A place further than the universe / Sora Yori mo Tooi Basho

A place further than the universe / Sora Yori mo Tooi Basho

Messagepar Matchoss » 01 Avr 2018 12:52

Image

Fiche animéka

Synopsis :

Mari Tamaki est une lycéenne pleine d'énergie. Elle rêve de sortir de sa vie ordinaire et de réaliser quelque chose de grand pour ne pas gâcher sa jeunesse. Son chemin croise alors celui d'une autre camarade de classe Shirase Kobuchizawa surnommée Antartica, du fait qu'elle tente de monter un projet pour rejoindre le Pôle Sud où sa mère est décédée lors d'une expédition. Devant sa détermination, Mari décide de l'aider dans sa folle entreprise. Elles seront bientôt rejointes par deux autres jeunes filles et se lanceront toutes les quatre dans cette grande aventure qui les mènera en un lieu plus éloigné que l'univers.

Avis :

Madhouse nous délivre un splendide récit d'une aventure relativement ordinaire vers un lieu dépaysant et dont on entend peut parler. Le côté très réaliste et le design un peu moe peut faire penser à un anime tranche de vie, mais ce n'est pas le sentiment que j'en ai. C'est un récit d'aventure avant tout. Les personnages ont un but précis qu'elles devront atteindre à travers les obstacles et en grandissant. Il y a un véritable sentiment de progression dans le déroulement de ce récit. Les instants comiques et dramatiques sont bien dosés. L'anime brille particulièrement par ces derniers aspects qui sont très émouvants ce qui n'est pas étonnant vu que l'histoire nous vient du scénariste de Hibike Euphonium. Cet anime nous encourage à prendre des risques, à sortir de notre quotidien et à réaliser nos rêves mais aussi qu'il faut du courage pour se lancer et que les véritables amis sont ceux qui vous encouragerons à être vous-même.

Une des choses qui m'a surpris, c'est le traitement réaliste de l'aventure. Avec un point de départ pareil, quatre lycéennes partent en antarctique, on pouvait s'attendre au pire au niveau cohérence et crédibilité de l'histoire. Mais, un effort a été fait dans le scénario pour donner une grande crédibilité à l'histoire. La façon dont s'est traitée me fait dire que cela pourrait être une histoire vraie (si on accepte qu'une sorte d'association scientifique peut aller au Pôle Sud sans trop de contrainte gouvernementale).
Un autre point qui rend le tout bien réaliste, c'est que pour arriver en Antarctique, c'est très long. On y arrive tard dans la série ce qui renforce le sentiment d'accomplissement, mais peut aussi donner l'impression que l'anime a un rythme lent ce qui peut déplaire à certains. Je regrette un petit que l'on ne puisse pas passer plus de temps que la banquise et voir un peu plus de scènes sur leurs vlogs.

L'un des thèmes les mieux traités est sans doute celui de l'amitié. Je ne l'ai jamais aussi bien vu traité dans un anime. Cela à un sens. Chacune de nos héroïnes a un problème concernant ce concept et découvrira au cours de l'aventure ce que cela signifie. Ce n'est pas abordé de façon naïve. Leur amitié se développe et on ressent une véritable alchimie entre elles. C'est d'ailleurs l'énorme point fort de cet anime, le traitement des relations des personnages.

Nos quatre héroïnes sont d'excellents personnages avec des personnalités bien marquées et qui se distinguent par leur justesse. Leur capacité à se soutenir lors des difficultés est belle à voir. Elles apprennent les unes des autres et parviennent à avancer car elles sont ensembles. On pourrait imaginer des tas d'histoires autour de ces quatre personnages sans difficultés. La seule qui peut être un peu fatiguante au début est Kimari avec son côté ultra-énergique, mais cela se calme. Même les personnages secondaires ont le droit à une personnalité et influent aussi sur nos héroïnes à travers les épreuves. Oui, les personnages secondaires sont utiles.

Pour finir, au niveau technique, Madhouse a mis les moyens. Il y a quelques scènes relativement impressionnantes pour ce genre d'anime assez réalistes et proches du quotidien. La musique est également très bien utilisées notamment avec des chansons originales qui viennent accompagnés les scènes émouvantes.
Le niveau de détail des environnements est impressionnant et renforce l'aspect réaliste de l'histoire. On sent qu'il y a eu de la recherche faite sur les lieux où se passe l'aventure.

