Banana Fish

Banana Fish

Messagepar le gritche » 21 Juil 2018 18:25

Image


Présentation tirée de l'article surla vague anime de juillet 2018

A propos de l'œuvre:

Cette série animée est tirée du chef d'œuvre d'Akimi Yoshida. Prépublié entre 1985 et 1994 dans le magazine Bessatsu Shôjo Comic, le manga compte un total de 19 tomes reliés, disponibles en France chez Panini Manga.
Cette adaptation fait partie du projet visant à honorer les 40 ans de carrière de Akimi Yoshida dans le monde du manga.

Diffusé au Japon et en France (via Amazon Prime Video), l'anime transposera l'intégralité du manga mais déplacera le contexte à notre époque et non celui des années 80.

Synopsis:

Vietnam, un soldat américain perd la tête et tire sur ses propres alliés. Maîtrisé, il demeure dans un état végétatif. Il ne parle plus, si ce n'est pour laisser échapper parfois ces deux seuls mots « Banana Fish ». Son jeune frère âgé de cinq ans, Ash Lynx, est adopté par un mafieux du nom de Dino Golzine qui abuse sexuellement de lui. Douze ans plus tard, à New York, la police enquête sur une série de suicides pour le moins douteux.

Spoiler sur :
De plus, le jeune Ash a bien grandi. Si la nature lui a conféré la beauté, l’éducation a fait de lui un tueur froid et impitoyable, à la tête de son propre gang. Un jour, Ash rencontre un homme mourant qui lui remet une mystérieuse substance. Quel lien y a-t-il entre ces morts suspectes ? Ash tente de découvrir la vérité mais son parrain lui met des bâtons dans les roues. De plus, il devient la cible des caïds de la pègre, aussi bien corse que chinoise, et même de l’armée américaine.
Avec l’aide de Eiji Okamura, un photographe japonais, Ash va devoir relier tous ces événements pour comprendre comment arrêter ce fléau. Ange ou démon ? Ash devra faire un choix !



Avis sur les épisodes 1 à 3:

Quelle heureuse idée d'adapter aujourd'hui une oeuvre apparemment significative des années 80! Allez-y: faites-nous (re)découvrir d'autres pépites oubliées, déprogrammez un ou deux MMO-like à la place, on ne s'en rendra pas compte ;) Je ne crois pas que la réactualisation du contexte et de la technologie change particulièrement l'intrigue, selon la page wiki (plutôt soignée).

Pour l'instant, j'accroche totalement à l'ambiance pleinement mystère et drama à l'ancienne, sans humour intempestif pour désarmer chaque situation. Le chara-design masculin éloigné des codes actuels fait du bien. On perçoit une sensibilité dans le traitement des protagonistes qu'on peut expliquer par l'origine du manga, prépublié dans un magazine shoujo, mais Banana Fish cherchait clairement un public homme/femme, et on l'identifie comme un seinen de nos jours.

Concernant le scénario, je parlerais de fraicheur dans le paysage actuel plutôt que d'originalité, en attendant d'en voir plus: si ça se trouve, Banana Fish faisait écho à pas mal de fictions des années 70/80 lorgnant sur les bas fonds, la drogue et autres machinations ? Je ne sais pas si ces thèmes se sont développés à cette époque, s'ils ont été amené au Japon par le cinéma ou pas du tout, etc.

La thématique gay est secondaire, liée au milieu carcéral ou aux abus de salauds de service. Il ne devrait y avoir évidemment rien d'érotique, et la page wiki mentionne le sujet (spoiler éventuel). J'en parle vu que ce fut abordé brièvement sur le forum: perso je n'ai aucun a priori quant à la présence d'homosexualité dans un anime...si ce n'est qu'en général c'est à visée fantasmatique boy's love avec le risque de "rape fantasy", mais pas de ça ici donc :)
Avatar de l’utilisateur
le gritche
Tonosama
 
Messages: 2516
Enregistré le: 25 Juil 2006 13:19

Re: Banana Fish

Messagepar Sith » 26 Déc 2018 11:39

D'autres opinions? je viens de voir une vidéo d'angry waifu (qui passait encore à l'époque sur ce forum, je me demande s'il le fait encore) où il l'encense.
Image
Avatar de l’utilisateur
Sith
Senpai
 
Messages: 807
Enregistré le: 27 Avr 2009 15:56

Re: Banana Fish

Messagepar le gritche » 26 Déc 2018 18:29

Sith a écrit:D'autres opinions? je viens de voir une vidéo d'angry waifu (qui passait encore à l'époque sur ce forum, je me demande s'il le fait encore) où il l'encense.


Je ne savais pas qu'il avait une chaine ! Son avis est très bref sur la dernière vidéo sortie:
Spoiler sur :
je dirais que Ash n'est absolument pas un Gary Sue étant donné la froideur avec laquelle il tue tant de sbires, parfois en s'acharnant ou en refusant la pitié: ça a fini par me perturber, par le simple effet de répétition parfois. Dans l'archétype de la Mary/Gary Sue, le côté moral a une sacrée importance, et Ash pose problème parce que le récit lui accorde une certaine pureté dans ses agissements, celle d'un jeune homme bon au départ qui aurait été irrémédiablement brisé, avant de lui faire commettre tant d'exécution que les scènes de "tendresses" ou de fragilité peuvent laisser un petit arrière-gout.


J'en suis à l'épisode 23 et je ne n'ai pas tout retenu des chefs de gangs, trahisons et autre, mais je n'ai rien à rajouter de profond sur l'avis succinct d'angry waifu. C'est assez "bon", c'est marqué par une certaine époque où les hommes pouvaient encore être baraqués (tout en étant sensibles), et le récit est inspiré par d'autres sources, entérinant ce côté old school qui peut plaire, ou sembler un peu trop glauque et terne.
Avatar de l’utilisateur
le gritche
Tonosama
 
Messages: 2516
Enregistré le: 25 Juil 2006 13:19

Re: Banana Fish

Messagepar Togechu » 28 Déc 2018 03:05

Avis un poil mitigé sur cette série. Si j'ai un gros reproche à lui faire, c'est une certaine maladresse dans la réalisation. J'ai eu beaucoup de mal à sentir les personnages vivants, ce qui n'aidait pas à avoir de l'empathie pour eux (un peu dommage vu le nombre de décès dans cette série). On sent en plus qu'il fallait faire tenir 18 tomes et quelques en 24 épisodes, d'où ce sentiment par moment d'un enchaînement trop rapide des scènes. Il y a des passages très réussis (les cliff de fins d'épisodes avec en fond sonore l'ending sont souvent bien pensées d'ailleurs, j'en ai été quitte pour quelques frissons), mais aussi des passages plutôt mous alors qu'ils sont censé se dérouler en pleine action. J'ai eu du mal à rester intéressé tout du long (d'autant que certaines situations se répètent de façon redondante, du style "untel est enlevé, untel vient le sauver, mais en le sauvant tel autre meurt ou est kidnappé, et vengeance et rebelotte").

Mais cela reste une série à voir tout de même, sans doute déjà parce qu'elle nous change bien du gros de la production actuelle :
- une série noire et non une nième série fantastique
- un petit côté dépaysant puisque l'action se déroule aux USA, vus du Japon, dans un cadre relativement réaliste (avec quelques références à l'actualité des années 2000)
- pas de eichi, de fanservice bien lourd toutes les 20 secondes, mais une romance homosexuelle très légère, encore plus platonique que dans Yuri on Ice (qui justifie la classification shôjo)

Donc une série pas parfaite, mais qui fait du bien dans le paysage de l'animation.
Image Image Image Image Image Image
~ L'invasion commence ~

Je crois que j'en ai oublié, mais... MAL
Avatar de l’utilisateur
Togechu
Habitué
 
Messages: 136
Enregistré le: 29 Aoû 2009 01:02

Re: Banana Fish

Messagepar Bubu » 19 Jan 2019 18:33

Fiche mise à jour !
Avatar de l’utilisateur
Bubu
Rédacteur de fiches
 
Messages: 1239
Enregistré le: 25 Oct 2011 19:14

Re: Banana Fish

Messagepar Jad » 27 Fév 2019 12:22

Surpris de pas voir plus de commentaires sur la serie.
Perso je l'ai trouvee tres bonne.

