Infinite Ryvius / Mugen No Ryvius

Infinite Ryvius / Mugen No Ryvius

Messagepar Ash!! » 29 Nov 2010 00:39

Image

Synopsis d'animeka:
Spoiler :
L'histoire se passe en l'an 2225 après J.C., soit 80 ans après qu'une flamme de gaz solaire ait créé une région étrange à forte gravité. Un "champ de plasma" appelé Geduld, qui lie toutes les planètes entre elles comme un système nerveux, réduit en poussière tout vaisseau qui s'aventurerait trop près. Malgré ces dangers, l'humanité a peuplé des postes avancés aux confins du système solaire.

Malgré cela, la Terre reste toujours semblable à elle-même après toutes ces années, comme on peut le voir au début de la série pendant la présentation de Kouji et Aoi. Tous deux sont des astronautes s'entrainant dans le Centre d'Entrainement de Liebe Delta, situé sur les bords de la mer du Geduld, où beaucoup d'autres apprentis apprennent à naviguer parmi les nombreux obstacles mortels du Geduld.

Pendant une manœuvre de routine, la station spatiale plonge dans le Geduld. Juli, un des membres d'élites des Cadets Zwei, doit maintenant prendre le commandement et mettre les apprentis à l'abri à bord du Ryvius, un vaisseau interstellaire caché dans la station Liebe Delta. Pendant ce temps là, Kouji doit faire face à des rivalités grandissantes et trouver le courage d'utiliser ses compétences pour gérer la situation au mieux.

Malheureusement, tous les instructeurs sont tués pendant l'évacuation de la station Liebe Delta, livrant à eux-mêmes les jeunes recrues. Au début tout semble idyllique, sans adultes, ni lois, mais après quelque temps, l'un d'entre eux tente de prendre le contrôle en prenant l'arme d'un saboteur.

À partir de ce moment, les jeunes astronautes doivent se regrouper, et faire confiance à leur entrainement et à eux-mêmes pour survivre à ce grand voyage !

-Sonygoal-

C'est 11 ans après sa sorti que je découvre Infinite Ryvius, une série assez particulière qui je reconnais à mal vieillie; mauvaise animation, graphiquement pauvre, character design banal et peu varié.
Et pourtant, malgré ses défauts je n'ai pas pu décrocher cette série, et j'ai du mal à comprendre pourquoi, le rythme est lent, tous les personnages ont 16 ans au plus, le "héros" me tape souvent sur les nerf et il n'y a pas vraiment de personnage en particulier dont je me suis attaché.
En regardant du côté des qualités, on y découvre un réalisme psychologique assez poussé, les traits humains y sont bien retranscrit sur différents personnages et la communauté, ce qui donne une certaine ambiance pesante inhabituelle, ça m'a un peu rappelé Uninhabited Planet Survive ou encore la série télé Battlestar Galactica (avec des enfants et le côté militaire moins poussé), ces séries eux aussi se concentrent sur la psychologie, la survie et le renfermement.
En revanche, c'est plus ou moins la seule grosse qualité de la série, et étonnamment ce fut assez pour me satisfaire.

Bref je le recommande malgré son âge pour ceux qui ne l'on pas encore vu, du moins si vous êtes plus intéressé par la psychologie des personnages que le côté technique.
"Mais souvenez-vous que penser qu'une chose est juste ou non est totalement arbitraire. C'est votre vision des choses qui le définit. Dans l'univers il n'y a rien qui soit bon ou mauvais par nature." Bastard!!

http://myanimelist.net/animelist/Ashnojutsu
Avatar de l’utilisateur
Ash!!
Membre d'honneur
 
Messages: 5788
Enregistré le: 21 Juil 2008 05:29

Re: Infinite Ryvius / Mugen No Ryvius

Messagepar le gritche » 29 Nov 2010 17:24

Ash!! a écrit:C'est 11 ans après sa sorti que je découvre Infinite Ryvius, une série assez particulière qui je reconnais à mal vieillie; mauvaise animation


Je trouve qu'on a droit par moment à de l'excellente animation made in années 90, genre gundam MS team, ou alors c'est le design des vaisseaux qui m'a rappelé ça. Je ne te suis pas pour l'aspect technique, et pourtant je suis pas courageux question oldies ;)

En regardant du côté des qualités, on y découvre un réalisme psychologique assez poussé, les traits humains y sont bien retranscrit sur différents personnages et la communauté, ce qui donne une certaine ambiance pesante inhabituelle


Ca peut aussi être la plaie de cet anime selon vos gouts: tous les personnages sont dans leurs crises d'ado: il y a des tarés, des filles à baffer, des combats de coq, des rivalités fraternelles, des ténébreux, des emo, etc. Certains persos sont détestables d'emblée, d'autres le deviennent, et j'ai fini par regretter cette pesanteur ""psychologique"" qui se fait au détriment de l'aspect survie SF, qui lui est vraiment accrocheur dans les premiers épisodes. Je n'oublie pas que c'est une situation de crise, qu'il y a une véritable évolution psychologique pour tout le monde, mais c'est les persos qui me conviennent pas.

Je ne trouve pas que Infinite Ryvius / Mugen No Ryvius ait particulièrement vieilli même s'il est bien signé de son époque. L'histoire de la fille mystérieuse et les péripéties spatiales se font doubler par des sub-plots lourds et c'est c'est dommage.

Malgré tout, Mugen No Ryvius est pour moi un anime SF de référence, e ton pourra se languir avant d'en voir débouler de nouveaux.

PS: malgré le thème de la survie, je n'ai guère pensé à Uninhabited planet.
Avatar de l’utilisateur
le gritche
Tonosama
 
Messages: 2521
Enregistré le: 25 Juil 2006 13:19


Retourner vers Les œuvres d'Animation

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités

cron