Futakoi

Futakoi

Messagepar Molos » 23 Fév 2006 21:29

Salut tous le monde :)
Voila je vient de regarder Futakoi Saison 1 et Futakoi Alternative, et je peut dire que c'est deux séries pas trop prise de tête :D

Sinon, que pensez-vous de Futakoi Alternative par rapport à la saison 1 ?

Pour moi, je trouve que sa peut etre 2 séries totalement différentes, car dans la saison 1, ils sont tous assé petit, les jumelles n'ont pas plus de 15 ans, alors que dans Alternatives, les persos sont quand même plus vieux :D

Le seul lien entre Futakoi Alternative et Futakoi Saison 1, sont les deux petites jumelles que l'on voit au début de l'épisode 1 dans l'avion, en train de se battre contre un monstre bizarre :D
Avatar de l’utilisateur
Molos
Visiteur
 
Messages: 71
Enregistré le: 28 Déc 2005 19:23

Messagepar Khatovar » 23 Fév 2006 22:49

J'ai vu Futakoi première saison en entier et j'ai trouvé que c'était une serie sans interet particulier, distrayant mais sans plus, un garcon, plein de jumelles forcement amoureuses de lui, et voilà. Par contre j'ai commencé a regardé la deuxième sans grand enthousiasme et c'est vrai que ca n'a rien à voir, je ne l'ai pas vu en entier mais ca a l'air beaucoup plus interressant.
Avatar de l’utilisateur
Khatovar
Membre d'honneur
 
Messages: 187
Enregistré le: 05 Aoû 2004 00:00
Localisation: Pouicy?!

Messagepar Wajdi » 23 Fév 2006 23:50

Je n'ai encore vu que la première saison et c'est vrai qu'on a là un grand classique de comédie romantique avec une touche dramatique, mais rien de bien original, si ce n'est le fait fait qu'il n'y a que des jumeaux.
Cependant, c'est plutot sympatique à voir, c'est fait meme rire parfois. Une série légère mais loin d'égaler Onegai Twins.
Avatar de l’utilisateur
Wajdi
Visiteur
 
Messages: 91
Enregistré le: 07 Avr 2004 00:00

Messagepar TranMarco » 24 Fév 2006 09:52

ui mais dans onegai twins les jumelles sont les soeurs du personnage principal non?
Je ne sais pas d'où est tiré l'image de mon avatar, si quelqu'un connaît le manga/animé concerné envoyez moi un PM plz :)

Marco ~
Avatar de l’utilisateur
TranMarco
Visiteur
 
Messages: 33
Enregistré le: 10 Déc 2004 01:00

Messagepar Molos » 24 Fév 2006 11:12

JE trouve que la saison alternative n'as rien à voire avec la première, à part pour les jumelles, car le reste est totalement différent, c'est plus orienté action :D

Et sa la rend beaucoup mieu je trouve :D
Avatar de l’utilisateur
Molos
Visiteur
 
Messages: 71
Enregistré le: 28 Déc 2005 19:23

Messagepar Wajdi » 24 Fév 2006 12:46

TranMarco a écrit:ui mais dans onegai twins les jumelles sont les soeurs du personnage principal non?

Spoiler :
Oui c'est vrai, mais l'interêt c'est qu'une des deux n'est pas sa vrai soeur, da là va se developper des sentiments amoureux, et c'est là toute la trame de l'histoire.


Edition par Lyn Annouilh : Veuillez utiliser les balises spoiler je vous prie
Avatar de l’utilisateur
Wajdi
Visiteur
 
Messages: 91
Enregistré le: 07 Avr 2004 00:00

Messagepar Molos » 24 Fév 2006 23:59

Sinon, dans la Saison Alternative, au début j'ai eut du mal à comprendre, car il y a plein de flashback, surtout dans l'épisode 3 :/

Donc on a du mal à comprendre, mais je la préfère quand même à la première saison :D
Avatar de l’utilisateur
Molos
Visiteur
 