Deja cote histoire on n'a pas ca tous les jours en anime, drogue et viols pedophiles sur fond de cartels et un zeste (vraiment un zeste) de geopolitique. C'est plutot bien ficele et ca tient la route jusqu'a la fin.

J'ai bcp aime le personnage de Ash, qui m'a un peu rappele le personnage de Liesbeth Salander dans Millenium, a la fois de par son passe et son intelligence. Meme si la on lui ajoute un petit cote City Hunter/Ryo Saeba ou il peut rester debout a decouvert entoure de 10 militaires en mitraillette qui le loupent pendant que lui les shoot trankilou.
Je trouve qu'il y a qd meme pas mal de scenes assez dures dans la serie, a commencer par
Spoiler sur :
la mort de Shorter

mais pas que, loin de la. La violence est qd meme omnipresente dans la serie.

La serie comprend aussi un certain nombre de persos travailles, mais dont il est difficile de s'attacher (Max, Sing, Yue, Caine, Blanca, etc.). Eiji lui est assez insupportable la plupart du temps mais evolue quelque peu qd meme, surtout dans le dernier tiers. Il devait de tte facon rester la lueur innocente dans le paysage ultra noir de Ash.
J'ai d'ailleurs trouve leur relation traitee avec maturite, platonique certes, mais jamais dans le fan service, ce qui etait ma plus grosse crainte sur la serie.

Graphiquement c'eat beau et bien anime, les decors detailles pour la plupart, et les scenes d'action depotent la plupart du temps. Meme la musique a de beaux moments, notamment en fins d'episodes.

Cote reproches je dirais principalement que la serie delaisse un peu trop Banana Fish sur la seconde moitie pour se concentrer sur l'action entre les differents cartels. J'aurais bien vu la drogue et les experimentations jouer un plus gros role la dedans alors que la ca reste en arriere plan.

Comme dit plus haut on a aussi un peu de mal a s'attacher a certains persos.

Par contre
Spoiler sur :
Cette fin! Je ne m'y attendais pas du tout a ce moment la, meme si on aurait pu le voir venir

Bref je trouve la serie tres reussie et elle denote qd meme bcp dans le paysage animesque actuel!
Avatar de l’utilisateur
Jad
Sensei
 
Messages: 1463
Enregistré le: 13 Nov 2014 11:55

Re: Banana Fish

Messagepar Gally » 10 Mar 2019 14:26

Rholala mais quelle série! J'ai adoré. On sort des sentiers battus en effet. C'est haletant, on est toujours dans l'action et il y a beaucoup de rebondissements, cela dit comme le dit Togechu on n'est trop souvent dans le schéma de celui qui va sauver l'autre.
La relation entre Ash et Eiji est un peu plus que platonique mais ça reste sur le registre de celui qui tient beaucoup à l'autre, de l'amitié très profonde, des liens puissants.
Je n'ai pas lu le manga et j'espère une réédition un jour (parution 2002), parce que là sur les sites comme Rakuten par exemple les prix chauffent.
Avatar de l’utilisateur
Gally
Sensei
 
Messages: 1670
Enregistré le: 26 Sep 2013 00:14

Re: Banana Fish

Messagepar Sith » 29 Oct 2019 19:14

J'ai commencé cette série pendant ma période gratuite sur Amazon, vu que tout le monde en parlait à l'époque.

Et ... c'est ça? j'en suis à l'épisode 14 et j'ai vu un délire sur une drogue hypnotisante (à la limite, ça ça va), une mafia dont les membres poussent comme les champignons et dont seuls les personnages nommés ont de l'importance (c'est classique), un pseudo-complot politique pas du tout exploité jusqu'à présent, et Ash. Ash c'est un jeune de 17 ans qui en fait 30, est surdoué - oh ça alors dirait l'OC - sait tout faire, marche sur les camions qui roulent et fait des tirs parfaits - oh ça alors -, est un tireur d'élite capable avec un revolver de 6 balles d'abattre au moins 15 mecs qui l'entourent avant qu'ils l'aient même touché, n'a pas été à l'école après ses primaires mais connait des théories mathématiques universitaires, est beau comme un dieu, Ash c'est aussi le gars qui face à son "ennemi mortel" décide quand même de se battre à l'arme blanche, alors qu'il avait un flingue et que son ennemi était désarmé deux secondes plus tôt ...

