée de vivre la vie d'autrui et l'impact que cela peut avoir sur soi-même et la compréhension de l'autre. C'est un peu plus subtile. Evidemment, une grosse part des aspects comédie du film en son issu. On reste dans de l'humour bon enfant.
Après, c'est un peu difficile de parler du scénario de ce film sans parler du gros plot twist qui lance le dernier arc du film. C'est à ce moment que l'on se rend compte que le film à une ambition un peu plus grande que de nous conter une romance impossible. C'était bien amené, même s'il a fallut du temps et en passer par un petit coup de mou en milieu de film où l'on se demande où on veut nous emmener. Je ne détaillerais pas ce retournement de situation et invite fortement à l'utilisation de la balise spoil pour l'aborder. Il faut juste savoir qu'il a joué énormément sur mon appréciation du film en amenant son lot de montagnes russes émotionnelles.
Je vais en parler même si j'ai fermé les yeux dessus emporté par la beauté du film, mais il y a des incohérences dans le scénario. Toute la partie fantastique et son explication ne tiennent pas vraiment debout si on y réfléchit. Mais comme je le disais plus haut, ce n'est pas le fantastique qui nous intéresse ici.

En y réfléchissant, on est face à un vrai film populaire. Il a ses défauts, ses bons sentiments, peu de prises de risques, reflet de son époque. Il a tout pour plaire au plus grand nombre. On y ajoute un jeu des émotions bien travaillé et on obtient un film qui marche. Il manque un petit quelque chose pour en faire un grand film à mon avis. Un message, une idée directrice peut-être. Il reste un peu trop consensuel. Il est quand même suffisamment rafraîchissant avec son regard très positif sur la jeunesse que l'on retrouve dans les films d'ado.

J'arrive à la fin de ma critique et je vois que je ne sais toujours pas comment exprimer l'émotion qui se dégage du film. Pire, j'ai même du en refroidir quelques uns avec mon dernier paragraphe. Mais je vous assure qu'il vaut le coup de se déplacer au cinéma. Le film est magnifique, on en prend plein les yeux. Si vous êtes un peu fleur bleue, oubliez-pas le paquet de mouchoir au cas où. Les spectacles de cette qualité sont trop rares au cinéma pour louper celui-ci.

Allez le voir!

PS : Pavé terminé, je vais pouvoir aller me faire une autre scéance :D
Avatar de l’utilisateur
Matchoss
Rédacteur de fiches
 
Messages: 1444
Enregistré le: 21 Déc 2014 22:43

Re: Your name / Kimi no Na wa

Messagepar Yartrub » 29 Déc 2016 19:51

Ce film est très bien, allez le voir. La preuve, TF1 en a parlé hier soir XD (je préfère faire de la pub pour un Mamoru Hosoda, mais vu qu'il est distribué par Gaumont, il ne faut pas en parler).


Matchoss a écrit:En y réfléchissant, on est face à un vrai film populaire. Il a ses défauts, ses bons sentiments, peu de prises de risques, reflet de son époque. Il a tout pour plaire au plus grand nombre. On y ajoute un jeu des émotions bien travaillé et on obtient un film qui marche. Il manque un petit quelque chose pour en faire un grand film à mon avis. Un message, une idée directrice peut-être. Il reste un peu trop consensuel.

J'avais lu l'interview de Paris Match avant d'aller voir le film, et je m'attendais vraiment à un drame,
Spoiler sur le dénouement :
un fatalisme sur le cours du temps, les conséquences d'une catastrophe naturelle, l'inébranlable conséquence de la mort, un contact par les esprits impossible par la voie physique.
Mais non, le film reste tout public.

Et puis je n'ai pas été emballé par la musique. Les violons et le piano, ça ne marche pas à tous les coups. Ça manquait de subtilité (enfin ce n'est pas le mot, car la subtilité d'un Kenji Kawai ou d'un Joe Hisaishi, ce n'est pas ce qui les caractérise).

