Garden of Words

Garden of Words

Messagepar Syaoran » 29 Juin 2013 14:39


Akizuki est un lycéen qui s'entraîne régulièrement à concevoir lui même des chaussures car il souhaiterait en faire plus tard son métier. Loin d'être intéressé par ses études, il a décidé que chaque matinée où il pleuvrait, il sécherait les cours afin d'aller sous un petit abri dans un parc dans le but d'améliorer son art. Un jour, il y rencontre une jeune femme mystérieuse semblant quant à elle, ne pas vouloir aller à son travail. Alors que la saison des pluies commence, ils partagent tous les deux, malgré leur différence d'âge, de simples moments de complicité.

-Syaoran-


La bonne nouvelle du jour qu'on a annoncé sur le Facebook ce matin, c'est que Kazé a acquis la licence de ce nouveau film signé le très grand, l'incomparable Makoto Shinkai.

Bon ayant eu la chance de le voir je vais donner rapidement mon avis.

Déjà graphiquement, c'est toujours aussi sublime. Les couleurs, les effets de lumière, les détails des décors, il y a tellement tellement de travail derrière que chaque image est impressionnante.

J'ai beaucoup apprécié la première partie de l'OAV, ces retrouvailles sous la pluie sont vraiment intéressantes, c'est simple, épuré, les personnages sont assez attachants et le côté mystérieux de l’héroïne apporte un vrai intérêt. Maintenant, je n'ai pas été aussi emballé que pour Byousoku 5 cm en raison de la deuxième moitié de l'animé qui tient surtout à la révélation.

Ne pas lire spoil énorme
Spoiler :
J'ai eu beaucoup de mal à imaginer l’héroïne subir le chantage d'une élève qui sème des rumeurs apparemment odieuse à son encontre. Je ne vois pas quel chef d'établissement oserait fermer les yeux la dessus en France car justement l'établissement aura bien plus de problème et lui surtout, s'il les ferme. C'est totalement stupide et je ne sais pas si au Japon ça se passe ainsi mais en France je vous assure qu'heureusement nous sommes couverts par nos supérieurs à ce sujet.

Problème encore plus important. J'ai un peu de mal à voir comment une personne comme elle peut être professeur. On a l'impression que cette jeune femme est ultra sensible, incapable de se mettre en colère, alors je veux bien que ce caractère passe pour des élèves de maternelles mais dans un lycée, c'est limite une blague.
Autre chose incroyable, elle arrive à ne pas assurer ses cours pendant 3 mois, alors d'accord en France on peut avoir un arrêt maladie de longue durée mais dans ce cas là, on ne peut pas donner de cours dans l'établissement pendant l'arrêt maladie. Or, ici chaque matin elle part pour aller donner ses cours mais fait finalement marche arrière donc elle n'est pas arrêté. Ce qui m'amène à la conclusion, les professeurs japonais peuvent pendant deux mois, sans arrêt officiel ne pas donner de cours ?

Bref, j'aime ce personnage mais désolé, un tel personnage professeur c'est limite un rêve éveillé de Makoto Shinkai et son attitude n'est à tout point de vue pas réaliste.

J'ai été totalement déconnecté au moment ou j'ai appris sa position et ce qu'il s'était passé dans l'établissement. Tout est basé la dessus et honnêtement pour moi, ça ne tient absolument pas. J''aurai vraiment souhaité qu'il trouve une autre explication plus crédible car là j'ai perdu une grosse partie de mon empathie pour ce personnage


Dans l'ensemble on passe en tout cas un très bon moment mais ça ne nous emmène pas aussi loin dans l'émotion que Byousoku 5 cm.
Image


Toutes les news concernant l'animation sur notre Facebook
Avatar de l’utilisateur
Syaoran
Membre d'honneur
 
Messages: 7766
Enregistré le: 16 Oct 2006 17:31
Localisation: Attention!! Cet homme est un Yotsuba Addict!!

Re: Garden of Words

Messagepar xenofab00 » 29 Juin 2013 16:19

Vu y a un moment. C'est très beau, graphiquement parlant le soin du détail est assez renversant. Le traitement des personnages et la mise en scène sont aussi de très bonne qualité. Par contre c'est assez conventionnel et ça a relativement peu d'envergure comme oeuvre (même si coté intimiste peut être un atout). Je l'ai malgré tout préféré à 5cm per hour qui m'avait traumatisé et dont je n'avais pas du tout apprécié le message tristement réaliste et emplit de compromis, le genre de truc dont on reconnait le status "d'oeuvre" mais qu'au fond on déteste.
Kotonoha no Niwa a au final plus de candeur à mes yeux même si il a clairement moins de prétentions. Je le préfère nettement à l'autre.

un détail qui m'a fait bizarre
Spoiler :
C'est la mise en scène du dernier rebondissement dans l'escalier, ça en faisait un peu too much alors que jusque là de ce coté c'était parfait et avec de la pudeur.

Mais c'est pas important.

Syaoran-> Eviter de rendre public les troubles de ce type est un sport national japonais. Une société qui a des bons et des mauvais cotés mais qui privilégie j'ai l'impression souvent l'image publique à la vérité. Enfin donc perso j'ai rien vu de choquant sur ce plan, mais après chais pas.
Avatar de l’utilisateur
xenofab00
Sensei
 
Messages: 1444
Enregistré le: 11 Mar 2007 00:09

Re: Garden of Words

Messagepar yoda » 01 Juil 2013 11:50

Syaoran a écrit:La bonne nouvelle du jour qu'on a annoncé sur le Facebook ce matin, c'est que Kazé a acquis la licence de ce nouveau film signé le très grand, l'incomparable Makoto Shinkai.

ça a beau être une OAV de 45 minutes, je vois venir d'ici le blu ray à 30 euros :s
Avatar de l’utilisateur
yoda
Habitué
 
Messages: 192
Enregistré le: 07 Mar 2009 19:53

Re: Garden of Words

Messagepar wagram » 28 Juil 2013 18:24

xenofab00 a écrit:Je l'ai malgré tout préféré à 5cm per hour qui m'avait traumatisé et dont je n'avais pas du tout apprécié le message tristement réaliste et emplit de compromis, le genre de truc dont on reconnait le status "d'oeuvre" mais qu'au fond on déteste

ben c'est la vie, pour une fois qu'un anime a le courage de cela :| la j'avoue je comprends pas ton raisonnement a part un gros coup de blues.

bon je l'ai vu recemment (le WE dernier je crois) et y'a pas a dire l'animation est magnifique, c'est une tres belle demo technique mais par contre le fond ... jusqu'a la premiere revelation (l'histoire de l'ecole) j'etais berce par la douce lenteur et la zolie musique qui annonce bien le gros melodrame et vlan, les 10 dernieres minutes (dans l'appart, seconde revelation) j'etais bouche bee tellement c'etait navrant comme conclusion (notamment le monologue du garcon), je m'attendais a quelque chose de beaucoup plus poignant voire dramatique (dans le sens tragedie) et surtout de plus fin. et on en rajoute apres le generique de fin (scene en hiver). le film aurait du traiter la relation post revelation largement plus en avant, voire allonger pour aller jusqu'a 1 heure et plus et pour le realisme cite par syao (j'adore son analyse, on dirait un post du Ministere de l'Education :mrgreen: ) je pense que ca passe au dessus de la tete de pas mal mais il a raison en partie, la construction de la premiere partie (qui fait les 3/4 de l'anim) s'effondre litteralement (ou pour moi completement). une grosse deception, un vrai "tout ca pour ca".
Avatar de l’utilisateur
wagram
Sensei
 
Messages: 1597
Enregistré le: 06 Fév 2009 18:00
Localisation: Sakamoto is back (and he's a boy) !

Re: Garden of Words

Messagepar fre1 » 31 Oct 2013 05:09

Ils n'avaient plus assez de budget pour faire une demi heure de plus :lol: Et pour cause...
Franchement je me suis pris une claque visuelle! L'image de la branche au dessus de l'eau, j'ai cru que c'était une image issue d'un vrai film . On a jusqu’à 4 ou 5 plans parfois sur la même image! Hallucinant l'effet 3D/profondeur/fluidité qui en découle.
A voir rien que pour la beauté graphique au moins. Je l'ai regardé sur ma télé et non sur le PC(ce qui est rare) et j'ai bien fait.
L'histoire en elle même ... il y aurait eu juste le décor du parc et des oiseaux qui passent , j'aurai regardé quand même :mrgreen:
Non sérieux l'histoire traité comme ça en 45 petites minutes, ça passe pour ma personne peu exigeante. La relation des deux persos s'arrête à un point logique.

Je suis juste deg qu'il ne lui ai pas donné
Spoiler :
les chaussures à temps :p
Eh! Cours pas dans l'herbe le nain, tu vas te perdre!

animelist
Avatar de l’utilisateur
fre1
Ami d'Animeka
 
Messages: 338
Enregistré le: 23 Aoû 2013 21:40

Re: Garden of Words

Messagepar lachesis96 » 04 Nov 2013 07:50

Oh :shock: je n'avais rien posté
Pourquoi, j'avais été charmé par ce film :love:

Question réalisme, pourquoi pas du néo-réalisme italien ou allemand pendant qu'on y ait ? :angry:
Non, merci. J'ai déjà trop de réalisme dans ce petit studio au loyer trop cher, avec des voisins bruyants (et qui laissent leurs chiens aboyer pendant des heures, etc.).
Et puis, fermer les yeux sur les problèmes, c'est aussi le sport national partout !
Spoiler :
Aussi dans l'Education Nationale. D'après ce que j'ai entendu :|
Et je me souviens assez bien de certaines choses, lorsque j'étais dans cette "usine à faire des crétins". Il y avait quelques profs timides, même si la plupart, la très grande majorité étaient m'enfoutistes ou/et "à côté de la plaque".
Mais une telle prof-comme dans l'anime-est certainement un rêve (en tout cas en France)
J'ai trouvé tout assez crédible ; et pour une fois, j'avais pas trop l'envie d'un massacre : style suicide d'un des deux ou des deux!
La fin est ouverte, ce qui est le mieux, je trouve personnellement.


Un beau anime intimiste.
Ce qui est bien trop rare dans l'animation. :(
Que je vais mettre dans mon top 5 (cela me fait penser que je devrais faire ma liste, mais pour l'instant, j'ai encore trop à voir).
Avatar de l’utilisateur
lachesis96
Habitué
 
Messages: 199
Enregistré le: 18 Juin 2013 07:46

Re: Garden of Words

Messagepar Chise » 18 Jan 2014 22:57

C'est un peu par hasard que j'ai cherché si Makoto Shinkai avait réalisé un nouveau film et je suis tombé sur celui-ci. Vu que j'avais une certaine attente étant donné sa filmographie, j'ai été déçue à la fin du visonnage.

L'image est toujours sublime et certains plans sont à la limite de l'image réelle, mais le problème reste l'histoire je n'ai pas du tout retrouvé la magie que j'avais éprouvé dans La tour au delà des nuages, 5cm par seconde et Hoshi no Koe.
J'ai trouvé que c'était une histoire d'amour sympa sans plus, ce n'est pas vraiment un mauvais OAV mais il n'a presque rien de mémorable.
Avatar de l’utilisateur
Chise
Senpai
 
Messages: 661
Enregistré le: 01 Avr 2009 00:54

Re: Garden of Words

Messagepar Kenji Shinoda » 22 Jan 2014 00:06

Récemment lancé dans le visionnage des oeuvres de Matoko Shinkaï, je viens de conclure Garden Of Words.

Visuellement d'abord.
L'unanimité est de rigueur quant à la beauté (splendeur?) des dessins (quand on ne s'interroge pas à certains moments pour savoir s'il ne s'agit tout de même pas d'une image réelle !).
L'émerveillement devant la beauté et l'impressionnant foisonnement de détails que nous offrent les paysages a été assez salué pour ne pas m'attarder longuement mais juste assez pour partager avec vous ce détail au niveau de l'animation et qui est à mes yeux tout simplement un petit bijou: les gouttes de pluies qui vienne percuter le sol et rebondir et sans oublié ce bruit d'une netteté exceptionnelle où l'on croit percevoir le bruit de chaque goutte et non pas celui d'une avalanche d'eau comme on en a l'habitude:
Spoiler :
Image
Image

De plus, j'ai dès le premier anime été séduit par cette couleur rose violacé que notre M. Shinkaï aime à teindre son monde en accord avec son univers à la fois contemplatif, intimiste et mélancolique. Loin de moi cette naïveté fleur bleu !Non sincèrement.
Le chara-design, bien que plus conventionnel, est esthétiquement réussi mais je les ai trouvé peu expressifs: la belle Yukino (et ses cheveux vert) a su me charmer:
Spoiler :
Image


L'histoire. Contemplative et intimiste.
La rencontre avec une mystérieuse et charmante anonyme, dans un lieu idyllique enclavé du reste du monde, suscite l'intérêt. Malgré l'incohérence relevée par Syaoran, l'histoire est, je trouve, bien que simple et légère au début, est poètiquement bien menée dans sa construction, notamment avec cette idée efficace (pour la suite ) et originale de la passion autour du pied (ou de la chaussure)....
Cependant, encore une fois je suis affligé devant la niaiserie du protagoniste masculin trop récurrent à mon goût dans l'animation japonaise (cette caractéristique mérite d'être étudié)
Quant à la seconde moitié de l'histoire je ne partage pas l'avis général.
L'explication quant à la situation de Yukino ne m'a pas dérangé même si on s'attendait à quelque chose de plus tragique....comme le suggère sa bière au chocolat (!?)
Le mélodrame se révèle être effectivement assez classique et ne vous poignarde pas le coeur comme "5cm/s". On aurait aimé que l'originalité de l'oeuvre de Shinkaï-sempaï se soit vu prolongée également dans la précipitation des évènements mais ça n'en reste pas moins appréciable. En effet je pense qu'il ne faut pas chercher à comparer ce dénouement avec celui de "5cm/s" mais plutôt considérer ce dénouement dans ce que l'auteur a voulu dépeindre à savoir la poésie et l'espoir offrant ainsi un nouvel aspect à son thème de prédilection qu'est la distance.
J'ai quand même détesté la manière dont Yukino
Spoiler :
se met à pleurer: le doublage VO a gâcher ce moment
.
Enfin quant à la musique elle ne m'a pas marqué. J'ai dû la réécouter pour m'en souvenir...mouais...sympas mais pas ce qu'il y a de plus judicieux selon moi.

Vous l'aurez donc compris j'ai adoré la poésie de Garden of Words et sa conclusion ne m'a pas déplu.
Avatar de l’utilisateur
Kenji Shinoda
Membre d'honneur
 
Messages: 1042
Enregistré le: 11 Fév 2011 02:14
Localisation: Ascète suivi de son Harem.

Re: Garden of Words

Messagepar gohitsu » 26 Jan 2014 20:37

Kotonoha no niwa commence avec une poésie et une ambiance excellente. Malheureusement la fin m'as complètement dégouté.
Spoiler :
le fait que ce soit sa prof et qu'on connaisse au final son identité m'as complètement cassé mon trip et la poésie qu'il y avait derrière la rencontre dans ce jardin. Je veux dire que j'aurai vraiment préféré qu'on garde le côté mystérieux de la femme et qu'on sache jamais qui elle est.
Après le reste c'est sans reproche de bonne musiques et l'animation c'est du shinkai.
"I thought what I'd do was, I'd pretend I was one of those deaf-mutes"
http://myanimelist.net/profile/gohitsu
Avatar de l’utilisateur
gohitsu
Habitué
 
Messages: 149
Enregistré le: 11 Nov 2009 22:11

Re: Garden of Words

Messagepar Emil_00 » 30 Jan 2014 21:10

Personnellement, je fais partie des gens qui ont été conquis de bout en bout.

Comme tout le monde l'a si bien souligné, l'aspect purement graphique relève de la merveille à l'état brut. C'est véritablement sublime à en avoir le souffle coupé, la bande-annonce joue d'ailleurs trés bien dessus en offrant des scènes super riches en détails.
Les musiques également nous emporte, mais avec beaucoup plus de finesse et de discrétion. On sait que Shinkai aime nous mettre dans une ambiance propre à l'émotion.

Là où mon opinion diverge visiblement de la plupart d'entre vous, c'est que je n'ai absolument pas été déçu de la conclusion.
Spoiler :
Tout simplement parce que l'argument principal qui me fait aimer les oeuvres signées Makoto Shinkai, c'est sa faculté à nous offrir des thèmes simples, et auxquels tout le monde peut s'identifier. Il ne tombe pas ici dans une révélation ultra-dramatique avec l'identité de Yukino, elle a des problèmes mais ces derniers ne relèvent pas de l'ordre vraiment " extrêmement grave ". Et ce qui fait sa force, c'est qu'il arrive à magnifier ces situations assez basiques qui sont assez proches de nous, finalement. Et rendant magnifique ces situations que l'on pourrait tous connaitre, Shinkai arrive pour moi, dans un sens, à nous faire voir notre quotidien d'une manière plus belle. Et ça c'est fort.

La métaphore employée dans le film, je la trouve également superbe, bien qu'un peu surréaliste : un jeune homme qui veut faire des chaussures, ça arrive pas tous les jours. Mais l'idée de créer ce personnage fabricant des chaussures, qui va, de part leur relation, permettre à Yukino de réapprendre à marcher " au sens figuré cette fois, évidemment ;) " est brillante.


Brefouille, pour moi,c'est encore un chef d'oeuvre !
Let's go Asuna .... On a journey to learn what it means to say goodbye
Avatar de l’utilisateur
Emil_00
 
Messages: 8
Enregistré le: 27 Jan 2014 21:50

Re: Garden of Words

Messagepar Kenji Shinoda » 31 Jan 2014 01:52

Super bien trouvé Emil la métaphore! Je suis complètement passé à coté de ça...c'est encore là une très belle touche poétique de plus qui s'ajoute à cette oeuvre de Shinkaï-san. C'est vraiment géniale et très appréciable.

Je trouve très juste ce que tu dis dans la première partie de ton spoil en ce qui concerne la magnification des situations (pas si banale que ça qu'en même Emil! ^^).
Avatar de l’utilisateur
Kenji Shinoda
Membre d'honneur
 
Messages: 1042
Enregistré le: 11 Fév 2011 02:14
Localisation: Ascète suivi de son Harem.


Retourner vers Les œuvres d'Animation

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 10 invités

cron