B: The Beginning

B: The Beginning

Messagepar le gritche » 07 Avr 2018 18:27

Image



Un anime réalisé par Production I.G. et produit par cette dernière et Netflix.


Voilà le pitch du 1er épisode donné sur ladite plateforme, un chouïa modifié: A peine arrivé au RIS, la police royale, Keith l'enquêteur légendaire travaille sur un double meurtre perpétré par le tueur en série "Killer B". Un groupe criminel vole un véhicule militaire et se déchaîne, tandis qu'un jeune homme doté de pouvoirs mystérieux les observe.

Avis:

J'ai vu les épisodes sans les voir, sans entrer dedans. Une réalisation luxueuse où les décors défilent à profusion, l'animation n'est jamais d'une hétérogénéité douteuse et comprend quelques grands moments, surtout au début et à la fin de la série pour être honnête. Des qualités techniques indéniables et un studio qui a eu reçu plus d'argent que nécessaire pour ses ambitions.

A la vue du premier épisode, B: the beginning (le début de quoi tiens ?) a tout ce qu'il faut pour nous scotcher durablement, mais l'élan se perd. Comme d'autres spectateurs, le mélange d'enquête policière et d'éléments ésotérico-SF (?) m'a un peu éconduit. L'anime joue à fond la carte du mystère durant plusieurs épisodes où on ne donne aucune réponse: c'est bien trop long et lorsque des éléments sont enfin lâchés, le sentiment de ne pas être dans le bon registre m'a sans doute fait décrocher. On ne se préoccupe pas forcément d'une partie du cast dont le sort nous émeut à peine, malgré des efforts de mise en scène et une violence réelle.

J'espère que quelqu'un sera plus inspiré pour parler du fond, des thématiques, de la résolution de l'intrigue, en spoiler s'il le faut. Je n'en suis même pas capable une semaine après mon visionnage: peut-être que l'anime exige un visionnage plus attentif.

A l'aide !
Avatar de l’utilisateur
le gritche
Tonosama
 
Messages: 2516
Enregistré le: 25 Juil 2006 13:19

Re: B: The Beginning

Messagepar zeus » 08 Avr 2018 05:02

Perso j'ai trouvé les deux parties jointes de manière assez superficielle donc je vais les dissocier.
La partie surnaturelle avec ses humains transgéniques et ses prophéties à la noix j'ai trouvé ça parfois gnangnan parfois cliché ou ringard mais médiocre en toutes circonstances ! Y'a une ellipse de dix ans dans la vie des enfants qui ne semble déranger personne, je confirme le désintérêt pour ceux qui meurent alors qu'on les connait même pas, et ces Reggies dont on nous dit qu'ils sont partout *insérer gif lepen* on ne sait rien de ceux qui les régissent (jeu de mot trop lol) hormis le grand méchant mais je doute que ce soit la tête pensante de tout le réseau.
A mon avis tout ça c'était juste pour respecter le cahier des charges imposé par Netflix.
Malgré tout ça se laisse regarder et surtout ça ne gâche pas
La deuxième partie sur le tueur en série que j'ai beaucoup plus apprécié. Les personnages sont beaucoup plus intéressants, ils n'ont pas de tatouages ridicules sur la tronche, mieux écrits.
C'est une bataille de génies à la Death Note sauf que y'a rien d'extraordinairement intelligent qui va te retourner le cerveau, mais en tout cas la fin m'a laissé un arrière-goût positif.
Avatar de l’utilisateur
zeus
Habitué
 
Messages: 219
Enregistré le: 26 Jan 2016 19:03

Re: B: The Beginning

Messagepar Syaoran » 08 Avr 2018 10:05

Je n'en suis qu'au début et j'ai beaucoup de mal. Le côté enquête avec l'aspect surnaturel passe très difficilement car tout va au delà de ça. Je prend l'exemple de la course poursuite avec le mec qui skate en défiant la gravité c'est juste WTF et ça nous sort totalement de l'animé.

Après la réalisation est bonne donc je continuerai et terminerai la série mais c'est vrai qu'elle fait partie des séries que j'ai mise en pause par manque d'envie de voir la suite.
Image


Toutes les news concernant l'animation sur notre Facebook
Avatar de l’utilisateur
Syaoran
Membre d'honneur
 
Messages: 7770
Enregistré le: 16 Oct 2006 17:31
Localisation: Attention!! Cet homme est un Yotsuba Addict!!

Re: B: The Beginning

Messagepar Sith » 22 Mai 2018 09:38

A jouer dans deux registres, il y a deux moitiés médiocres.

Comme vous j'ai l'impression j'accrochais bien au côté policier, mais je trouvais le surnaturel hors sujet.

J'ai eu l'impression en regardant les derniers épisodes de voir deux demi séries, qui n'ont pas vraiment un point commun ni un thème fédérateur.
Très dommage, surtout que les premiers épisodes m'intéressaient énormément. (J'suis passé d'un 6 après avoir vu les quelques premiers épisodes à un 4 après avoir fini)
Image
Avatar de l’utilisateur
Sith
Senpai
 
Messages: 807
Enregistré le: 27 Avr 2009 15:56

Re: B: The Beginning

Messagepar Drizztou » 31 Mai 2018 23:24

Je rejoins l'avis général concernant cet anime. J'ai trouvé ça médiocre et décevant.

Il y a un gros manque de développement à tous les niveaux. Les personnages sont stéréotypés et sans saveur.
Le scénario a plus ou moins 2 trames interconnectées, qui correspondent également à 2 genres distincts (thriller d'un coté et action / fantastique de l'autre). Cependant, le scénario est tellement confus, il y a de tels clichés de mise en scène, un tel manque d'explications et de qualité générale que ça ne prend pas.
Avatar de l’utilisateur
Drizztou
Sensei
 
Messages: 1270
Enregistré le: 30 Sep 2009 21:21
Localisation: Le bishonen des dames

Re: B: The Beginning

Messagepar Bubu » 23 Avr 2021 22:28

Salutation à tous !

Contrairement à l'avis général, j'ai davantage apprécié la seconde moitié de l'anime qui avait pris du temps à démarrer (le scénario allant un peu dans tous les sens comme vous l'avez souligné). Cela dit, avec cet anime, on a affaire à un bon polar (le fantastique ne m'a pas spécialement dérangé) avec des anti-héros (surtout Keith) très humains. Les personnages secondaires sont clairement pour le décor et pas plus développés que ça, ce, au profit du duo principal.
Quant aux antagonistes, si le boss final est franchement assez bien réussi, faut avouer que les sbires ne font pas forcément long feu. A l'heure où j'écris ces lignes, cela fait plus d'un an que je n'ai plus revu l'anime et ces gars-là ne m'ont pas particulièrement marqué :lol:
Ce n'est pas le policier de l'année mais le mystère bien que touffu est savamment entretenu, les cascades sont très bien faites et autant l'animation que la bande sonore sont une vraie réussite !
Pas extraordinaire mais passable car il y a tout de même une grosse recherche de fond à souligner.
Il reste encore pas mal de questions restées en suspens, est-ce que la saison 2 y répond ?

Ben oui et non.

Oui il y a quelques éclaircissements (confirmations plutôt) et non car elle apporte davantage de questions notamment en ce qui concerne les survivants (les nouveaux antagonistes) qui apparaissent un peu de nulle part et ne sont guère travaillés (Kirisame mis à part) faute à un format trop court. C'était dommageable dans la première et cela percute d'autant plus violemment dans la seconde qui se termine en queue de poisson et n'a pas le temps de narrer une véritable intrigue.

Cette séquelle peut être imaginée comme un enfant auquel on donne sa première bouchée de son gâteau d'anniversaire. Il y a la couleur, l'odeur et la texture (celle qui fait les meilleurs animes) mais le pauvre petit n'a pas le temps de croquer car elle est tombée en chemin. La production de cette saison a été bâclée et n'offre même pas le luxe d'un vrai combat final (un coup échangé et hop générique) car la série a été tout simplement interrompue.
Vas-y qu'on reprend des vieilles ficelles de séries Z :
« Nous sommes tes alliés, mais si tu n’obéis pas aux ordres, on tue tous tes proches avant de te liquider. Et sympa de t’avoir revu! » Problème : ils ne sont pas fichus de surveiller correctement leurs cibles, ils les laissent agir comme ils veulent (se contentant de les observer de loin). On se dit alors tout ça pour ça !

C’est regrettable parce que l’histoire a du potentiel et non d’être décevante. Elle a toutes les caractéristiques pour produire quelque chose d'impressionnant. A deux ou trois épisodes, les événements s'enchaînent à rythme effréné et dès lors qu'on aperçoit un semblant d'arc narratif (même si quelques rebondissements sont prévisibles), on laisse en suspens en espérant avoir le budget pour la suite. De ce fait, la première partie se suffit à elle-même.

Par ailleurs, ce second volet délaisse la police et l’inspecteur Keith, qui était le seul à apporter de l’originalité et du fond à l’œuvre, au profit de Lily et Koku (qui n'a plus grand chose à raconter). Ce dernier a de beaux combats et le personnage est moins sûr de lui (obligé d'affronter son ancien ami) mais cette fragilité est vite estompée . C'est un électron libre qui ne pense qu'à sa paume et n'ayant pas de réelles entraves comme on l'a signalé plus haut.
Quant à Lily, personnage intrépide, frais et gaie, elle apporte cette touche de normalité à cette histoire de mutants et permet aux spectateurs de s'y identifier. Mise presque au second plan dans la première saison, elle est au cœur de l'action et offre les meilleures scènes d'action, dignes d'un James Bond !

Bien que mis en retrait, Keith a à son actif sans doute le meilleur épisode de la saison (le 4e) dans lequel on le voit se confronter à ses démons alors qu'il est à l'article de la mort ! Son écriture est incroyable et quel dommage que les autres n'aient pas pu bénéficier d'un aussi bon traitement. Là encore on tape du doigt : format trop court !

Tu tombes toujours sur les vainqueurs dis donc. Qu'est-ce que tu regardes cette saison pour que j'esquive les balles ?

-Matchoss-


Non là je voulais sincèrement regarder un bon polar (si si je t'assure). J'avais plutôt bien apprécié le premier volet et j'espérais qu'il en soit de même ! Je ne suis pas spécialement comme JDG (Joueur du Grenier) qui lui provoque à dessein le mauvais karma :lol:
Avatar de l’utilisateur
Bubu
Rédacteur de fiches
 
Messages: 1242
Enregistré le: 25 Oct 2011 19:14


Retourner vers Les œuvres d'Animation

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités

cron