Matchoss a écrit:Je vais en parler même si j'ai fermé les yeux dessus emporté par la beauté du film, mais il y a des incohérences dans le scénario. Toute la partie fantastique et son explication ne tiennent pas vraiment debout si on y réfléchit. Mais comme je le disais plus haut, ce n'est pas le fantastique qui nous intéresse ici.

Ah bon ?

Le fantastique permet pourtant pas mal d'entorse à la cohérence. Je veux bien que tu fasses part de tes réflexions en spoiler ou en MP.
Philippe Jeammet a écrit:L'être humain peut avoir peur de ce qu'il désire le plus et faire le contraire de ce qui le rendrait heureux par peur du risque de la déception
Avatar de l’utilisateur
Yartrub
Membre d'honneur
 
Messages: 2309
Enregistré le: 17 Aoû 2009 14:06

Re: Your name / Kimi no Na wa

Messagepar Matchoss » 29 Déc 2016 21:59

Que l'on soit clair, je ne vois pas spécialement d'un bon œil la pub qui est fait autour du film. Cela sonne souvent faux et donne une mauvaise idée du film. Ce n'est pas parce qu'il est populaire que c'est un chef d'oeuvre. Il a marché parce que sa cible c'est le grand public ou plus exactement les ados qui sont une grosse part des audiences ciné.

Cependant, il n'en reste pas moins que l'on nous raconte une belle histoire avec un joli cadre et que j'ai passé un bon moment. L'histoire a ses trous et ne va pas au bout de ses ambitions.
Spoiler sur si vous avez vu le film, c'est du gros spoil :
La fin "heureuse" fait que le film perd une grande part de sa force et des thèmes que tu cites en spoiler. C'est ce que j'essaie de dire en disant qu'il reste consensuel, qu'il manque un petit quelque chose. On ne va pas au bout de la fatalité. Je m'attendais aussi à une fin dramatique en allant voir le film. On dira que le message le plus est celui qui vient lors de la gestion de la crise. Les vieux restent coincés dans leurs semblants et n'écoutent pas nos jeunes lanceurs d'alertes. On veut nous dire que le destin du monde est aussi à mettre dans les mains de la jeunesse. Joli message mais un peu parasité par la caractère très personnel que cela revêts du fait de l'opposition père/fille. C'est trop spécifique pour que l'on se dise que c'est un message adressé à toute la société. Pour l'aspect catastrophe, vu qu'au final, elle n'a pas d'impact sur nos personnages autre que leur rencontre, c'est faible pour parler d'inéluctabilité.

Je n'avais pas développé dans le post initial d'analyse sur les messages que veut faire passer le film (parmi lesquels ceux que tu cites en spoiler) parce que je trouve qu'ils sont trop faibles ou simplistes.

SI on s'attache trop à l'aspect fantastique de ce film, ce sera la déception. Il ne tient pas vraiment debout comme beaucoup d'histoire de ce type.
Spoiler sur si vous avez vu le film :
Ils ne voient plus les calendriers, la date de leur téléphone ou regardent les infos quand ils échangent leur corps? A priori, Mitsuha est issue d'une lignée de prêtresse un peu divinatrice. Personne ne lui en a parlé de son pouvoir, que fait la grand-mère? Sa mère en est possiblement morte de ce pouvoir ou y a fait face. Et comme tu le dis on ajoute aussi des facilités. Les aspects d'altération de la mémoire sont problématiques également, pourquoi à certains moments et pas à d'autres? A cause de la création d'un paradoxe? Si on y fait trop attention, on pourrait démonter le truc au point qu'il devrait perdre la mémoire à chaque retour dans le corps. Mais on est dans du fantastique léger.
Ce genre de chose me fait facilement sortir d'un film, cela n'a pas été le cas ici. Cela vient du fait que je ne m'attendais pas à une histoire très poussée dans ce domaine. D'autant plus que dès le début les deux jeunes se contentent de vivre avec, il ne cherche pas véritablement une explication à ce phénomène. Du coup, j'ai pas spécialement cherché.

Pour la musique, c'est surtout une affaire de gout. On la remarque et de ce fait n'est pas très subtil car elle lance souvent le signal de la montée des émotions. Je suis d'accord sur ce point.
Avatar de l’utilisateur
Matchoss
Rédacteur de fiches
 
Messages: 1444
Enregistré le: 21 Déc 2014 22:43

Re: Your name / Kimi no Na wa

Messagepar Yartrub » 29 Déc 2016 23:33

4° au box office historique japonais, même si ce n'est pas un chef d’œuvre, je commence à me poser des questions.

Et passer à TF1 juste en campagne de pub, sans aucun résultat de box office (français) au préalable, pour de l'animation japonaise, il y a un bon début.

Même si c'est pour de mauvaises raisons, si le public français revient pour voir autre chose que du Ghibli, c'est super. Cela avait commencé avec Hosoda, mais Gaumont a foutu la merde. Transformons l'essai avec Shinkai. J'y crois. Je veux y croire.
Philippe Jeammet a écrit:L'être humain peut avoir peur de ce qu'il désire le plus et faire le contraire de ce qui le rendrait heureux par peur du risque de la déception
Avatar de l’utilisateur
Yartrub
Membre d'honneur
 
Messages: 2309
Enregistré le: 17 Aoû 2009 14:06

Re: Your name / Kimi no Na wa

Messagepar Angry Waifu » 02 Jan 2017 18:47

Mon avis est très proche de celui de Matchoss.

Je ne sais pas si c'était pareil dans tous les cinémas, mais là où j'étais la projection a commencé par une sorte de générique qui spoil une partie de la fin...

Spoiler sur :
On voit les deux perso principaux adultes qui s'aperçoivent dans le métro, du coup lorsqu'on apprend l'histoire de la météorite on sait déjà que Mitsuha va survivre et on ne peut pas s'inquiéter pour elle.


J'ai trouvé ça dommage :/

Spoiler sur :
ça m'empêche de pardonner la happy end, même si je sais que cette dernière est là pour plaire au plus grand nombre. D'autant plus que cette fin c'est celle de "5cm par seconde" adaptée pour le grand public.
Image
Avatar de l’utilisateur
Angry Waifu
Habitué
 
Messages: 272
Enregistré le: 29 Déc 2014 01:03

Re: Your name / Kimi no Na wa

Messagepar Yartrub » 02 Jan 2017 20:12

Le générique doit reprendre la bande-annonce que j'avais déjà vu, cela ne m'a donc pas choqué.

Et après j'étais tellement dans le film que je ne me suis pas remémoré ces scènes au moment inopportun.
Philippe Jeammet a écrit:L'être humain peut avoir peur de ce qu'il désire le plus et faire le contraire de ce qui le rendrait heureux par peur du risque de la déception
Avatar de l’utilisateur
Yartrub
Membre d'honneur
 
Messages: 2309
Enregistré le: 17 Aoû 2009 14:06

Re: Your name / Kimi no Na wa

Messagepar le gritche » 02 Jan 2017 23:55

Bravo à Matchoss pour expliciter ton enthousiasme tout en ajoutant des critiques, dont certaines sur la cohérence qui m'étaient passées sous le nez, comme d'habitude. Je suis d'accord pour beaucoup de choses, même si concernant les interludes musicaux tonitruants, je suis plutôt d’accord avec les autres avec Yartrub. La modernité assez affirmée de cette mise en scène se retrouve également dans l'utilisation du portable: un élément omniprésent dans bien des narrations vu qu'il l'est dans la vie de la plupart des gens, et ça m'agace un peu (j'y suis résigné, hein).

Spoiler sur :
J'ai bien aimé l'idée de communiquer par le biais du corps de l'autre, et le fait de s'adapter avec les actions effectuées par l'un ou l'autre en son absence, mais en ayant l'impression qu'on restait souvent en surface, dans le léger et l'inoffensif, y compris dans l'humour, mais surtout dans les représentations homme/femme, aussi limitées qu'on pouvait s'y attendre (ex: la fille restant maladroite dans le corps du mec, le mec restant désinhibé et relativement frondeur). On touchait du doigt des possibilités excellentes, drôles ou touchantes sur les différences entre les sexes et les rôles de chacun, sur comment revêtir la peau d'un autre peut nous changer, etc.

Le côté consensuel ne m'a pourtant pas gêné ou déçu: je m'y attendais un peu, et surtout je ne sais pas si une fin dramatique pour les habitants du village aurait ajouté quoi que soit en terme d'émotion au récit. Ça s'orientait vers une fin heureuse, je pense, même s'il est facile de faire pencher les événements dans un sens ou un autre en justifiant leur cohérence a posteriori.

La beauté de la comète, entre feu d'artifice un peu naïf et némésis brutale, m'a un peu interrogé, de même que la bombe utilisée pour faire exploser la centrale électrique, un "détail" pourtant. Les passages dans le sanctuaire ont une approche esthétique qui m'a plu: on a le sentiment d'un lieu anodin, mais la simple mention par la grand-mère de passer dans l'au-delà modifie la perception des choses, plus que le panorama grandiose qu'on découvre après coup, je crois.


Un film très beau techniquement pour moi, bien fichu, un peu guimauve mais pas niais ou tire-larme: peut-être un très bon ambassadeur de l'animation japonaise à grand budget actuel.
Avatar de l’utilisateur
le gritche
Tonosama
 
Messages: 2481
Enregistré le: 25 Juil 2006 13:19

Re: Your name / Kimi no Na wa

Messagepar Woldrim » 03 Jan 2017 17:23

Le film fut à la hauteur de mon plaisir d'enfin voir un Shinkai au cinéma ! ^^

Le 8 décembre, lors de l'avant-première, les chansons insérées dans le film m'avaient dérangées. J'ai revu le film Dimanche et Lundi soir dernier en y prêtant une attention particulière. Notamment, lors de la séance de Lundi. Finalement, à y regarder de plus près, les chansons s'intègrent parfaitement au film. Comme les musiques, elles accompagnent à merveille les différents moments où elles sont présentes. Désormais, j'apprécie pleinement !

L'Opening m'a également surpris. D'autant plus qu'il résume l'histoire. On n'en saisit pas tout le sens mais, comme la souligné Angry Waifu, certaines informations qu'il délivre nous renseigne sans détours sur les âges durant lesquels on va suivre les héros. Cependant, cela n'a pas eu d'impacts sur mon plaisir de la première séance. Maintenant, je l'aime même beaucoup et ne regrette pas sa présence même si un opening plus abstrait aurait été plus judicieux.

Au niveau du scénario, c'était costaud. Je ne savais rien de l'intrigue si ce n'était que l'on aurait affaire à une romance.

Le film est donc extrêmement bien ficelé et la narration soignée. On se demande où le film va nous amener sans s'apercevoir que l'on connait déjà ce qu'il va se passer. Dans les détails, on peut critiquer certaines facilités, mais, globalement, l'histoire s'appuie admirablement bien sur les possibilités offertes par ses thèmes, afin de structurer son intrigue, sans que cela soit tiré par les cheveux. La maîtrise est là avec de nombreux détails positifs à la clé.

Je suis fan de ce film !

Mitsuha et Taki sont des personnages attachants à suivre et leur romance est mignonne sans être mièvre. Le fait qu'ils se découvrent à travers l'échange de corps n'est pas une intrigue nouvelle pour moi mais son contenue ainsi que sa mise en scène est très réussie. Tous les deux sont entourés de personnages secondaires de qualités renforçant l'intérêt du film.

On retrouve le côté poétique des œuvres de Shinkai avec toutefois moins de contemplations et un rythme plus dynamique. Par contre, les décors et paysages sont toujours aussi sublimes.

Le film apparaît plus accessible que d'autres de ses œuvres mais je reste toutefois étonné de son succès populaire au Japon. Je pensais que ce serait plutôt Hosada qui réussirait une telle performance en terme d'entrées au cinéma. Évidemment, je suis heureux du succès de Your Name. Ceci-dit, je ne pense pas que Shinkai ait désiré réaliser une œuvre populaire.

Sinon, le film nous propose une fin plutôt émouvante, modelée façon montagnes russes, d'une grande efficacité. Je n'ai rien à y redire.

En bref, c'est un chef d’œuvre que je vais encore revoir au cinéma ^^
Avatar de l’utilisateur
Woldrim
Tonosama
 
Messages: 2264
Enregistré le: 27 Jan 2010 19:07
Localisation: Un champion sans numéro

Re: Your name / Kimi no Na wa

Messagepar BlastWizz » 09 Jan 2017 23:48

Bien aimé, mais sans plus.
C'est bien huilé, c'est sûr, un vrai métronome, ça appuie où il faut quand il faut . Mais ça m'est quand même passé au-dessus de la tête. J'ai peut-être trouvé ça trop mécanique, justement, je ne sais pas.
J'ai aussi eu le sentiment que le film ne partait jamais dans la direction que j'aurais souhaitée. J'ai trouvé le début maladroit, lent à démarrer. Puis, au moment où je m'attachais un peu aux singeries des personnages, il y a ce fameux twist que j'ai vraiment trouvé bizarre sur le moment. Et après c'est un peu niais, pas trop mon truc. C'était un peu lunatique à mon goût.
La vraie réussite est formelle : c'est beau, ça s'imbrique bien. Du coup, on se laisse porter au gré des images et de la musique. Pas une expérience désagréable, mais l'histoire m'aura laissé sur ma fin.
Avatar de l’utilisateur
BlastWizz
Senpai
 
Messages: 786
Enregistré le: 18 Mar 2009 16:49
Localisation: Personne

Re: Your name / Kimi no Na wa

Messagepar Yartrub » 11 Jan 2017 20:49

Philippe Jeammet a écrit:L'être humain peut avoir peur de ce qu'il désire le plus et faire le contraire de ce qui le rendrait heureux par peur du risque de la déception
Avatar de l’utilisateur
Yartrub
Membre d'honneur
 
Messages: 2309
Enregistré le: 17 Aoû 2009 14:06

Re: Your name / Kimi no Na wa

Messagepar Urgoz » 14 Jan 2017 11:51

j'ai hâte de le regarder ce petit film !! :)
Urgoz
Visiteur
 
Messages: 69
Enregistré le: 20 Jan 2015 22:32

Re: Your name / Kimi no Na wa

Messagepar Jad » 31 Mar 2017 10:19

Enfin pu voir ce film! Merci a l'avion et aux business trip (j'aurais jamais pense trouver ce film dans un avion!).
Shinkai nous a deja fait le coup de
Spoiler sur :
la romance separee par un espace temps impossible

Et comme d'hab je tombe dans la panneau. J'ai adore.
A peu pres tout a deja ete dit donc je ne vais pas faire de redite. Perso c'est sur la fin ou j'ai trouve que ca trainait legerement en longueur, mais rien de mechant.
On s'attache au 2 perso principaux, c'est beau graphiquement (meme s'il m'avait semble que certains plans de Garden of Words etaient plus beaux ou plus photorealistes, mais c'est peut etre ma memoire qui me joue des tours), on se laisse emporter par nos emotions. J'esperais personellement
Spoiler sur :
un happy end

en l'occurrence ^^
Bref, un film touchant et positif, ca fait pas de mal de temps en temps!
Avatar de l’utilisateur
Jad
Sensei
 
Messages: 1387
Enregistré le: 13 Nov 2014 11:55

Re: Your name / Kimi no Na wa

Messagepar Ash!! » 16 Déc 2017 11:10

Ça y est, j'ai enfin vu Your Name. Bien qu'ayant beaucoup entendu parler de ce film, je ne savais rien sur l'intrigue avant de m'y lancer, je pense que ça m'a beaucoup aidé à rentrer dedans. La première moitié m'avait mise de bonne humeur, j'ai beaucoup aimé lorsque nos 2 héros se laissent des notes.

Spoiler sur :
Mais autant je n'ai pas de problème à accepter son côté fantastique malgré le peu d'explication, autant j'ai du mal à accepter que les 2 personnages tombent amoureux. Je n'ai jamais vraiment ressenti cette amour se construire, ça arrive d'un coup et on l'accepte parce qu'on nous le dit, mais il n'y a aucune scène qui m'a fait sentir qu'ils sont en train de tomber amoureux. Mais on dirait qu'il n'y a que moi que ça a dérangé puisque personne ne semble en avoir parlé.

Autre que ça, je n'ai pas vraiment de complainte, j'ai pris plaisir à suivre ce film et le twist principal m'a surpris, sa comédie m'aura plus conquis que son drama, et je n'aurai pas été contre passer plus de temps avec Taki et Mitsuha avant le twist, mais ça ne m'aura pas empêcher d'avoir une bonne expérience du début à la fin.

Sinon il y en a qui ont lu le manga ? Est-il différent ? D'après les dates, le manga serait sorti quelques mois avant le film mais se serait fini quelques mois après, j'imagine que Shinkai travaillé sur les 2 versions en même temps.
"Mais souvenez-vous que penser qu'une chose est juste ou non est totalement arbitraire. C'est votre vision des choses qui le définit. Dans l'univers il n'y a rien qui soit bon ou mauvais par nature." Bastard!!

http://myanimelist.net/animelist/Ashnojutsu
Avatar de l’utilisateur
Ash!!
Membre d'honneur
 
Messages: 5788
Enregistré le: 21 Juil 2008 05:29

Re: Your name / Kimi no Na wa

Messagepar Syaoran » 16 Déc 2017 11:55

Je l'ai aussi vu il n'y a pas longtemps. J'ai beaucoup aimé le film mais bon je suis un gros fan de Shinkai. A l'intérieur on retrouve tout ce que l'auteur aime. Le film a presque le niveau de Byousoku 5 cm donc je suis vraiment content qu'il ait eu autant de succès en France, cela devrait permettre que les gens s'intéressent à ses œuvres précédentes.

Autre que ça, je n'ai pas vraiment de complainte, j'ai pris plaisir à suivre ce film et le twist principal m'a surpris


Le problème quand on adore Shinkai et qu'on a vu toutes ses oeuvres plusieurs fois c'est qu'on le connait par cœur. Pour ma part j'ai deviné le twist très rapidement, dès le premier indice en fait mais ça ne m'a pas du tout empêché d'apprécier le film vu toutes les qualités qu'il y a autour.
Image


Toutes les news concernant l'animation sur notre Facebook
Avatar de l’utilisateur
Syaoran
Membre d'honneur
 
Messages: 7766
Enregistré le: 16 Oct 2006 17:31
Localisation: Attention!! Cet homme est un Yotsuba Addict!!

Re: Your name / Kimi no Na wa

Messagepar Sith » 24 Jan 2018 20:39

Aaah je me disais bien que ça me rappelais un autre film anime.

Je viens de le voir, et je ne comprends pas que je n'ai pas été le voir au ciné à l'époque de sa sortie. Ptet qu'il était pas dans mon ciné habituel, car sauf cette raison, je vois aucune raison de l'avoir raté qui tienne la route.

Pépite précieuse que je suis heureux d'avoir vue aujourd'hui.
Image
Avatar de l’utilisateur
Sith
Senpai
 
Messages: 786
Enregistré le: 27 Avr 2009 15:56


Retourner vers Les œuvres d'Animation

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités