Armitage III

Armitage III

Messagepar CyberSeb » 28 Oct 2007 16:46

Hello !

Alors je viens de voir ces 4 OAV tout à fait splendide et j'ai une question concernant le titre.

Pourquoi le III ? j'ai loupé un truc ?
Image
Avatar de l’utilisateur
CyberSeb
Membre d'honneur
 
Messages: 815
Enregistré le: 05 Juil 2007 10:15
Localisation: CyberSex pour les intimes :)

Messagepar Ninku » 28 Oct 2007 18:42

parcque c'est une androide de type 3
Avatar de l’utilisateur
Ninku
Visiteur
 
Messages: 75
Enregistré le: 22 Aoû 2007 20:54

Messagepar CyberSeb » 28 Oct 2007 18:50

Ha oui effectivement ! J'ai eu aussi la même réponse sur wikipédia (j'aurai du commencer par la).
Je pensais que c'était le 3eme prototype... mais non.
Image
Avatar de l’utilisateur
CyberSeb
Membre d'honneur
 
Messages: 815
Enregistré le: 05 Juil 2007 10:15
Localisation: CyberSex pour les intimes :)

Messagepar Gaston_di_NoNo » 28 Oct 2007 21:37

et vous l'avez appréciée cette série ?
Image
Apprenez bien tout ça par cœur et un jour vous serez prophète...
Avatar de l’utilisateur
Gaston_di_NoNo
Membre d'honneur
 
Messages: 2882
Enregistré le: 11 Jan 2006 23:50
Localisation: I am a poor lonesome cowboy

Messagepar CyberSeb » 28 Oct 2007 22:02

J'adore ce genre d'atmosphère mélangeant Science-Fiction et aventure policière ! Il y a de l'action bien orchestré, un bon scénario, des décors sublimes, des personnages attachants et une musique un peu kitch (faut dire que ca daite de 1994) mais qui colle bien à l'animé.
Image
Avatar de l’utilisateur
CyberSeb
Membre d'honneur
 
Messages: 815
Enregistré le: 05 Juil 2007 10:15
Localisation: CyberSex pour les intimes :)

Messagepar Eldrick » 28 Oct 2007 22:21

Armitage III est pas mal et c'est un des premiers animes de cyberpunk mais bon dans le genre Ergo proxy ou Ghost in the shell sont nettement supérieur et ont un scénario plus développé
Image
Avatar de l’utilisateur
Eldrick
Caribou-chou
 
Messages: 1495
Enregistré le: 17 Jan 2007 16:24
Localisation: Now with 33% more vinegar!

Messagepar crasse » 29 Oct 2007 00:32

je confirme pas du tout ! mdr

bon deja j'aurai plutot tendance a dire que Armitage est un des derniers de la vague cyber punk, puisqu'il date de 94/95 c'est a dire peu de temps avant l'arrivé des animes "nouvelle vague" (Eva lain et autres ) qui ont plus ou moins mis un terme aux animes CyberPunk mais plus generalement aux animes sous formes d'OAV qui etaient plutot legion durant les 90's , et donc par la meme occasion, aux animes "violent" (puisque qui dit diffusion TV, dit censure , ce a quoi echappaient les OAV ) et qui permettaient au réalisateur de ce lacher sur le gore, le glauque et la violence , qui etaient (entre autres ) les ingrédients primordiaux des animes cyber punk .
Par concequent, plus D'OAV (ou presque), plus de cyber Punk ( et puis bon ils ont aussi dut consideré que ça avait fait son temps et qu'il fallais passer a autre chose, malheureusement )
(la vache, je raconte un peu mon truc tout seul la...)
bon pour en revenir au sujet, Armitage est certe un anime CyberPunk ( plutot moyen dans le genre je trouve d'ailleur ) mais en aucun cas Ergo Proxy n'en est un (c'est un anime de SF d'anticipation un peu sombre certes mais bon ) GITS deja un peu plus, ce serait plutot le pont entre le cyberPunk et les animes de SF d'aujourd'hui. le courant CyberPunk etait issue d'une vision beaucoup plus materialiste de la cohabitation et de la confrontation entre l'homme et la machine, et surtout d'un etat d'esprit desesperé et anarchique (roo bon j'arrete , je m'enflamme tout seul)

donc pour en revenir a armitage III , si vous avait aimé, j'aurais tendance a vous conseiller de chercher non pas dans ce qui s'est fait apres, mais plutot ce qui s'est fait avant : Deja il y a AKIRA , le "pere" de ce courant, puis (dans le desordre ) Cyber City, Geno-Cyber, BioHunter, Angel Cop, Megalopolis aussi (un peu plus eloigné mais de la meme veine ) qui sont les plus connus...
Modifié en dernier par crasse le 29 Oct 2007 00:36, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
crasse
Ami d'Animeka
 
Messages: 424
Enregistré le: 26 Aoû 2004 00:00
Localisation: I have a bad case of...

Messagepar Syaoran » 29 Oct 2007 00:36

J'ai adoré Armitage III et j'ai adoré le film qui raconte la suite.
Je sais pas quoi dire sur cette oeuvre a part que l'héroine m'a totalement envouté de par son comportement et surtout ses décisions.
Je vais pas spoil le film mais sa situation sociale dans le film qui se passe après les oav rien que ça pour moi c'était du bonheur ^^
Image


Toutes les news concernant l'animation sur notre Facebook
Avatar de l’utilisateur
Syaoran
Membre d'honneur
 
Messages: 7766
Enregistré le: 16 Oct 2006 17:31
Localisation: Attention!! Cet homme est un Yotsuba Addict!!

Messagepar Eldrick » 29 Oct 2007 01:22

Je pense Crasse que tu n'a pas une vision du terme "cyberpunk" assez large donc oui le thème courant est souvent l'anarchie et la confrontation entre l'homme et la machine mais il existe aussi d'autre thème aussi qui rentre dans la description cyberpunk tant que cela reste dans les "codes" du genre.

Le but des œuvres/série cyberpunk étant souvent de mettre en relief les défauts de notre civilisation, le monde décrit est souvent dans un futur proche du monde réel. Donc de ce fait il constitue fréquemment une vision plutôt pessimiste de notre avenir comme la déshumanisation de GITS , le wired dans lain ou une société de plus en plus formaté où les machines et les humains coexiste comme dans Ergo proxy. Bref souvent des univers avec un avenir tourmenté et relativement violent. Aussi les protagonistes sont souvent contrôlés par une société secrète, une agence gouvernemental ou par un certains groupes d'individu.

Les séries "cyberpunk" ont tendance a décrires des problèmes réels du monde actuel tels que la pollution, l'essor de la criminalité, la surpopulation, la perte de la liberté, l'avènement des machines, des multinationales corrompue ou tout simplement un écart de plus en plus grand entre les classes sociales et ce n'est que quelques exemples de trame.

Ce qui rend les séries du genre cyberpunk intéressant a mon avis est le fait que tous les problèmes encourus sont plausibles a cause de la proximité temporelle avec le 21 siècle. Donc au final Ergo proxy ou Texhnolyze rentre au même titre que d'autre oeuvre Cyberpunk comme Blade runner ou Akira même si c'est peut-être moins flagrant
Modifié en dernier par Eldrick le 29 Oct 2007 01:38, modifié 1 fois.
Image
Avatar de l’utilisateur
Eldrick
Caribou-chou
 
Messages: 1495
Enregistré le: 17 Jan 2007 16:24
Localisation: Now with 33% more vinegar!

Messagepar NaNaeL » 29 Oct 2007 01:36

Dites, sur le site de Kaze, dans l'intégrale de la série, c'est marqué 2 OAV + 2 films. Y manque 2 OAV non ?
Animeka sur Facebook !
Image
~ If I just could be more human ~
Avatar de l’utilisateur
NaNaeL
Membre d'honneur
 
Messages: 5901
Enregistré le: 07 Mai 2006 03:21
Localisation: Useless.

Messagepar crasse » 29 Oct 2007 03:03

oui sur certains point je suis d'accord, (notamment sur les theme recurrent d'un futur qui ne serait qu'une amplification des probleme qui se brosse actuellement ) mais je pense qu'il ne faut le reduire a ça ( car sinon cela engloberait toute les oeuvres "d'anticipation" qui ne sont pas toute du cyberpunk ). Je pense qu'en plus du point de vue et des themes, le cyberpunk a un language specifique ( language visuel et narratif ) que l'on pourra effectivement retrouver dans Blade Runner, mais aussi dans d'autres Film tel que 1984 ou encore Tetsuo. Par contre, malgré la similitude des theme et du point de vue, des film tel 2001 L'odyssée de l'espace, THX 1138 ou meme A.I. , ne Font pas partie de ce courant, pourtant ils adoptent tous le meme postulat general que Blade Runner et les autres cités plus haut.
Le Language employé y est different (bien que la finalité soit la meme ), ils font bien tous partie du genre SF d'anticipation, mais le cyberunk est une sorte de "sous-genre" a ce courant.
C'est pourquoi je suis d'accord pour dire par exemple que Texhnolyze ( ou meme Lain si on tire un peu sur la corde ) en font partie , mais Ergo Proxy toujours pas. :p (vraissemblablement trop rond, trop moralisateur, le cyberpunk a un postulat plutot nonchalant et detaché vis a vis de "l'etat de choses" et tente de reprendre pied depuis le merdier des univers qui y sont dresser sans pour autant juger ouvertement ce qui a pu les engendrer precedemment, bref ou l'humain subit un futur auquel il ne tentera pas de remedier mais plutot de vivre avec, aussi pourri soit il, ce qui n'est pas toujours le cas dans la SF d'anticipation en general, ou l'idee est souvent de faire bouger les choses; dans le cyberpunk , cela peut etre un concequence externe, sur le spectateur par exemple, mais dans l'oeuvre elle meme, non ; ce qui , d'ailleur renvoi a sens general et culturel du mot "Punk" )
Cela dit je suis d'accord avec toi, j'ai etais un peu trop short quand aux theme abordés dans mon premier post.
Avatar de l’utilisateur
crasse
Ami d'Animeka
 
Messages: 424
Enregistré le: 26 Aoû 2004 00:00
Localisation: I have a bad case of...

Messagepar CyberSeb » 29 Oct 2007 11:16

Dites, j'ai pas vu Armitage III - Poly Matrix car c'est en fait un résumé des 4 oav mais il y a apparemment des scènes supplémentaires. Ca vaut vraiment le coup de l'acheter ?
Image
Avatar de l’utilisateur
CyberSeb
Membre d'honneur
 
Messages: 815
Enregistré le: 05 Juil 2007 10:15
Localisation: CyberSex pour les intimes :)

Messagepar Eldrick » 29 Oct 2007 16:04

Dites, j'ai pas vu Armitage III - Poly Matrix car c'est en fait un résumé des 4 oav mais il y a apparemment des scènes supplémentaires. Ca vaut vraiment le coup de l'acheter ?

Non cela ne vaut pas vraiment la peine sauf si tu réussie a le trouves à un prix vraiment ridicule puisque ça amène rien de plus à la série
mais je pense qu'il ne faut le reduire a ça ( car sinon cela engloberait toute les oeuvres "d'anticipation" qui ne sont pas toute du cyberpunk ).

C'est ce que je disais quand je parlais des "codes" du genre

mais Ergo Proxy toujours pas. (vraissemblablement trop rond, trop moralisateur, le cyberpunk a un postulat plutot nonchalant et detaché vis a vis de "l'etat de choses" et tente de reprendre pied depuis le merdier des univers qui y sont dresser sans pour autant juger ouvertement ce qui a pu les engendrer precedemment, bref ou l'humain subit un futur auquel il ne tentera pas de remedier mais plutot de vivre avec

Oui je suis d'accord sur certains point de ton raisonnement mais je continue a penser que le terme "cyberpunk" est plus large que ça. Dans Ergo Proxy le lieu où l'histoire se déroule est dans un monde où que les personnages faisant leur possible pour se débrouiller dans un univers désorganisé et pratiquement post-apocalyptique. Le monde décrit dans Ergo Proxy est dans un futur proche du monde réel et sans parler de la relation homme machine dans cette série qui est un terme assez courant dans les oeuvres cyberpunk.

Aussi la ville dôme, le clonage humain , des robots qui se rebellent , une ambiance très sombre ou on a l'impression que la race humaine n'a aucun future et des scènes violentes sont tous des aspect fréquent dans les oeuvres cyberpunk. Le cyberpunk est un peu comme la version dark de la sci-fi ou les décors sont sombres et manque très souvent élégance. Aussi c'est un monde empreint de violence et de pessimisme, les décors sont lugubres, les personnages sont souvent désabusés, cynique, égoiste d'ailleurs comme un peu Re-l Mayer qui est le parfait exemple de l'anti-héro. Bref un monde dystopique(le contraire de utopique)

Les héros dans les oeuvres du genre cyberpunk se découvrent souvent manipulés par une personne ou par une société secrète comme un peu Vincent. L'états ou les villes contrôlent la vie de leurs employés/résidents de la naissance à la mort et de plus leurs dirigeants sont le plus souvent dénués de tout sens moral et ont une forte tendance au capitalisme extrême. La société hyper formaté de Ergo proxy et les chefs politiques rentre quand même assez bien dans cet esprit.
Image
Avatar de l’utilisateur
Eldrick
Caribou-chou
 
Messages: 1495
Enregistré le: 17 Jan 2007 16:24
Localisation: Now with 33% more vinegar!

Messagepar CyberSeb » 29 Oct 2007 16:25

NaNaeL a écrit:Dites, sur le site de Kaze, dans l'intégrale de la série, c'est marqué 2 OAV + 2 films. Y manque 2 OAV non ?


non il y a bien les 4 OAV reparti en 2 "volumes" (2 OAV par dvd) + 2 films.

ps : Merci pour l'info Eldrick :)
Image
Avatar de l’utilisateur
CyberSeb
Membre d'honneur
 
Messages: 815
Enregistré le: 05 Juil 2007 10:15
Localisation: CyberSex pour les intimes :)

Messagepar kiseiju » 29 Oct 2007 16:28

Je dois avouer que la série d'OAV ne m'a pas super emballé moi. Le scénario est assez classique mais s'en sort pas trop mal. Les musiques sont assez bien intégrées. L'animation est assez inégale et accuse un sérieux coup de vieux maintenant.
Mais le pire, ce sont nos deux héros. Ross Syllibus est un policier un peu naïf et bourré de préjugés pendant qu'Armitage a un caractère très énervant: lunatique, elle agit parfois comme une gamine et ses tentatives de paraître charismatique ne sont pas des plus réussies. Elle est chiante.
Les autres personnages sont assez peu développés.

Bref, des OAV largement dispensables aujourd'hui, mais qui présentent certains bons aspects. Mais les multiples petits défauts font qu'à d'autres moments, on s'emmerde.
Avatar de l’utilisateur
kiseiju
Ami d'Animeka
 
Messages: 362
Enregistré le: 08 Oct 2004 00:00
Localisation: ESSEC

Messagepar crasse » 11 Nov 2007 02:51

Eldrick a écrit:
Dites, j'ai pas vu Armitage III - Poly Matrix car c'est en fait un résumé des 4 oav mais il y a apparemment des scènes supplémentaires. Ca vaut vraiment le coup de l'acheter ?

Non cela ne vaut pas vraiment la peine sauf si tu réussie a le trouves à un prix vraiment ridicule puisque ça amène rien de plus à la série
mais je pense qu'il ne faut le reduire a ça ( car sinon cela engloberait toute les oeuvres "d'anticipation" qui ne sont pas toute du cyberpunk ).

C'est ce que je disais quand je parlais des "codes" du genre

mais Ergo Proxy toujours pas. (vraissemblablement trop rond, trop moralisateur, le cyberpunk a un postulat plutot nonchalant et detaché vis a vis de "l'etat de choses" et tente de reprendre pied depuis le merdier des univers qui y sont dresser sans pour autant juger ouvertement ce qui a pu les engendrer precedemment, bref ou l'humain subit un futur auquel il ne tentera pas de remedier mais plutot de vivre avec

Oui je suis d'accord sur certains point de ton raisonnement mais je continue a penser que le terme "cyberpunk" est plus large que ça. Dans Ergo Proxy le lieu où l'histoire se déroule est dans un monde où que les personnages faisant leur possible pour se débrouiller dans un univers désorganisé et pratiquement post-apocalyptique. Le monde décrit dans Ergo Proxy est dans un futur proche du monde réel et sans parler de la relation homme machine dans cette série qui est un terme assez courant dans les oeuvres cyberpunk.

Aussi la ville dôme, le clonage humain , des robots qui se rebellent , une ambiance très sombre ou on a l'impression que la race humaine n'a aucun future et des scènes violentes sont tous des aspect fréquent dans les oeuvres cyberpunk. Le cyberpunk est un peu comme la version dark de la sci-fi ou les décors sont sombres et manque très souvent élégance. Aussi c'est un monde empreint de violence et de pessimisme, les décors sont lugubres, les personnages sont souvent désabusés, cynique, égoiste d'ailleurs comme un peu Re-l Mayer qui est le parfait exemple de l'anti-héro. Bref un monde dystopique(le contraire de utopique)

Les héros dans les oeuvres du genre cyberpunk se découvrent souvent manipulés par une personne ou par une société secrète comme un peu Vincent. L'états ou les villes contrôlent la vie de leurs employés/résidents de la naissance à la mort et de plus leurs dirigeants sont le plus souvent dénués de tout sens moral et ont une forte tendance au capitalisme extrême. La société hyper formaté de Ergo proxy et les chefs politiques rentre quand même assez bien dans cet esprit.


bon je dois avouer que ton raisonnement tient plutot bien la route pour ce qui est du fond d'Ergo Proxy, en fait je pense que c'est vraiment plus la forme qui m'empeche d'etre du meme coté. Ce n'est vraissemblablement qu'un detail, mais le gros decalage avec l'univers cyber-punk dans ergo proxy , ce sont les heros, et surtout cette satané heroine (qui m'a d'ailleur carement saoulé ) qui est vraiment trop "faite pour plaire" , ou "faite pour claquer" , qui a ( ou est censée avoir) la grosse classe en gros , ce qui est en contradiction avec l'anti-heros caracteristique des oeuvres cyberpunk. Cela dit pour tout le reste je peux quand meme tendre vers ce que tu as dit car c'est plutot bien defendu :)
Avatar de l’utilisateur
crasse
Ami d'Animeka
 
Messages: 424
Enregistré le: 26 Aoû 2004 00:00
Localisation: I have a bad case of...

Messagepar kiseiju » 07 Juil 2008 20:21

Hop, de retour quelques mois après pour donner mon avis sur le film Armitage III dual matrix

Alors, suite à la série d'OAV, le film me laisse la même impression: un potentiel en partie gâché. En effet, le background est des plus intéressants, notamment sur le statut des robots et on se prend à rêver d'une intrigue solide sur un fond politico-financier accrocheur. Mais on déchante rapidement. Dès la moitié du film, il ne s'agit que d'une forme de course poursuite/combat entre Armitage et le grand méchant. Car ici, les bons et les méchants se distinguent clairement, et cela peut nuire en partie à la crédibilité de l'œuvre.
Après, il est vrai, le film s'affiche clairement comme étant un moment de distraction sans forcément une grande prise de tête. Mais il n'empêche que j'ai le sentiment que le tout "manque d'ambition".

Au niveau technique, l'amélioration est notable par rapport aux OAV de 1994, sans être transcendante pour un film de 2002.
En fin de compte, peut-être en espérais-je un peu trop. Le film reste distrayant, mais il ne marquera pas les esprits (du moins le mien).
Avatar de l’utilisateur
kiseiju
Ami d'Animeka
 
Messages: 362
Enregistré le: 08 Oct 2004 00:00
Localisation: ESSEC

Re: Armitage III

Messagepar Chise » 19 Jan 2014 16:44

J'ai vu les 4 OAV et le film Dual-Matrix et je trouve les OAV de meilleure qualité que le film. Dans les OAV on a une intrigue plus développé, un peu de mystère et beaucoup de questions sur les éléments déclencheurs des événement. Les OAV ne sont pas parfait mais ils sont un bon divertissement à défaut d'être mémorable par leur histoire.

Le film m'a paru trop simple avec des situations un peu trop vus et revus:
Spoiler :
- Kidnapper la fille de Ross pour faire du chantage afin de changer un vote.
- Conspirer pour être plus riche.
- Qu'elle chance de tomber sur un génie de la robotique quand justement on est un robot et qu'on est salement amoché !!!!

Et les scènes de poursuite sont omniprésentes et trainent un peu surtout vers la fin. Cela ne l'empêche pas d'être appréciable mais j'ai le sentiment que le thème n'est pas approfondi.

En fin de compte la saga Armitage III permet de passer un bon moment mais elle présente un thème qui a été mieux développé et approfondi ailleurs.
Avatar de l’utilisateur
Chise
Senpai
 
Messages: 661
Enregistré le: 01 Avr 2009 00:54

Re: Armitage III

Messagepar Kemono » 19 Jan 2014 18:50

Je n'ai pas regardé les OAVS, j'ai préféré regarder le film Poly matrix.

J'ai beaucoup aimé, cela rappelle la bonne vieille maturité des animés 90's: violent mais pas à l'excés, sombre, adulte, du sexe mais pas à outrance.

La fin qui se laisse présager dramatique mais en fait, non.

Je me ferais Dual Matrix, voir cette Tsundere d'Armitage en maman ca doit faire bizarre
Image
Avatar de l’utilisateur
Kemono
Sensei
 
Messages: 1378
Enregistré le: 01 Nov 2013 19:43
Localisation: Assistant (ou esclave) de Karore


Retourner vers Les œuvres d'Animation

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités

cron