Bref, c'est un super anime d'aventure avec des éléments de tranche de vie et des personnages attachants qui grandissent à travers les épreuves pour atteindre ensemble leurs rêves. La musique et l'animation viennent soutenir ce beau récit de passage à l'âge adulte.
Avatar de l’utilisateur
Matchoss
Rédacteur de fiches
 
Messages: 1001
Enregistré le: 21 Déc 2014 22:43

Re: A place further than the universe / Sora Yori mo Tooi Ba

Messagepar le gritche » 01 Avr 2018 20:34

J'ai raté quelque chose alors: je n'avais tenu que quelques minutes sur le premier épisode et les interactions gonflantes entre les filles du groupe (déjà, casting mono-genre: l'enfer). En zappant ici et là, j'avais compris qu'on ne verrait pas la couleur de l'antarctique avant un bon moment, ce qui m'avait achevé. Je le regrette un peu à la lecture de cette review élogieuse et tentatrice :|
Avatar de l’utilisateur
le gritche
Tonosama
 
Messages: 2434
Enregistré le: 25 Juil 2006 13:19

Re: A place further than the universe / Sora Yori mo Tooi Ba

Messagepar Matchoss » 01 Avr 2018 22:54

Le début ne se distingue pas par son originalité bien que de petits éléments se glissent ça et là pour mettre en place la suite. Comme je disais Kimari est un peu fatigante au début et j'ai aussi eu des doutes sur le début. Une fois que le voyage démarre l'anime décolle. Je comprends que c'est pas évident d'accrocher. J'avais stoppé à l'épisode 3 avant de reprendre dernièrement. La qualité de la narration a fait le boulot pour moi. Après, si vraiment le cast t'est rédhibitoire, c'est pas évident que tu accroches au final.
Avatar de l’utilisateur
Matchoss
Rédacteur de fiches
 
Messages: 1001
Enregistré le: 21 Déc 2014 22:43

Re: A place further than the universe / Sora Yori mo Tooi Ba

Messagepar Drizztou » 26 Mai 2018 02:13

Si j'ai bien aimé cet anime, au contraire de Matchoss, j'ai trouvé qu'il manque de réalisme pour être encore supérieur qualitativement.

On suit un groupe de filles en ayant l'impression qu'elles sont en colo au pôle sud. Il faut être honnête, le simple fait que sur les 4 personnes qui partent au pôle sud, on en a 3 qui ne servent à rien dans la mission qui y est réalisée, c'est ridicule.
En plus, on ne sait rien au final sur la raison pour laquelle le voyage est réalisé, déjà en premier lieu.

Mais à coté de ça, l'anime est charmant. C'est relativement léger avec beaucoup de bons sentiments et on pourra même avouer que c'est assez niais (d'un coté, ça fait du bien parfois d'avoir un peu de guimauve, d'un autre coté, ce style de traitement empêche une œuvre de prétendre à la catégorie supérieure, comme je l'évoquais plus tôt), tout en réservant quelques éléments dramatiques. Les personnages sont attachants.

J'ai eu une petite baisse d'intérêt lorsque les personnages arrivent au pôle sud. Il y a tellement d'efforts et d'espoirs de chacun autour de cette destination, qu'une fois que les personnages arrivent, au final j'ai trouvé que les épisodes n'étaient pas tout à fait à la hauteur de l'attente crée chez le spectateur. Il y a trop peu de contenu et d'enjeux dans ces épisodes. A cela, il faut ajouter qu'ils sont peu nombreux. La préparation et le transport auront pris beaucoup plus d'épisodes que la mission au pôle sud elle même.
A ce titre, l'anime est trop court et il s’achève un peu abruptement.
Avatar de l’utilisateur
Drizztou
Sensei
 
Messages: 1181
Enregistré le: 30 Sep 2009 21:21
Localisation: Le bishonen des dames

Re: A place further than the universe / Sora Yori mo Tooi Ba

Messagepar Woldrim » 11 Juil 2018 22:20

Matchoss a fait le taff.

Pour rebondir sur l'avis de Drizztou, moi, ce qui manque dans cette série pour qu'elle atteigne la catégorie supérieure, ce ne sont pas des personnages moins niaises mais juste des épisodes supplémentaires qui aurait approfondie et donner d'avantage d'épaisseur à cette aventure. Du coup, je partage quand même à moitié son opinion.

En l'état, c'est très bien mais la marche vers l'excellence, bien qu'elle ne soit pas beaucoup plus haute, est au-dessus.
Avatar de l’utilisateur
Woldrim
Tonosama
 
Messages: 2257
Enregistré le: 27 Jan 2010 19:07
Localisation: Un champion sans numéro

Re: A place further than the universe / Sora Yori mo Tooi Ba

Messagepar Sith » 15 Jan 2019 11:19

J'enchaine les épisodes de cette série d'anime (je suis au 6e donc je ne sais pas encore tout
Spoiler sur :
(elles sont juste arrivées à l'aéroport pour l'Australie)
) et pour l'instant, je suis très content de ce que je vois. Les personnages sont intéressants et pas de simples archétypes.

Mari est peut-être l'éternelle enfant mais elle prend une décision stupide ("vivre sa jeunesse"/"faire un voyage spontané") dans laquelle elle s'investit à fond. En chemin, je réalise que sa meilleure (?) amie, Megu est bien une fille sage, mais jalouse du fait que Mari a d'autres ami(e)s et qui répand dans son dos de sales rumeurs pour faire capoter son projet. Ce n'est pas qu'elle déteste Mari (ce qui aurait pu être le cas, on a déjà vu les animes avec de faux amis), mais simplement qu'elle n'a pas d'autres amis. Et ça j'ai vu aussi dans ma vie (à savoir les "amies" qui tentent d'éloigner leur seule souvent amie de toute autre amitié (ou relation amoureuse, dans le cas que j'ai vécu)).

Et Mari est surprise mais je réalise pas tant que ça. C'est juste qu'elle n'y avait jamais fait attention, et c'est là qu'on réalise
Spoiler sur :
quand elle dit à Megu qui vient de lui dire "rompons notre amitié" , "je refuse"
que Mari tient réellement à Megu et qu'elle est prête à passer outre ses vacheries.
Ce n'est peut-être pas l'amitié "parfaite" qu'on peut imaginer dans... des animes justement, mais c'est ça qui me l'a rendue réaliste.

"Pole Sud" dont le nom m'échappe... Shirase? est intéressante car c'est la fille qui a un objectif (inutile et vain car si je comprends bien
Spoiler sur :
sa mère a disparu en Antarctique 3 ans avant, et vu ce que je sais de ce continent, elle est morte si personne n'en a parlé depuis. Sa seule solution de survie étant d'être sauvée par un camp... or en 3 ans, on aurait eu des nouvelles d'elle, sauf s'il y avait un camp secret mais ça ne semble pas être le trip de cet anime
) et qui fait tout pour l'atteindre; qui est très sûre d'elle dans l'adversité mais peu sûre d'elle quand il n'y a pas d'adversité (je reconnais un peu de moi même là-dedans) et elle a en Mari sa première vraie amie car c'est la première qui la rejoint dans son idée fixe d'aller en Antarctique. J'imagine qu'à leur âge 16 ans environ; ça signifie donc que sa mère a disparu depuis ses 13 ans, et de ce que j'en ai compris via de nombreux animes, il y a souvent une sorte de rupture des amitiés au japon à cet âge-là (notons que c'est pas fort différent de ce que j'ai moi même vécu lors du passage de l'école primaire à l'école secondaire; moins peut-être du secondaire inférieur (collègue en Fr/Jap) et supérieur (lycée) puisqu'en Belgique c'est souvent la même école qui fait les deux parties).

La fille qui a laissé tomber l'école mais qui veut passer son diplôme et dont le nom m'échappe... sorry; rien n'est dit mais je peux bien deviner deux choses:
- elle a eu des problèmes relationnels
- sa petite taille/forte poitrine/personnalité franche/intelligence y sont peut-être pour quelque chose.

Et enfin, la starlette/idole (?) qui n'a pas d'amis (je comprends) et qui avec les 3 autres filles se dit que partir 3 mois ne peut pas être si mal en fait. Elle joue un rôle (la jolie petite fille kawai) mais quand on la voit au quotidien, on voit vite qu'elle n'aime pas trop ce qui est mignon (par réaction, probablement, de sa vie depuis ses 5 ans). Ca rejoint un peu la "problématique" des "enfants star" qui perdent (souvent mais pas toujours) les repères avec la "vraie" (si tant est qu'on puisse dire ça) vie des gens normaux. J'ai particulièrement bien aimé le fait qu'à leur première rencontre
Spoiler sur :
les filles lui demandent une photo, qu'elle accepte mais dise qu'elles ne peuvent pas la distribuer sans son accord <= protéger son image.
Qui montre l'évolution de ce passage où ses amies d'école lui demandent une photo (par pur intérêt apparent de se vanter de la connaître) et où elle refuse.
Et ensuite ces deux passages sont magnifiés par le troisième moment, quand elle fait une photo de groupe avec ses 3 amies sans plus s'en soucier.


Mention vraiment spéciale à l'opening, petit sketch de fin quand Mari mange ses trois amies. Je l'ai trouvé très drôle.
Image
Avatar de l’utilisateur
Sith
Senpai
 
Messages: 695
Enregistré le: 27 Avr 2009 15:56


Retourner vers Les œuvres d'Animation

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités