Il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine...

Venez réagir aux Articles et News dans les topics qui leurs sont consacrés.

Il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine...

Messagepar Matchoss » 24 Juil 2021 11:09

Image

Année 44 du calendrier Star Wars : La République Geek est en pleine ébullition !
La taxation et la multiplication des produits dérivés provoquent la discorde et l'incompréhension.
Pour régler la question, la cupide Lucasfilms envoie des milliers de sondes publicitaires pour débusquer toujours plus de fans et les attirer dans son giron.
Face à ce dangereux engrenage et le risque de sécession, alors que les critiques (prélogie, trilogie, postlogie) s’enlisent dans des débats sans fin, le Chancelier de la Raison charge le Conseil Geminineka de mener son enquête et de restaurer l'ordre dans la galaxie...


Pour résoudre cet épineux problème, Geminineka s'est fait une petite bronzette sous les deux soleils de Tatooine , l'occasion pour lui de faire ses devoirs de vacances (chronologie, synopsis, fiches) via une mise en abîme de la saga animée Star Wars.

Une saga qui n'a de cesse d'inspirer aussi bien en Occident qu'au Japon avec l'arrivée prochaine de la série animée : Star Wars : Visions, co-produite par sept fameux studios japonais, prévue le 22 septembre. Un juste retour aux sources pour une épopée qui elle-même puise ses racines dans le cinéma asiatique et, notamment, La Forteresse cachée. Un film japonais réalisé par Akira Kurosawa, sorti en 1958, qui a notamment inspiré la philosophie des Jedi.

Dans le cadre de notre enquête, nous suivons deux pistes convergentes : la première va nous emmènera aux origines de cette galaxie lointaine : « Star Wars et le Japon, l'histoire d'un amour mutuel ».
Puis, nous tentons de donner les clés pour comprendre « Star Wars et l'animation : un univers en perpétuel mouvement ».

Ami(e) estivant(e), cet été sur Animeka, Star Wars devient une véritable pièce de théâtre Kabuki, une aventure épique et culturelle en cinq actes, à découvrir chaque samedi, autour de deux êtres profondément liés, autant par les films que par l'animation !

Laisses-toi donc porter par ce premier acte de cette fresque estivale !

Bonne lecture !

Que le beau temps et la mer soient avec toi !

Pas de "avec ton esprit", s'il vous plaît, notre rédacteur ne tient pas à revenir de sitôt des profondeurs de la Force !

Image

A la semaine prochaine pour la suite de notre feuilleton de l'été !
Avatar de l’utilisateur
Matchoss
Rédacteur de fiches
 
Messages: 1636
Enregistré le: 21 Déc 2014 22:43

Re: Il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine...

Messagepar Sith » 26 Juil 2021 10:30

Ahah le comic m'a bien fait rire.
Image
Avatar de l’utilisateur
Sith
Senpai
 
Messages: 806
Enregistré le: 27 Avr 2009 15:56

Re: Il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine...

Messagepar shaoru » 26 Juil 2021 14:08

Un détail mais bon...
Laisses-toi donc porté(e) => Laisse-toi donc porter :wink:

Edit
Cela dit l'article est absolument passionnant
Avatar de l’utilisateur
shaoru
 
Messages: 6
Enregistré le: 31 Mar 2016 22:57

Re: Il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine...

Messagepar Bubu » 26 Juil 2021 14:35

Merci beaucoup pour cet agréable retour :D

Pardon pour la coquille, merci de l'avoir remarquée :oops:
Avatar de l’utilisateur
Bubu
Rédacteur de fiches
 
Messages: 1171
Enregistré le: 25 Oct 2011 19:14

Re: Il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine...

Messagepar le gritche » 26 Juil 2021 18:32

Merci pour cet article ! On parle souvent des influences de Georges Lucas, mais j'ai trouvé cette synthèse très agréable. :)
La mention au Kintsugi vient notamment le lendemain d'une petite vidéo de France Culture sur le sujet, mais je n'ai pas fait le rapprochement, n'ayant vu qu'une fois al postlogie.

On sent que certaines influences de l'époque de George Lucas qui lui étaient évidentes, ne l'étaient pas pour une partie de ses contemporains: de mon côté je n'ai vu que Dersou Ouzala de Kurosawa !


Ma vie de fan qu'on s'en fout:

La trilogie fondatrice fut très importante pour moi et j'étais du genre à avoir des figurines, des jeux, et des romans Star Wars (les plus notables étant ceux de Timothy Zahn dont je fétiCHISSais Thrawn). L'Episode 5 est bien celui qui m'a définitivement rendu amoureux.

J'ai pu redécouvrir cette trilogie au cinéma lors du passage de son "édition spéciale" et déjà, le caractère hétérogène et les correctifs de certaines séquences me laissaient partagé.
J'étais déjà un "ado blasé" quand la prélogie s'est imposée sur les écrans, m'efforçant de voir au-delà des éléments honnis comme Jar Jar ou la romance maladroite. J'avais vu et revu l'épisode 1 en cam rip sur une VHS, sans comprendre grand-chose sinon le twist avec la reine: je m'en voulais de n'avoir pas résisté à la tentation, mais j'ai tellement redécouvert le film au ciné que ça m'a fait réaliser à quel point on ne peut juger un blockbuster dans des conditions affreuses (tu m'étonnes). L’Épisode 3 accomplit un petit tour de Force réconciliant une partie des mécontents: la préquelle prend toute sa saveur en bouclant la boucle.

Comme beaucoup, je peine à apprécier la postlogie, ses tiraillements internes, son manque d'unité, même si la magie a envie de revenir par l'entremise du cast d'antan, Luke en premier lieu. S'émanciper d'un conflit Rebelles/Empire semblait évident, mais on peut comprendre l'envie de repartir sur des bases simples pour l'épisode VII, tant les années séparent chaque trilogie. C'est terrible d'analyser les choix effectués sans plus pouvoir apprécier naïvement la fiction: c'est aussi le fait de grandir et d'être abreuvé de news et scandales, tout un paratexte contaminant notre vision d'une œuvre.

J'ai bien aimé Rogue One et même Solo à sa façon, en regrettant vivement de ne jamais voir la suite: mauvais calcul hélas pour ces Star Wars Story... Et enfin à côté du répétitif et épuisant d'un Clone Wars, Mandalorian trouve enfin une voie fédératrice: "this is the way" en effet ! J'espère que les prochaines séries trouveront leur propre ton afin de mettre en valeur la richesse de Star Wars (plus de non-humains SVP).

Ah, et pour revenir aux influences: ça m'énerve de voir des sabres laser dans les anime, sauf en clin d’œil assumé. D'autant que ça ne rend bien que dans SW...
Avatar de l’utilisateur
le gritche
Tonosama
 
Messages: 2499
Enregistré le: 25 Juil 2006 13:19


Retourner vers Réactions aux Articles et News

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité