Blue gender

Blue gender

Messagepar Xenowar11 » 13 Mai 2009 19:22

je voulais savoir pour vous ce que peu donné Blue gender ?

alors je sais j'ai un wagon de retard il parait, :roll: et qu'il est passé sur NRJ12 y'as quelque temps dejas en VF .

ne te dérange pas théotenai voila le lien de la fiche : http://www.animeka.com/animes/detail/blue-gender.html

donc voila, c'est juste pour savoir si c'est un mecha, et bien disons classique ou autre, et surtout est il bien selon vous ?
Image
Avatar de l’utilisateur
Xenowar11
Ami d'Animeka
 
Messages: 447
Enregistré le: 01 Mar 2009 16:09

Re: Blue gender

Messagepar vb2n » 14 Mai 2009 08:05

Je l'avais vu sur NRJ12, je ne pourrais rien rajouter grand chose aux critiques déja faites sur la fiche (Bref, il est bien), d'autant que je ne l'ai vu qu'une fois il y a longtemps. Cependant, je ne me rappelle pas que les machines ou mecchas tiennent un rôle important. Ca fait partie du décors, mais sans plus. Il n'y a pas de fascination.

Bon, je dis ça, mais je ne sais pas vraiment ce que c'est qu'un Meccha, juste que les machines n'ont pas retenue mon attention dans Blue Gender. Donc si c'est un Meccha, on peut l'apprécier pour son histoire aussi.
Avatar de l’utilisateur
vb2n
Chef-rédacteur des news
 
Messages: 5499
Enregistré le: 16 Fév 2008 20:47
Localisation: Gonzomaniaque

Re: Blue gender

Messagepar Ishamael » 14 Mai 2009 11:49

Blue Gender ne peut pas vraiment être considéré comme un mecha, ils sont juste un élément de l'histoire. Comme indiqué sur la fiche, c'est surtout orienté SF-horreur. C'est un superbe seinen qui ne conviendra pas à des gosses. Les graphismes sont pas mal pour l'époque, bref ça serait dommage de passer à côté^^
"L'univers m'embarrasse, et je ne puis songer
Que cette horloge existe et n'ait pas d'horloger."
Voltaire

http://myanimelist.net/animelist/1shamael
Avatar de l’utilisateur
Ishamael
Habitué
 
Messages: 143
Enregistré le: 02 Nov 2008 18:44
Localisation: Animevore râleur narutophobe

Re: Blue gender

Messagepar le gritche » 14 Mai 2009 14:02

Ishamael a écrit:C'est un superbe seinen


A ce titre Naruto est un seinen tout à fait valable mais bref^^. La réalisation a vieilli et l'histoire se révèle moins excitante que ne le laissent espérer les premiers épisodes mais on ne marche pas non plus en sentiers rebattus il me semble. Bref, une fois que vous avez lu le pitch, à vous de voir. J'admets que mes souvenirs sont très lointains et que le fait de voir le mystère de muer en une SF ne pouvant en aucune façon intéresser un véritable amateur a forgé mon avis de naguère qui était "une curiosité que je ne regrette pas d'avoir regardé point barre". La petite déception sur le gâteau était Marlène (et ce nom agit comme une madeleine de Proust tant Yuji le prononce):

Spoiler :
C'est une vraie tsundere de l'époque, avec sa phase tsuntsun bien dissociée de la deredere. Bref elle tatane au début puis dégénère progressivement en amoureuse geignarde et inutile.


Il faudrait que je me rafraîchisse la mémoire.
Avatar de l’utilisateur
le gritche
Tonosama
 
Messages: 2501
Enregistré le: 25 Juil 2006 13:19

Re: Blue gender

Messagepar Gogeta » 16 Juil 2009 13:02

Image

Syaoran : "Mais que vois je c'est un oiseau ? Non... c'est un avion ?... non c'est... Captain Nimue !!"
Avatar de l’utilisateur
Gogeta
Membre d'honneur
 
Messages: 4654
Enregistré le: 20 Jan 2004 01:00
Localisation: Le Guerrier Ultime !!!

Re: Blue gender

Messagepar Shu. » 17 Juil 2009 19:24

perso j'ai pas super accroché à l'ambiance du machin... je m'attendais pas du tout à ça, les 3/4 de la série c'est le héros qui voyage -_-
Raf-chan aime le fromage©
Spoiler :
Image
Avatar de l’utilisateur
Shu.
Membre d'honneur
 
Messages: 428
Enregistré le: 22 Mar 2006 21:28
Localisation: néon rose

Re: Blue gender

Messagepar Santiagoo » 17 Juil 2009 22:27

rien que la coupe de cheveux du rouquin ma refroidi... J'ai pas passé le première épisode
Avatar de l’utilisateur
Santiagoo
Ami d'Animeka
 
Messages: 553
Enregistré le: 03 Fév 2009 19:55

Re: Blue gender

Messagepar Ishamael » 18 Juil 2009 04:15

Santiagoo a écrit:rien que la coupe de cheveux du rouquin ma refroidi... J'ai pas passé le première épisode


La sale tronche du héros est le gros défaut de cet anime, un peu comme Air Master, faut surmonter ce problème car c'est vraiment une bonne série^^
"L'univers m'embarrasse, et je ne puis songer
Que cette horloge existe et n'ait pas d'horloger."
Voltaire

http://myanimelist.net/animelist/1shamael
Avatar de l’utilisateur
Ishamael
Habitué
 
Messages: 143
Enregistré le: 02 Nov 2008 18:44
Localisation: Animevore râleur narutophobe

Re: Blue gender

Messagepar Xenowar11 » 18 Juil 2009 09:02

bon alors j'ai eu le temps de le voir , c'est vrais que l'animation date un peu ,mais bon l'histoire reste assez sympa.
par contre par moment c'est un peu trash, exemple la scène avec la fillette sur l'ile en ville au début de la série.
y'as une espèce de connotation écologique maladroite aussi , les combats sont parfois étranges, dans l'approche des réactions des combattants, et ils pètent un câble ont se demande souvent pourquoi ?
un final par contre auquel je n'adhère pas du tout , mal foutu trop simpliste, mais bon l'histoire dans son ensemble et bien ficelée jusqu'à l'avant dernier épisode, pour le dernier je dis pas que la fin est nul, mais je suis pas d'accord avec cette fin , y'as une foule de choses que je ne peu pas valider .
Spoiler :
le fait que l'humanité soit condamnée a rester sur terre déjas ça , perso j'y crois pas ,et que la terre soit régie par un esprit, le bon vieux GAYA ça encore moins
Image
Avatar de l’utilisateur
Xenowar11
Ami d'Animeka
 
Messages: 447
Enregistré le: 01 Mar 2009 16:09

Re: Blue gender

Messagepar Rayena » 22 Juil 2009 00:56

Je l'ai vu il y a assez longtemps, mes souvenirs ne sont donc pas tout frais, mais je retiens surtout l'atmosphère oppressante avec ces insectes géants qui m'avait beaucoup plu. En effet, la fin est un peu "éthérée" et passe partout, manquant cruellement d'originalité.
Si tu fuis la réalité, tu perdras la joie d'explorer des mondes imaginaires.

http://myanimelist.net/animelist/Rayena
Avatar de l’utilisateur
Rayena
Visiteur
 
Messages: 76
Enregistré le: 03 Juil 2009 19:30
Localisation: Cheveux longs =)

Re: Blue gender

Messagepar Ozymandias » 30 Nov 2009 08:18

Parlons d'abord du film Blue gender Warrior, que j'ai regardé rapidement après cette sympathique série.
Ben ça va être assez court : c'est nul.

C'est quasiment un résumé de la série, sans les rebondissements, les giclées de sang, les passages érotiques, les relations entre personnages (à part les 2 héros et encore...), sans les explications, et sans fin.
A noter le détail qui tue qui m'a bien fait rire : le héros au début a les cheveux longs et du coup, ben on les lui coupe ! Si ça c'est pas de l'adaptation ?! Comme quoi même cryogénisé des cheveux de héros peuvent pousser ^ ^.
Bref, le film est vide, décousu et la fin est pas loin d'être ridicule/débile.
Comment se faire un peu de yens en montant 26 épisodes de 30mn en 100 mn 3ans après la série. :evil:


Bon ça c'est fait, et ne m'en voulez pas j'ai même pas été méchant.
Passons aux "vraies affaires" comme dirait un pote de la rue Baubien.


La série Blue Gender, elle, est particulièrement réussie, sans être un chef d'œuvre j'ai vraiment beaucoup aimé l'ambiance et le scénario.
Avant tout, il faut savoir que c'est pas une série à la portée des plus jeunes.
On a quelques scènes assez crues (expl: gamine innocente écrabouillée), quelques giclées rougeoyantes, de rares scènes de sexe implicites ou d'érotisme (sans voyeurisme ni racolage). C'est évidemment pas adult only mais je le montrerais pas à ma voisine qui est en 6ème... et au 4ème. :mrgreen:

Autre point à noter, les graphismes et chara-design sont vieillots et assez bâclés parfois. La tronche de Yuji peut provoquer des envies de baffage soudain par pur souci d'esthétisme, mais rien de vraiment dérangeant sinon.

On retrouve le coté inégal à travers le scénario, s'imprégnant joyeusement des canons de la S-F avec un coté suspense et horreur.On ne peut s'empêcher de penser à Starship troopers, Alien, Soleil vert, etc..
Le thème de base est la lutte de l'Humanité expatriée face à son prédateur, avec comme toile de fond l'évolution, la manipulation génétique, la sélection humaine, et le rapport Homme/Terre.
Je découperais l'histoire, que j'ai trouvé très bien exploitée, en 3 parties.

La 1ère portion est pour moi la meilleure, l'escorte jusqu'à Baïkonour, le trek en amoureux.
A l'instar d'une saison 1, on apprend à découvrir nos 2 héros, voir leur relation grandir, comprendre les facettes de l'intrigue et les péripéties avec d'autres personnages attachants (Dice, Elina, Yuun, etc...), et atteindre le Kazakhstan... Séoul-Baïkonour à pied 5 000 km sans une seule ampoule ; on a le temps de prendre de bons clichés et l'auteur ne s'en prive pas, mais ça passe plutôt bien, avec le sourire, y'a même des moments drôles.

Ensuite la seconde partie plus chaotique et riche en informations, depuis Baïkonour jusqu'à la fin du "passage Tony".
On découvre enfin les aboutissants de "la Mission", les personnages clés de 2nd Earth (le Haut conseil, le docteur, les sleepers). Changement d'ambiance, la survie à 2 disparait dans une lutte où chacun va être pris dans le marasme militaro-politique. C'est à la fois plus serein (pas de bébétes) et plus sombre (solitude, jalousie, trahison), et la psychologie des persos est bien mise en exergue.
Tout comme une saison 2 c'est plein d'action, les méchas sont donc très présents et j'ai souvent du mal à les différencier ; il y a du méchant et du mi-méchant, nos repères sont mis-à-mal on en tremblerait de désorientation.


Enfin la dernière partie, plus courte celle qui à mon sens est la moins bien exploitée : le final.
On retrouve un sentiment de calme apparent, on ressent la maturité des personnages mais sans en profiter.
L'auteur nous expédie tout ça avec une solution assez facile et connue, que je qualifierais de One mobing - ou comment rassembler tous les ennemis/problèmes en un seul combat/solution.
La psychologie des persos se relâchant on tombe dans le larmoyant, preuve s'il en fallait qu'on est proche de la fin, mais pas trop d'émotion qu'on puisse lire les crédits du générique.
On aperçoit à la fin plus clairement le discours philosophico-écologique mais juste ce qu'il faut pour que ça passe sans adjonction médicamenteuse ; c'est fini, sans casse et avec calme, mais curieusement sans révolution ni conviction, pas de risques... baisser de rideau.


Au final, moi qui aime pas trop les méchas, ben j'ai bien aimé ; malgré les graphismes et la tronche du héros on passe un bon moment de SF, quelques inégalités dans le rythme ou la psychologie des héros mais sans heurts.
Mon seul regret est le coté scientifique, sur l'aspect génétique, notamment la singularité des Sleepers.
Je le recommande chaudement (la série) à ceux qui ont aimé starship troopers et aux autres aussi :chirol_banzai:
"... Je te confie ça.
C'est un paquet de cigarettes infectes faites par un artisan taïwanais.
C'est les dernières...
" *
Avatar de l’utilisateur
Ozymandias
Ami d'Animeka
 
Messages: 386
Enregistré le: 10 Juin 2009 10:14
Localisation: GITS, FMP, Berserk, Gintama, Eve no Jikan

Re: Blue gender

Messagepar Xenowar11 » 30 Nov 2009 20:03

Ozymandias a écrit:que je qualifierais de One mobing - ou comment rassembler tous les ennemis/problèmes en un seul combat/solution.


Pour ceux qui sont un peu fâché avec l'anglais, j'ai pas compris ce terme One mobing :roll: et le reste de ton analyse en parlant des ennemis /problème combat solutions, tout ca concernant ton analyse passionnante que je partage d'ailleurs, dans les grandes lignes.
Image
Avatar de l’utilisateur
Xenowar11
Ami d'Animeka
 
Messages: 447
Enregistré le: 01 Mar 2009 16:09

Re: Blue gender

Messagepar Ozymandias » 30 Nov 2009 21:09

Désolé pour l'explication un peu trop vague du One mobing, je m'explique : en fait le dernier épisode nous montre
Spoiler :
que les Blues disparaissent, ils quittent la surface de la terre pour mourir dans les profondeurs.
Donc, au lieu d'avoir à se battre contre tous ces montres, ce qui serait compliqué/peu crédible à mettre en place dans le scénario, l'auteur les supprime simplement, mais en compensation on a droit à un SuperBlue qui est un peu comme le boss final du dernier niveau, juste avant que le héros trouve sa récompense : la survie de l'espèce humaine en respectant la nature.
"... Je te confie ça.
C'est un paquet de cigarettes infectes faites par un artisan taïwanais.
C'est les dernières...
" *
Avatar de l’utilisateur
Ozymandias
Ami d'Animeka
 
Messages: 386
Enregistré le: 10 Juin 2009 10:14
Localisation: GITS, FMP, Berserk, Gintama, Eve no Jikan

Re: Blue gender

Messagepar Xenowar11 » 30 Nov 2009 21:19

OK OK d'acc je comprend mieux tu point de vu la dessus, oui c'est pas faux, même plutôt vrais, mais perso c'est pas le truc qui m'avait le plus laissé septique, alors pour a revenir a se sujet :
Spoiler :
donc pour moi les blues et les super blues bon ok c'est pas top , je l'ai pas trop mal pris disons simplement, mais c'est surtout l'histoire de Gaya ( j'oserai dire l'éternel Gaya, que les japonais nous servent a toutes les sauces, c'est ca qui m'avait déplu ), je supporte plus se nom la! Et aussi la fin bidon, ou la 2éme terre donc la station spatial explose, car tout le monde s'entre tue, sous prétexte que les hommes deviennent fous subitement, ca aussi c'est hyper bidon

En tout cas a 100% d'accord pour dire que la fin de la série et un peu faite en bout de ficelle, le film j'ai oublié trop vieux je m'en souvient plus.
Image
Avatar de l’utilisateur
Xenowar11
Ami d'Animeka
 
Messages: 447
Enregistré le: 01 Mar 2009 16:09

Re: Blue gender

Messagepar Chise » 02 Jan 2010 18:32

Je viens de finir cet anime qui m'a impressionné, ça fait du bien de voir un seinen qui n'a pas de gamins aux réactions de gamins pour l'intégralité des persos.

A ce que j'ai lu précédemment je vois qu'on a déjà abordé les points principaux de l'anime et je confirme qu'il vaut le détour pour les fans de SF (et les autres), ceux qui n'aiment pas le mecha je confirme que ce ne sont que des simples éléments de l'histoire.
La vrai force de l'anime c'est sa constante évolution, on ne connaît pas vraiment la suite des événements, sauf si vous avez lu les critiques qui spoilent un peu. On ne s'éternise pas sur le même sujet et certains rebondissements font avancer l'histoire.

Concernant la fin elle peut paraître banale mais quand on a vu un peu trop d'anime qui ont une fin triste, prévisible, inachevée, sans suite, pas de fin... une qui a une fin un peu normale est bienvenue.
Spoiler :
franchement je ne suis pas déçu par la fin que je trouve logique. Les Blue disparaissent mais les noyaux restent. Et les humains survivants doivent vivre en harmonie avec la nature, et je trouve que ça aurait été triste et inutile si Yûji n'était pas rentré auprès de Melena.
Concernant le crash de Second Earth, je pense qu'ils se sont entretués pour la simple raison qu'ils étaient des soldats élevés depuis des années avec pour seul objectif de se battre. Et le fait de devoir abandonner la vie militaire sans transition fût un grand choc pour eux.


EDIT: je viens de voir le film Blue Gender - The Warrior et je confirme qu'il n'a aucun intérêt.
A un certain moment je pensais que les créateurs voulaient faire une alternative mais en fin de compte le film peut s'avérer décevant aux fan de la série et incompréhensible pour les autres.
Avatar de l’utilisateur
Chise
Senpai
 
Messages: 661
Enregistré le: 01 Avr 2009 00:54

Re: Blue gender

Messagepar Woldrim » 23 Juin 2011 10:52

Je n'ai pas mis longtemps pour dévorer les 26 épisodes. Cette série entraînante dispose d'une histoire captivante, d'une ambiance post-apocalyptique plutôt oppressante très bien rendue, où la Terre est devenue un monde sans pitié pour les quelques survivants ayant échappés jusqu'à présent aux blues, ces redoutables insectes géants aux origines mystérieuses qui font des humains des boulettes de viandes XD

Cette série est violente et cruelle, les combats finissent régulièrement en bain de sang, avec des morceaux de corps humains et d'insectes éparpillés sur le sol. D'ailleurs, certains personnages succombent à des moments inattendues, ce qui est évidemment une bonne chose pour renfoncer l'insécurité permanente ^^ Une vraie épreuve de survie.

Je vous laisse découvert les autres aspects de la série en la regardant :p Sinon, j'aime bien le commentaire de Ozy plus haut, donc je n'ai même pas besoin d'en rajouter :mrgreen:

J'espère que dans les prochains jours/mois/années, ceux qui ne l'auraient pas vus, apprécieront aussi !
Avatar de l’utilisateur
Woldrim
Tonosama
 
Messages: 2282
Enregistré le: 27 Jan 2010 19:07
Localisation: Un champion sans numéro

Re: Blue gender

Messagepar Kemono » 15 Déc 2013 20:36

Hop désolé de remonter le topic

Blue Gender a été pour moi l'animé qui confirme le type de fin que j'aime bien. Sans spoiler elle est ni trop rose, ni triste. Juste ce qu'il faut à tel point que je me suis dit "PUTAIN mais c'est ce qu'il faut comme genre de fin!"

Par exemple la fin des anciens Full Metal Alchemist m'a assez satisfait.

J'ai aimé beaucoup de choses: l'évolution du couple de héros, le structure, le côté adulte (notamment autour du sexe qui est surveillé mais toléré)....
Image
Avatar de l’utilisateur
Kemono
Sensei
 
Messages: 1378
Enregistré le: 01 Nov 2013 19:43
Localisation: Assistant (ou esclave) de Karore

Re: Blue gender

Messagepar Knighters » 14 Mar 2014 06:29

à quand le REMAKE (F)-HD(haute définition complète 1920 x 1080p) :confetti: ou plutôt devrais-je dire le :champ: REMAKE S-HD(super haute définition 3840 x 2160p) :chirol_love: et non de la U-HD comme le dise certain ignorant et inculte de termes appropriés car U-HD c'est tout simplement de l'(ultra haute définition 7680 x 4320p) et non de la 2160p :guns:
Knighters
 
Messages: 2
Enregistré le: 14 Mar 2014 05:58

Re: Blue gender

Messagepar xenofab00 » 14 Mar 2014 17:13

D'où il sort ce gars.

Bon sinon j'ai regardé la série très récemment, c'était pas mal même si un peu déçu. L'atmosphère d'origine était sympa mais
Spoiler sur twist :
les twists sur l'utilisation des gens infectés par le virus blue en tant qu'armes ou plutôt "conducteurs de mechas" est pas très convaincante.
Et d'une manière générale la conclusion est pas ce qu'il y a de mieux dans cette série, le coté désespéré et "survie" du départ avait plus de charme (bien que parfois les éléments perturbateurs étaient un peu poussifs, comme si par malchance il se passait toujours un truc de travers).
Une série sympa, sans être ultra-marquante.
Modifié en dernier par Ash!! le 14 Mar 2014 18:21, modifié 1 fois.
Raison: spoiler
Avatar de l’utilisateur
xenofab00
Sensei
 
Messages: 1444
Enregistré le: 11 Mar 2007 00:09

Re: Blue gender

Messagepar Drizztou » 14 Mar 2014 17:37

J'avais fait un avis dans cette veine là avant le crash. La première moitié de l'anime où c'était orienté survie est vraiment très sympa (le seul défaut étant les combats un peu mous en raison de l'âge de l'anime). Et puis ensuite on arrive à une 2ème moitié à la Evangelion qui s’avère moins convaincante. L'évolution du scénario ne tient plus debout.
Spoiler sur 2ème moitié de l'anime :
A trois, ils sont sensés désinfester la Terre de tous les blues... lol...
Et je parles même pas de la fin, où on te met un espèce de boss final pour essayer de te faire digérer la nullité du truc.
L'évolution de Marlene était subtile et intéressante dans la 1ère moitié. En arrivant à la seconde moitié, j'avais l'impression qu'on avait sauté plusieurs étapes dans le processus de tsundere et qu'on était directement arrivé à la phase finale de ce type de personnage (je reconnaissais plus Marlene :shock: ).
Avatar de l’utilisateur
Drizztou
Sensei
 
Messages: 1270
Enregistré le: 30 Sep 2009 21:21
Localisation: Le bishonen des dames

Re: Blue gender

Messagepar Chise » 14 Mar 2014 17:41

@xenofab00: le twist en question est un spoil. Je vous conseille de mettre les balises.

D'après mes souvenirs l'anime peut être traité en deux parties : la survie chaotique ou rien ne marche selon le plan prévu et elle ne m'avait pas semblé tiré par les cheveux mais plutôt cohérente vu le contexte. Puis la deuxième partie qui est le plan de de l'humanité pour remédier à sa piètre situation. L'atmosphère en elle même est assez différente dans ces parties, et la fin n'est pas ce qu'il y a de mieux mais mais je ne vois comment ils auraient pu la conclure autrement surtout que l'auteur semble avoir voulu dés le début faire passer un message écologique en incluant aussi
Spoiler sur le message de l'anime :
ça n'a aucun sens que l'humanité perde son âme en tentant de survivre, et qu'en tentant de reconquérir la Terre coûte que coûte elle devenait plus monstrueuse que jamais
.

EDIT: le temps de poster le message Drizztou avait déjà posté, et j'ai la flemme de le modifier.
Avatar de l’utilisateur
Chise
Senpai
 
Messages: 661
Enregistré le: 01 Avr 2009 00:54

Re: Blue gender

Messagepar Kemono » 14 Mar 2014 18:27

La fin est très bien AMHA...

Spoiler sur :
Faut comprendre que la terre (au sens de Gaia) a créé les insectes géant pour calmer une population de plus en plus grande, et à la fin, étant donné qu'il y a plus beaucoup d'être humains sur terre, les insectes étant devenus inutiles sont alors suprimés par Gaia.

Quand au combat final, c'est plus pour faire un truc classique dans le boss de la mort qui tue afin de clore l'extinction des insectes, chose que les humains ne sont pas concernés, contrairement à ce qu'on pense, vu la présence de petites tribus nomades qui s'en sortent très bien.
Image
Avatar de l’utilisateur
Kemono
Sensei
 
Messages: 1378
Enregistré le: 01 Nov 2013 19:43
Localisation: Assistant (ou esclave) de Karore

Re: Blue gender

Messagepar Drizztou » 14 Mar 2014 18:55

Non cette fin est pourrie :
Spoiler sur :
La planète ne dirige pas les blues, donc pourquoi iraient-ils se suicider?
C'est d'autant plus illogique que l'instinct de survie existe chez à peu près toutes les espèces.
Avatar de l’utilisateur
Drizztou
Sensei
 
Messages: 1270
Enregistré le: 30 Sep 2009 21:21
Localisation: Le bishonen des dames

Re: Blue gender

Messagepar Kemono » 14 Mar 2014 19:20

Drizztou a écrit:Non cette fin est pourrie :
Spoiler sur :
La planète ne dirige pas les blues, donc pourquoi iraient-ils se suicider?
C'est d'autant plus illogique que l'instinct de survie existe chez à peu près toutes les espèces.


Non, y'a bien des phénomènes naturels qui ont tué des espèces, cela s'appelle la sélection naturelle.

Et l'instinct de survie, les phénomènes naturels en ont rien à foutre, hein, on a eu la démonstration avec le tsunami en Asie du Sud Est.

Si on part des thèses gaïa-istes, c'est tout à fait normal

Spoiler sur :
Tu crois que les humains dans l'espace n'avaient pas d'instinct de survie? Pourtant c'est un magnifique fail...De même, étant donné que des petits groupes d'humains arrivent a subsister sur terre prouve qu'il y avait un problème de démographie qui est résolu à la fin. D'ou la non nécessité des blues.


Je rappelle que les ressources naturelles ne sont pas illimitées que ce soit en fictif ou réel, donc trop de démographie=plus de ressources à long terme et quand tu vois ne serait-ce que les mesures prises en France en plein été lors des canicules...
Image
Avatar de l’utilisateur
Kemono
Sensei
 
Messages: 1378
Enregistré le: 01 Nov 2013 19:43
Localisation: Assistant (ou esclave) de Karore

Re: Blue gender

Messagepar Drizztou » 14 Mar 2014 19:47

Mais ce n'est PAS un phénomène naturel ce qui se passe à la fin.
Spoiler sur :
Les blues partent tous se suicider à la chaîne! On parle pas ici d'un problème de climat, d'une méga éruption, d'un astéroïde ou que sais je encore! Un animal qui se suicide, ça n'existe pas, c'est la nature normalement qui le tue.
Avatar de l’utilisateur
Drizztou
Sensei
 
Messages: 1270
Enregistré le: 30 Sep 2009 21:21
Localisation: Le bishonen des dames

Suivante

Retourner vers Les œuvres d'Animation

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 27 invités