A côté, on a EIji, un japonais de 19 ans qui: ne sait rien faire, a les réactions d'un gamin de 15 ans.

Bon ça suffit. Je pense que je vais juste m'arrêter là, et pourtant j'ai envie de voir si la suite pourrait faire pire.

J'ai rien contre les animes shonen. Mais eux ne se vendent pas comme un truc réaliste dans les premières scènes.
Image
Avatar de l’utilisateur
Sith
Senpai
 
Messages: 807
Enregistré le: 27 Avr 2009 15:56

Re: Banana Fish

Messagepar Drizztou » 30 Oct 2019 06:05

Sith a écrit:Ash c'est un jeune de 17 ans qui en fait 30, est surdoué - oh ça alors dirait l'OC - sait tout faire, marche sur les camions qui roulent et fait des tirs parfaits - oh ça alors -, est un tireur d'élite capable avec un revolver de 6 balles d'abattre au moins 15 mecs qui l'entourent avant qu'ils l'aient même touché, n'a pas été à l'école après ses primaires mais connait des théories mathématiques universitaires, est beau comme un dieu, Ash c'est aussi le gars qui face à son "ennemi mortel" décide quand même de se battre à l'arme blanche, alors qu'il avait un flingue et que son ennemi était désarmé deux secondes plus tôt ...

A la limite, tout ça, ça peut encore se justifier (mouais) parce que le chef de gang l'a confié auprès d'élites dans leur domaine pour l'éduquer de A à Z dans tous les domaines (de la musique au combat).
Le problème, c'est la surenchère qui en est faite. C'est très démonstratif dans la façon dont l’œuvre veut montrer à quel point il est trop fort, trop beau, trop intelligent, trop trop.
Genre quand il va sauver Eiji et qu'il passe en mode Rambo, ses ennemis pourraient aussi bien être des plots tant il les tue par dizaines, c'est ridicule.

Sith a écrit:A côté, on a EIji, un japonais de 19 ans qui: ne sait rien faire, a les réactions d'un gamin de 15 ans.

Il est insupportable ce personnage. Je peux comprendre qu'il faille quelqu'un permettant d'humaniser et de permettre de comprendre Ash (comme par exemple dans l'anime Claymore avec Raki par rapport à Claire), mais en dehors de ça, Eiji est pire qu'inutile.
C'est un fantasme ambulant pour fans de yaoi : il vient remplacer la femme en détresse, auquel la spectatrice s'identifiera.
Toute la structure de l'anime se résume à Eiji qui se fait kidnapper ou se met en danger et Ash qui doit le sauver.
Mais les fujoshis sont contentes du coup, alors c'est le meilleur anime du monde avec Yuri on Ice (c'est assez hallucinant à quel point les boys love sont bien notés sur MAL, par rapport au yuri).

Tout cet anime, c'est un gros fantasme de nana. J'étais dans le même cas que toi, je ne suis pas réfractaire au fait que ce soit un boys love, mais je ne pensais pas que ça définirait littéralement l’œuvre. Je m'attendais surtout à une oeuvre réaliste de gangsters.

Bon ça suffit. Je pense que je vais juste m'arrêter là, et pourtant j'ai envie de voir si la suite pourrait faire pire.

Oui c'est pire. La fin est encore pire que le reste.
Avatar de l’utilisateur
Drizztou
Sensei
 
Messages: 1270
Enregistré le: 30 Sep 2009 21:21
Localisation: Le bishonen des dames

Re: Banana Fish

Messagepar Sith » 30 Oct 2019 12:35

Ah c'est un "boys love"? j'avais eu le sentiment qu'il était plus ouvert sur la sexualité (ça parle de viol, les mecs couchent ensemble (mais on va pas te le montrer non plus... bon après je suis injuste, c'est une critique valable pour quasiment tous les animes)) mais je n'avais pas compris que c'était un de ses thèmes.

Ah je comprends pourquoi je m'étais senti si mal à l'aise face à la "femme" (la femme de ... max?) qui dans sa première scène est montrée comme une guerrière (elle lui pointe un fusil à pompe sur la tête) mais ensuite ne sert à rien et se fait maltraiter (violer? l'anime n'est pas clair sur ce qui lui a été fait; je crois néanmoins qu'il n'y a pas eu de viol mais la façon dont la scène de "je vais lui faire payer" est menée m'incitait quand même à y voir plus qu'une "simple" prise d'otage)).

Et maintenant que j'y repense, je comprends pourquoi je me demandais où étaient les femmes dans l'anime. On n'en a pas besoin même pour le rôle "simple" d'objet de désir dans un BL... (Après, je préfère toujours les animes où les personnagees sont des personnes et ont une personnalité, des caractéristiques et des objectifs intéressants, peu importe leur sexe.)

Bref, je n'avais aucun problème avec cet aspect-là et c'est clairement le super-Dieu Ash et l'inutile Eiji qui m'ont poussé à lâcher.

Content aussi de voir que je ne suis pas le seul à ne pas avoir aimé du tout cet anime.

(A côté de ça, je lis le manga Maid-sama, et Usui Takumi - le héros de 17 ans qui découvre le secret de Misaki, la présidente du conseil des élèves qui travaille en tant que soubrette à côté du lycée - est aussi une sorte de "dieu" qui sait tout faire (enfin, sans doute pas autant que Ash, mais il sait se battre, il est le meilleur à l'école et cuisine comme un chef, tout en étant super sportif), mais la pillule passe mieux car de un l'héroine est quasiment à son niveau sans avoir le bénéfice de la richesse et entretient une relation conflictuelle même si proche avec lui [car ils ne se comprennent pas et d'une curiosité elle gagne des sentiments envers lui qui dès le départ a été (de ce que j'ai pour l'instant lu) séduit par le contrasme entre la Présidente et la Soubrette], et d'autre part, il ne se la joue pas surhomme: il est plutôt flemmard et aime passer son temps à glander à proximité de la présidente, pendant le lycée ou ailleurs, en essayant de n'avoir aucune responsabilité. Ce personnage-là me parle bien plus car je comprends ce qu'il veut.)
Image
Avatar de l’utilisateur
Sith
Senpai
 
Messages: 807
Enregistré le: 27 Avr 2009 15:56

Re: Banana Fish

Messagepar Drizztou » 30 Oct 2019 15:00

Sith a écrit:Bref, je n'avais aucun problème avec cet aspect-là et c'est clairement le super-Dieu Ash et l'inutile Eiji qui m'ont poussé à lâcher.

Eiji est là pour créer l'image de Ash avec le paradoxe d'un bad boy sensible, qui protégera sa dulcinée ( :roll: ) contre vents et marées.
On a le schéma classique de personnages de yaoi : le dominant et le dominé.
On a en prime le fantasme d'être le seul auquel s'ouvre le personnage fantasmé.
Le pétage de plombs de Ash aussi quand Eiji se fait kidnapper à chaque fois, c'est en partie pour symboliser un fort désir et une propriété.
De plus, il y a tout le délire romantique comme quoi Eiji est sa seule faiblesse (parce qu'il a touché son coeur, c'est beau :roll: ).
Enfin, les personnages masculins se retrouvent sexualisés (viols et menaces de viols dont le bon gros cliché de la prison, pédophilie, esclaves sexuels, Ash qui joue de ses charmes pour passer certains obstacles) et en plus envers des hommes.

Et j'en passe beaucoup. Toutes ces choses là ne sont pas explicites, effectivement, mais on est tant dans la répétition, voire le matraquage de ces éléments que c'est difficile de passer à coté du message envoyé et de l'intention entière de l'oeuvre. C'est très superficiel comme anime en réalité.

Dans un anime tout public, on aurait eu Ash et Max en personnages principaux. Eiji serait resté secondaire, voire aurait disparu dès les premiers épisodes.
La trame également aurait été totalement différente puisqu'elle n'aurait pas tourné entièrement autour de Eiji se faisant kidnapper, mais autour de vrais enjeux.
Et ç'aurait été probablement un bon anime.
Avatar de l’utilisateur
Drizztou
Sensei
 
Messages: 1270
Enregistré le: 30 Sep 2009 21:21
Localisation: Le bishonen des dames

Re: Banana Fish

Messagepar Gally » 30 Oct 2019 18:11

Drizztou et les shonen ai et yaoi... Y a des liens forts qui se créent entre Eiji et Ash mais rien de plus montré à l'ecran. Et le pauvre Drizztou s'offusque ! Et pourquoi une demoiselle en détresse faut que les femmes s'identifie forcément !! Matcho!
Ce qui est rigolo avec Drizztou c'est qu'il ne droppe pas qd il n'aime pas, du coup je lui ai conseillé sarazanmai... Mouhahaha !!!
Avatar de l’utilisateur
Gally
Sensei
 
Messages: 1670
Enregistré le: 26 Sep 2013 00:14

Re: Banana Fish

Messagepar Drizztou » 30 Oct 2019 18:28

Tu dis mon nom 3 fois en 5 lignes, c'est beau l'amour, la fascination pour mon être supérieur :lol: .

Gally a écrit:Et pourquoi une demoiselle en détresse faut que les femmes s'identifie forcément !! Matcho!

Parce que l'homme protecteur est un fantasme féminin commun (et qui date de l'homme des cavernes, mais vous êtes progressistes ou arriérées quand ça vous arrange :P ).
Avatar de l’utilisateur
Drizztou
Sensei
 
Messages: 1270
Enregistré le: 30 Sep 2009 21:21
Localisation: Le bishonen des dames

Re: Banana Fish

Messagepar Gally » 30 Oct 2019 20:00

J'hallucine sur tes derniers propos. Retourne dans ta caverne tu y seras à ta place!!
Avatar de l’utilisateur
Gally
Sensei
 
Messages: 1670
Enregistré le: 26 Sep 2013 00:14

Re: Banana Fish

Messagepar Ash!! » 31 Oct 2019 13:27

Sith a écrit:le super-Dieu Ash

On m'a appelé ? 8)

Bon sinon j'avais vu la série il y a quelques mois, c'et la combinaison des bonnes critiques et le héros s'appelle Ash (oui parfois il ne m'en faut pas plus :lol: ) qui m'ont poussé à le voir. Le duo Ash et Eiji est vraiment répétitif, mais finalement ce n'est pas que leur relation qui l'est mais la série elle même, si ce n'est pas Eiji qui se fait capturer et doit ce faire sauver, c'est Ash, sauf que souvent Ash finit par s'en sortir tout seul parce que MacGyver 2.0, ce qui ne me dérange pas vraiment mais par contre j'ai du mal à croire qu'il arrive à utiliser sa séduction aussi souvent pour s'en sortir, je veux bien qu'on ait quelques personnages gay ou bi, mais là c'est presque tous le monde. Après l'intrigue dernière banana fish est intéressante mais ça aurait dû rester centrer dessus au lieu de passer la moitié de la série à se faire capturer et devoir être sauver. Au final déçu mais sans pour autant le trouvé mauvais, c'était pour moi divertissant dans l'ensemble malgré ses défauts.
"Mais souvenez-vous que penser qu'une chose est juste ou non est totalement arbitraire. C'est votre vision des choses qui le définit. Dans l'univers il n'y a rien qui soit bon ou mauvais par nature." Bastard!!

http://myanimelist.net/animelist/Ashnojutsu
Avatar de l’utilisateur
Ash!!
Membre d'honneur
 
Messages: 5788
Enregistré le: 21 Juil 2008 05:29


Retourner vers Les œuvres d'Animation

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 11 invités