Messages: 71
Enregistré le: 28 Déc 2005 19:23

Messagepar Douce Nuit » 08 Juil 2008 08:31

Spoiler :
mais l'interêt c'est qu'une des deux n'est pas sa vrai soeur

merci pour le spoiler.....
Douce Nuit
 
Messages: 4
Enregistré le: 03 Juil 2008 02:47

Re: Futakoi

Messagepar Woldrim » 13 Juil 2014 14:40

Futakoi Alternative



Le choix de venir parler de cette série ne vient pas d’un élan de partage, celui qui née d’une expérience unique qui nous amène à ouvrir notre cœur, à parler jusqu’au bout de la nuit d’un spectacle formidable auquel on vient d’assister fortuitement, mais d’une cause ma foi qui relève du hasard.

Arrêtons-nous quelques secondes sur la deuxième partie du titre : « Alternative ». Tout le monde comprend qu’on nous signale que Futakoi n’est pas à son premier essai dans l’animation japonaise. Par conséquence, afin d’en savoir d’avantage, je me suis attardé sur la précédente version. Les échos furent si terribles que je me suis épargné de solliciter ma résistance psychologique en évitant ce Futakoi plus ancien. De par sa nature de remake, et non de suite, je me suis jeté sur ce prétexte pour me focaliser sur cette nouvelle mouture. A mon avis, vous devriez suivre le même chemin que moi sauf si vous désirez alimenter votre côté masochiste, ce que je peux comprendre.

Ceci-dit, je vais un peu vite en besogne. Avant de vous lancer joyeusement sur Futakoi Alternative, je dois vous convaincre de franchir le pas… ou non.

Futakoi A. commence comme un hentaï qui aurait pour tag le mot « tentacules». Vous savez, ces productions avec des magiciennes qui ont moins de réussites que celles qui sévissent le matin à la télévision. Je me souviens du jour où mon enfance s’est barrée lorsque ma curiosité a brisé mes dernières volontés de résistances face à un produit au contenu des plus intriguant.

Avant d’en arriver à ces premières minutes qui m’amenèrent à écrire cette introduction vous serez mis en condition par ma découverte de l’opening.

*Mélodie d’introduction épique*

Perdu dans un ciel nuageux, sur un plan éloigné on discerne un début de cercle qui, sur un plan rapproché, nous dévoile des visages radieux et béats de jeunes anges féminins. Changement d’angles. Elles se tiennent la main, formant ainsi ce cercle entraperçu. Un œil attentif et vif s’apercevra que ces charmantes créatures sont au nombre de douze.

Pas le temps de s’interroger sur l’étrangeté de cette scène qui, même pour un spectateur aguerri tel que moi, me laisse perplexe, puisque la caméra s’engouffre déjà au milieu de cette danse angélique. La musique s’emballe, l’action arrive mais… ma vision se trouble. Portant ma main au visage, j’essuie des larmes de sang à la vue de filles virevoltantes sur des surfs en suspension dans les airs atterrissant sur une piste enneigée dévalée à toute vitesse se jouant au passage de balles qui fusent de nulle part. On enchaîne avec des filles agitant des sabres, tenant des flingues, sautant d’un hélicoptère pour atterrir sur un train, des primaires en parachutes qui tiennent des mitraillettes et autres scènes inquiétantes.

Je ne m’attendais pas à ce spectacle. Toutefois, ayant l’esprit ouvert/torturé d’un gars qui a réussi à trouver de l’intérêt dans Strike Witches, je reste curieux de voir ce qui se cache derrière cet opening. Je décide de patienter avant de commencer à sortir l’artillerie lourde, celle qui dézingue, qui réduit en poussière ce qui n’aurait jamais dû se trouver sur ma route.

Une fois que cette orgie de sons et d’images se terminent on commence à expérimenter les premières secondes de Futakoi Alternative. L’action de la série débute sur une route déserte dont la quiétude apparente est troublée par un hélicoptère, ou un avion, qui s’écrase contre la montagne qui la jouxte. C’est alors qu’on s’intéresse à ce qui se trame dans le ciel. On entend une voix qui trahit toute la détresse d’un pilote, ses cris de désespoir et de souffrance sont accompagnés par l’apparition d’un monstre blanc, rond et tentaculaire. On s’immisce dans cet avion en perdition pour y voir deux petites filles en tenues d’écolières, aux voix stridentes et criardes, qui virevoltent dans les airs tout en tirant sur les tentacules gluantes qui, par la force des choses, finissent quelques secondes plus tard par exploser et les recouvrir de leur substance douteuse. Généralement, à ce moment-là, on vérifie si on n’a pas lancé par mégarde le dernier hentaï téléchargé qu’on se gardait sous la main.

Que nenni, il n’en est rien, c’est bien le début du premier épisode de Futakoi Alternative. Bien qu’on sente le troisième degré dans cette introduction, on exhorte le héros à se réveiller car on commence à être inquiet. Qui d’autre qu’un protagoniste masculin peut imaginer tout cela ?

Au lieu d’expliquer d’une manière ou d’une autre cette entrée en matière des plus délirantes, on nous plonge directement dans l’histoire, tout en nous indiquant au passage que l’action se passe dans une ville où la population de jumeaux est bien plus élevée que la normale, ce qui a son importance car… cette histoire s’articule autour d’un détective privée et de deux jumelles !

Dans la suite du premier épisode, la série introduit ces trois personnages se trouvant isolés dans des situations et problèmes différents qui finissent par amener de l’action débridée et surréaliste, continuant de ce fait à confirmer que cette série est sous le signe du WTF.

Alors, vu que je ne vais pas continuer comme ça sur des pages et des pages, qu’est-ce que Futakoi Alternative, de quoi ça parle en fait ?

C’est l’histoire de Futaba Rentarou, 21 ans, détective privé qui est épaulé dans son boulot par deux sœurs jumelles : Souju, la calme et Sara, l’agitée.

Au début de la série, ces deux sœurs vont vers leurs seize ans et cela fait deux ans qu’elles ont tapés à la porte de Rentarou pour des raisons inexpliquées. Au fil de la série, on a apprendra plus sur le passé de ces jeunes filles ainsi que celui de Rentarou.

Au-delà de la dimension WTF qui restera par la suite, des maigres missions dont ils s’occuperont, la série se focalisera sur la vie quotidienne de ces trois personnages, de la romance qui s’immisce dans le trio et des conséquences que cela engendre, tout en donnant une part belle à la comédie qui ne tombe pas dans un fan service racoleur.

Dans les second rôles, nous auront notamment deux flics délirants, des yakuzas, les habitants du quartier, d’autres jumelles et ça
Spoiler sur :
Image]
dont je vous laisse imaginer l'identité et le rôle.

De mon point de vue, la réalisation est plutôt intéressante, elle s’avère plutôt rythmée, bonne et assez personnelle dans sa mise en scène. C’est un des points forts de la série surement.

Comme évoqué précédemment, la romance qui nait entre le détective et les deux jumelles est un élément très important de la série qui semble exister avant tout pour nous conter cette histoire-là, bien qu’elle soit noyée dans des délires hors normes.

Alors, les scènes entre Rentarou, Soujou et Sara s’orientent la plupart du temps vers des situations comiques. Malgré tout, ça finit par devenir un peu plus sérieux, plus dramatique, avec une approche assez différente de d’habitude je dirais. Plus mature et étrange à la fois, à l’image de ce show.

Au final, cette série me donne l’impression de ne pas aller au bout de ses intentions. Alors, certes, le final est explosif et fait honneur à son WTF du début mais l’ensemble m’apparaît plutôt maladroit, inconsistant, et semble n’être guère plus qu’intriguant.

Ceci-dit, malgré qu’elle se situe entre le médiocre et le bon, cela peut être une série divertissante à regarder si vous n’avez rien à vous mettre sous la dent, que vous êtes un gros consommateur à la recherche d’un petit animé atypique sous le signe du WTF et de la romance.

Pour finir, je vous propose ces images qui illustrent la série si jamais vous en avez besoin :

Spoiler sur :
ImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Woldrim
Tonosama
 
Messages: 2282
Enregistré le: 27 Jan 2010 19:07
Localisation: Un champion sans numéro


Retourner vers Les œuvres d'Animation

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités