[Article] Petit guide explicatif sur la japanimation

Venez réagir aux Articles et News dans les topics qui leurs sont consacrés.

Messagepar Censseo » 25 Fév 2007 02:29

kidacom a écrit:Les traces que tu vois dans le ciel c'est pas de la pollution, mais la vapeur d'eau qui s'échappe des moteurs, d'ou la couleur identique des traces et des nuages. La pollution reste souvent invisible ^^


Petite precision, les nuages que l'on voit derriere les navions sont les cristaux de kerosene qui s'echapent des reacteurs, pour etre exact, car je vois mal de l'eau dans un turboreacteur d'avion XD.
C'est pour cela que je dit que c'est de la pollution, car en plus des cristaux de kerosene, il y a les produits de la combustion de ce dernier, ce qui est encore plus polluant que les gaz d'echappement des voitures, et en plus directement injecté a 10000M d'altitude en géneral. :p
D'ailleur, les avions sont une cause de pollution a ne pas négliger :p (et je ne parle pas de pollution sonore:p)

Voila fin de la pause café :)
Censseo
 
Messages: 5
Enregistré le: 11 Fév 2007 19:27

Messagepar kidacom » 25 Fév 2007 10:57

MDR :D

bon sinon pour les scènes des barrières de chemins de fer qui se baissent, bah y a beaucoup de train au japon et les métros roulent aussi beaucoup en plein air...
Ceux ci sont d'ailleur la cause de beaucoup d'accidents mortels.
kidacom
Ami d'Animeka
 
Messages: 529
Enregistré le: 09 Juin 2004 00:00

Messagepar Naarshakta » 25 Fév 2007 22:15

Tout d'abord salut, super site et super topic =)

Je voudrais juste dire deux petites choses :

-Pour parler de la France vu par les japonais. Perso je trouve leur vision assez drole et entaché d'erreurs. Certes notre beau pays est situé a une demi planete du leur, mais il n'en reste pas moins que je retrouve un peu trop d'erreur que ce soit au niveau historique ou au niveau de notre pensée ou comportement. On est qd mm dans un monde ou l'information vas tres vite et est extremement diffusée donc ca serais cool qu'ils fasse un petit effort pour s'ameliorer xD

-La deuxieme chose qui m'intrigue par contre, c'est un concept que je n'arrive pas a cerner chez eux. C'est la notion d' "Alchimiste". Bon ok, tout le monde sais ce qu'etait un alchimiste au 16eme siecle en Europe, un gars mi mage mi medecin qui base tout son art sur la confection de produits et de medicaments pour atteindre selon la legende le moyen de changer le plomb en Or. Mais pour les japonais ca me semble etre tout different, dans les animes en particuliers, on les associe plus a des magiciens ou des sorciers.J'aimerais si c'est possible que vous m'eclairiez sur ce sujet. Si c'est moi qui ait une mauvaise idée de l'alchimiste ou si c'est que les japonais en ont eux une idée differente.

Merci d'avance.
Naarshakta
 
Messages: 1
Enregistré le: 25 Fév 2007 21:57

Messagepar haurus » 25 Fév 2007 23:58

Concernant l'alchimie, je te conseille de lire L'alchimiste de Paulo Coelho.
Ce livre n'a aucun rapport avec les mangas ou même le japon mais il traîte d'un jeune berger qui va devenir alchimiste au long de son périple. La notion d'alchimiste diffère totalement de la notre et permet de voir l'alchimie sous un autre angle.

Et si je me rappelle bien, dans FullMetal Alchimist, certains principes défendus dans le livre sont cités dans la série...
Image

Ce qui ne parvient pas à la conscience...
...revient sous la forme du destin !
Avatar de l’utilisateur
haurus
Senpai
 
Messages: 824
Enregistré le: 16 Mai 2006 21:37
Localisation: Fan de DarkFantasy :)

Messagepar Big Brother » 26 Fév 2007 11:53

Pour la premiere petite chose de Naarshakta:
- Quelle vision tu as, toi, du Japon?
- Pense tu que ce soit une vision exacte?

Deuxième:
L'alchimie est une pratique qui comme la médecine varie suivant les contiment et les epoques.
Mais partout il est convenu que cette pratique est un melange entre esprit et chimie.
Perso je pense que c'est juste une fusion froide. Mais il faut juste trouve un catalyseur, qui dans la legende
de l'alchimie s'appelle la pierre philosophale qu'un certain Flanel aurrait decouvert au XIV éme siecle....

Mais bon ça devient H.S. au topic

A truc qui m'intrigue dans les animes c'est les festivals culturel, car a chaque fois ils font toujours une maison hantée...... :evil:
Big Brother
 
Messages: 7
Enregistré le: 15 Fév 2007 07:25

Messagepar metallord » 26 Fév 2007 12:30

Pour le coup de la maison hantée, c'est en fait une coïncidence : pendant l'été à l'arrivée des vacances, les écoles (dont collèges lycées) organisent un festival culturel, ou plutôt ce sont les clubs d'étudiants qui les organisent... enfin bref : à cette même époque, il est une autre tradition, le "test de peur" qui veut que les ados montrent leur courage en se lançant le défit d'aller dans une maison hantée, de nuit en forêt ou dans un cimetière, bref, dans un endroit qui fait "peur".
Les clubs choisissent un thème/activité (cafette, cosplay etc), les coutumes de saisons sont logiquement privilégiées, mais pas systématiques.
Du reste, la représentation dans les animes est très schématisée, surtout si une période de l'année ne donne lieu qu'à un nombre limité d'épisodes.
Avatar de l’utilisateur
metallord
Membre d'honneur
 
Messages: 1367
Enregistré le: 31 Mai 2005 00:00
Localisation: yang !

Messagepar metallord » 28 Fév 2007 12:20

On pouvait s'y attendre, ce sont les animes avec une trame contemporaine (et dans une certaine mesure de futur proche) qui utilisent la plus grande variété de lieux. Passons ces lieux en revue !

(NB : certaines séries sont citées plus souvent que d'autres, je vous demande pardon si ce ne sont pas vos préférées ^^ )




Lieux divers communément dans les animes



Ecole (dont les collèges et lycées)


Entrée : les établissements scolaires, au Japon comme dans beaucoup d'autres pays, ont une enceinte fermée afin d'éviter les resquilleurs et les importuns. Une sorte de hall avec des allées de casiers permet de changer de chaussures... et de laisser des mots doux à ses petits camarades :)

Image
Shuffle

Toît : du fait de l'espace au sol limité en ville, les bâtiments (dont les établissements scolaires) ont des terrasses. Celles-ci sont très prisées des jeunes pour "s'évader" pendant les pauses (courtes ou au repas), d'autant que la vue est nettement plus dégagée.

Image
Image
Shuffle


Les élèves apportent leur nourriture dans la plupart des animes, encore que des cantines existent même si on nous les montre rarement.

Image
Tenjô Tenge

Salle de classe : ne croyez pas que ce lieu ô combien banal soit le théatre de scènes banales...

Image
Girls Bravo (saison 1)

Ces écoles sont finalement assez banales. Des bâtiments comme les salles de classes, une cour, le gymnase. Mais des détails restent, comme les escaliers de secours que vous pouvez voir dans la première image, les passages abrités et la gigantesque horloge (la ponctualité est de mise au Japon).

Image
GTO(Great Teacher Onizuka)



Rue

Dans les animes les rues sont plutôt désertes pour une raison d'animation, ou alors la foule n'est pas animée, mais un bruit de fond de foule la rend vivante. Cette technique de sonorisation simple ne valorise pas l'anime, aussi les rues sont de plus en plus « vides » dans les animes récents, alors que les villes nippones sont bondées. Montrer des embouteillages avec des véhicules immobiles et quelques coups de klaxons se pratique aussi, sans quoi il n'y aura que quelques voitures dans la circulation.

Le matin en allant au lycée : pas de voiture, et uniquement des collégiens...

Image
Shuffle

Le soir en centre ville : toujours pas de voiture et uniquement les héros !!!

Image
Blood+

Ainsi l'on voit souvent des rues de banlieues pavillonnaires calmes (voir désertes, sans voiture, piéton ni pigeon)... enfin calme, calme... avant que les héros ne débarquent !
Pour ma part je trouve que cette absence de figurants donne une allure surréaliste aux animes, même si cela ne m'empêche pas d'en profiter. Cependant ce petit travers est surtout présent dans les séries TV. Les productions ciné ont les moyens de se payer des figurants ^^

De plus, la rue est souvent présentée comme un terrain de chasse : affrontements en tous genres, armés et même surnaturels, avec au choix, forces de l'ordre (police, armée, services secrets), gangs (ados, yakuza, tueurs...), magical girls et super-héros, créatures (magiques, démoniaques ou géantes), meccha...
Pourtant, les villes sont rarement montrées en reconstruction : Les animes sont avant tout des divertissements.

Les animes diffusés au cinéma disposant de plus de moyens ont la possibilité de mettre en mouvement les foules, comme dans Akira. Le film Ghost in the Shell ose même le marché bondé !

Image
Ghost in the Shell (le film)



Canaux

A en croire les animes, ils parcourent toutes les villes et villages.
On peut les rattacher à l'utilisation de la campagne ou du terrain vague, c'est à dire une zone franche dans la ville, soit de quiétude (dans les comédies en général), soit de zonards (animes de combats entre ados).
Ceux qui comme moi ont fréquenté de tels lieux, connaissent parfaitement l'ambiance particulière des canaux et berges de fleuves en ville. J'invite les autres à en faire l'expérience ! ^^

Image
Shuffle



Le petit pont de bois...

Enjambant des ruisseaux, toute la symbolique du lieu réside dans sa position entre deux berges (donc sans choix marqué) et au-dessus d'un cours d'eau (représentant la vie et le temps qui s'écoule). Sur ce pont, les souvenirs lointains parfois refoulés rejaillissent, les déclarations d'amour éternel fusent de même que le rappel des promesses à tenir.

Image
Munto

A noter que même si le cadre n'est pas toujours bucolique, le principe reste le même avec parfois une ambiance « Venise » pour accentuer le lien entre deux protagonistes. Et oui ! sur ces petits ponts les groupes s'effacent pour laisser les tourtereaux.

Image
The Melody of Oblivion



Jardin d'enfants

Il représente dans les animes LE lieu de nostalgie par excellence.
Ce lieu est rarement montré pour ce qu'il est : animé et joyeux. Pour mieux comprendre cela, il faut regarder la société nipponne. Le monde du travail est dur, et inquiétant pour les étudiants. Beaucoup d'adolescents et de jeunes adultes se replient sur eux et cherchent à retrouver l'insouciance de l'enfance perdue.

Image
Akira

Cette nostalgie inconsolable transparait dans les animes à travers l'utilisation des jardins d'enfants, où l'ado n'est plus le bienvenu aux heures des petits. La tristesse de ces lieux est aussi utilisée pour mettre en valeur une enfance « loupée » malheureuse ou dont on a pas assez profité.

Image
Shuffle

Les personnages types dessinés dans ces lieux sont des enfants perdus et des ados ne parvenant pas à se détacher de leur enfance. Des contres exemples existent, comme avec Aishiteruze Baby (Babe, My Love) et dans les séries pour enfants.

A noter parmi ces exemples très classiques, une utilisation plus originale sans déroger pour autant à cette nostalgie : dans les derniers épisodes de Black Lagoon, l'héroïne violente et sexy, Levy, indique aux gamins venus avec leurs pistolets en plastique de partir au Liban s'ils veulent jouer... puis tombe quelques instant en enfance en rentrant dans leur jeu, enfance insouciante qu'elle n'a jamais connu. Difficile de ne pas voir le message que les scénaristes font passer : acceptez de n'être que des enfants temps que vous le pouvez...

Image
Black Lagoon



Bains

Qu'ils soient publics, sources naturelles ou salles de bain, on les voit très souvent... Love Hina, Green Green, Ranma... voir aussi article 1.
Pour ce qui est des bains privés, la forme japonaise ressemble à ça :

Image
Girls Bravo (saison 1)

Vous noterez que la douche est à l'extérieur de la baignoire afin de se laver avant.



Shopping

Réservé aux animes contemporains et futur proche, achat divers et de nourriture au supermarché, vêtements. L'utilisation de ces lieux se résume le plus souvent à une volonté d'ancrer la série dans la réalité quotidienne.

Image
Girls Bravo (saison 1)

Image
La Mélancolie de Suzumiya Haruhi

Image
Shuffle

On trouve aussi les foires et les marchés, utilisés parfois comme « zone neutre » où l'on ne cours "normalement" aucun risque.

Image
Black Lagoon



Loisirs urbains

karaoke : contre toute attente, ce loisir pourtant ultra pratiqué au Japon, n'est pas vraiment présent dans les animes. Le seul exemple qui me vient est justement une session « annulée », mais on doit pouvoir en trouver ailleurs dans les animes musicaux.

Image
Shuffle

Fête de village et fête foraine : simple lieu de sortie entre copains ou en amoureux, c'est aussi un lieu de fantaisie où l'étrange peut surgir.

Image
Le Voyage de Chihiro

Booling : le repère de zonards et bandes diverses... (Akira, Black Lagoon)

Image
Tenjô Tenge



Terrain de sport

Il apparaît dans les séries sportives bien entendu, et scolaires. L'importance de la compétition et du groupe est telle au Japon que ces sports peuvent paraître sur représentés, vus de la France. On relèvera parmi tant d'autres Ashita No Joe, Jeanne et Serge (Attacker You ! )...

Image
Captain Tsubasa (Olive et Tom)

Image
La Mélancolie de Suzumiya Haruhi



Infirmerie

Nos héros risquent souvent la blessure à force de faire du sport et/ou les malins, lorsqu'ils ne cherchent pas la bagarre. Résultat ? l'infirmerie est un lieu fréquent dans les animes, assez pour apparaître même si on ne l'attend pas !

Image
blood the last vampire (OAV)

Très souvent, c'est aussi un prétexte à des scènes plus osées dirons-nous.

Image
Ping Pong Club



Bar / Restaurant

Ce sont dans les animes des lieux de sorties et de rencontres.

A la « rade de banlieue façon polar » : comme dans Akira. On le retrouve aussi dans les séries futuristes comme Cowboy Beebop.

Image
blood the last vampire (OAV)

à la cafet' : dans les séries pour ados, en périphérie du lycée.

Image
Shuffle


façon restauration rapide : le consommateur est dos à la rue, contre le comptoir.

Image
Le Voyage de Chihiro

à la restaurant familial : les héros de Blood+ y vivent paisiblement avant que les scénaristes n'en décident autrement. D'autres tenanciers ont plus de chance en restant en arrière plan. ^^

Image
Kumo no Mukou, Yakusoku no Basho

...Sans parler des séries autour des bars : Barman

Présents dans de nombreuses époques, on les trouve aussi à la "saloon" (Trigun), à la médiéval (auberge & taverne pour les héros voyageurs).



Metro / train de banlieue

Indispensable dans les villes, le réseau de transport en commun est de plus en plus commun dans les animes.

Il est aérien pour les scènes de vie quotidienne :

Image
Shuffle

... et sous-terrain pour l'angoisse !

Image
blood the last vampire (OAV)



Sous-terrains

Les histoires les utilisant sont nombreuses, la raison est toujours la même pourtant. Lieux cachés, avec des secrets enfouis, ou condamnés. Cela n'a en fait rien de propre à la japanimation (les mondes engloutis, DA français, et encore avant en littérature « Voyage au centre de la terre » sans parler des mythes traditionnels, monde des morts avec leur passeur)

Les grottes : propices à l'angoisse. (En dehors des animes dans un cadre contemporain, on les retrouve souvent dans les univers médivaux-fantastiques comme Les Chroniques de la guerre de Lodoss, Words Worth)

Image
La Mélancolie de Suzumiya Haruhi

Parkings sous-terrains : cet élément typique de l'univers urbain est utilisé ponctuellement pour des rencontres à risques entre voyous, gangsters (Black Lagoon) ou services secrets (Ghost in the Shell).

Image
Black Lagoon

monde secret / oublié / condamné : les villes souterraines sont fréquentes pour évoquer les univers de futur proche (Metropolis, Solty Rei), mais certains animes se déroulant de nos jours les utilisent aussi.

Image
Megazone 23



Base secrète / militaire

L'école des héros ! Equivalent de l'école dans les séries de Meccha (Evangelion). Les pilotes sont jeunes ou très jeunes (mineurs) et font fi du nombre d'années nécessaires à leur formation. D'ailleurs, cela ne change pas dans le futur :) Dans Starship Girl Yamamoto Yohko, est recrutée une adolescente (venant de notre époque) surdouée du jeu vidéo !
Ces bases militaires sont pour beaucoup liées à des projets gouvernementaux, scientifiques et secrets.

On peut néanmoins trouver des bases militaires "classiques" même si les évènements qui s'y déroulent ne sont pas toujours communs.

Image
blood last vampire (OAV)



La Campagne

Image
Mon Voisin Totoro

Deux grandes utilisations des campagnes sont exploitées dans les animes :
le surnaturel
la vie paisible (loin de la ville)
L'harmonie avec la nature est rattachée avec l'une ou l'autre, voir ces deux utilisations.

Spécialiste des spécialistes : le Studio Ghibli présente des campagnes contemporaines où les légendes et l'imaginaire sont préservés autant que la nature.
Omohide Poro Poro (Only Yesterday), Pompoko, Mon Voisin Totoro, Le Voyage de Chihiro...

Pour une utilisation plus angoissante et mouvementée de la nature, les scénaristes font appel à la forêt.



Forêt

Lieux de toutes les rencontres et de tous les dangers, les forêts sont tout sauf désertes... sauf pour le couple qui s'y perd (!).
Equivalent de l'école dans l'approche pour les animes ciblant les adolescents. Dans ce cas on peut noter que l'on ne s'y rend pas, on y est « téléporté » : au diable le trajet de plusieurs heures à pieds (et oui ces ados sont tous à pieds, il y a pas de métro dans les bois et ils n'ont pas de scooter).

Image
Ikkitousen

Mais la forêt est aussi un lieu féérique propice au dépaysement pour un public familial (on retombe sur la campagne utilisée dans les Ghibli) avec une touche de mystère.

Image
Mon Voisin Totoro

D'ailleurs, certaines séries dans un futur proche, comme Patlabor y placent plusieurs épisodes pour avoir cette touche de mystère, alors même que ce n'est pas le cadre habituel de l'histoire.
Cependant, la forêt reste le lieu de prédilection des séries médiévales et fantastiques (Ninja Scroll, Princesse Mononoke) et elle n'apparait plus autant dans les séries contemporaines.



Bureau : le lieu oublié...

Alors que l'école est omniprésente dans les séries pour ados, le bureau est presque inexistant dans les séries pour adultes (ou jeunes adultes), autrement que comme simple lieu de passage. Du reste les héros d'âge adulte sont dans les animes des gens de terrains, côtoyant les autres lieux.
Exceptions, les commissariats : Patlabor, Dominion Tank Police mais peut-on parler de bureau ?
- En fait il y a une autre exception, les séries pour adultes avertis hentai, ou ecchi-

Image
Golden Boy


A suivre ! ...
Modifié en dernier par metallord le 07 Mar 2007 23:45, modifié 3 fois.
Avatar de l’utilisateur
metallord
Membre d'honneur
 
Messages: 1367
Enregistré le: 31 Mai 2005 00:00
Localisation: yang !

Explications des faits et clubs.

Messagepar mallune » 28 Fév 2007 17:58

Bonjour tout le monde, terriblement bien tout ça.
Je voudrais juste apporter ma petite contribution.
Sur le fait de décrire tout ce qui est fait, je me demandais si ça ne pourrait pas être mis en rapport avec le goût des Japonais pour les clubs de tous genres.

Je m'explique : J'ai l'impression que souvent les descriptions des faits en voix off servent à expliquer une mythologie des faits en question. Comme si la voix off révélait des secrets connus par quelques uns seulement. Et cela, me semble-t-il semble donner à n'importe quel fait une dimension mythologique ou mystique. En nous donnant les explications, la voix off semble nous donner une clef pour pénétrer du côté secret des choses. J'ai l'impression qu'il y est souvent question de secrets, méthodes ancestrales, héros…

Tout cela sert peut-être à donner au spectateur l'impression qu'il pénètre dans une sorte de club au sens large, dans une cercle d'inités.
Enfin, je ne sais pas si j'ai été clair et ma théorie est peut-être tirée par les cheveux, mais je voulais avoir des avis autres.

Merci, à plus tard.
mallune
 
Messages: 2
Enregistré le: 28 Fév 2007 17:44

Messagepar Lyn Annouilh » 28 Fév 2007 18:10

Encore un Haruhiste.
Image
Avatar de l’utilisateur
Lyn Annouilh
Membre d'honneur
 
Messages: 2535
Enregistré le: 21 Sep 2005 00:00
Localisation: Renard laveur

Messagepar Censseo » 28 Fév 2007 22:06

Petite paranthese, tu oublie de dire que pour les sports, le base ball est quand meme le sport national japonais, mais que trés etrangement, on ne le vois quasiment jamais dans les anime (peut etre dans seven of seven).

Sinon, pour être un peu critique (bon ok je sais c'est pas trés sympa mais bon :p), j'ai beaucoup rigolé quand j'ai vu certains lieux que tu citait: la rue, la campagne, j'ai envie de dire en fait que c'est des lieux commun a tout le monde et pas seulement aux animes (petite blague a part: lieux: La Terre xD) c'est peut etre un peu trop generaliste, mais bon c'est vrai que c'est trés present :)
Sinon pour les bases secretes, j'ai envie de dire surtout dans les anime de Mecha.

Enfin, beau boulot!
Censseo
 
Messages: 5
Enregistré le: 11 Fév 2007 19:27

Messagepar letchec » 28 Fév 2007 23:05

Il y a quand même des animes et des mangas consacrés uniquement au baseball >_<
-=) La mort est mon réconfort (=-
Image
Avatar de l’utilisateur
letchec
Habitué
 
Messages: 183
Enregistré le: 23 Fév 2007 11:33
Localisation: jumeau maléfique >_<

Messagepar Censseo » 01 Mar 2007 08:44

Et bien je ne les connais pas alors xD

Mais c'est quand meme un petit oublie dans l'article dans ce cas :p
Censseo
 
Messages: 5
Enregistré le: 11 Fév 2007 19:27

Messagepar metallord » 01 Mar 2007 10:56

Etant donné que j'ai déjà entendu des remarques sur le fait que le sport dans les animes est peu développé dans mon dernier post : c'est juste normal, j'ai pas voulu déborder sur "les sports dans les animes", sujet particulièrement colossale. ;)

... et le base ball est au contraire bien présent même dans les animes qui ne sont pas sur lui:
- épisode complet pour La Mélancolie de Suzumiya Haruhi qui illustre l'article
- présent aussi dans FLCL
- les accessoires et tenus de ce sport apparaissent aussi hors du terrain...
- etc...

Mais puisque les terrains de sports dépendent de chaque sport et pas du pays, et que les animes les respectent, je suis pas entré dedans : c'est un article sur les lieux, pas les us et coutumes, tenus et objets quotidiens (pour une autre fois) ^^

En revanche : que les rues soient souvent désertes méritaient une petite explication je crois, même si une rue c'est une rue comme l'a dit Censseo :p
Avatar de l’utilisateur
metallord
Membre d'honneur
 
Messages: 1367
Enregistré le: 31 Mai 2005 00:00
Localisation: yang !

Messagepar Big Brother » 01 Mar 2007 11:36

Petite remarque sur les sports dans les animes, il est vrai que le base-ball est un sport national au japon mais il est aussi vraie que le seul exploit qui puisse y etre fait c'est une bonne trentaine de homerun, alors que dans des animes sur le foot, il y a des tirs boulet de canon, des arrets miraculeux et j'en passe.
Ensuite pour cite un anime sur le base-ball je dirais: Major.
Sinon, petit clin d'oeil aux sports dans les animes, Dan Doh qui parle de golf ; ) et un épisode de Full Métal Panic ? Fumoffu qui parle de rugby
Big Brother
 
Messages: 7
Enregistré le: 15 Fév 2007 07:25

Messagepar JRD » 01 Mar 2007 11:42

Et Touch ? Personne n'y a pensé ? De manière générale tous les Adachi.
Avatar de l’utilisateur
JRD
Responsable Développement
 
Messages: 5468
Enregistré le: 20 Jan 2004 01:00
Localisation: L'ancien prez

Messagepar drizztmac » 02 Mar 2007 12:26

Salut

Pour le sport et pour faire simple, faite une selection par genre dans animeka. Il y a 148 series differentes sur du sport qui s'y sont referencés.ici
Avatar de l’utilisateur
drizztmac
 
Messages: 9
Enregistré le: 23 Fév 2006 09:49

Messagepar metallord » 02 Mar 2007 17:25

Comme je l'ai déjà indiqué, mes posts sont là pour lancer la discussion et donner des repères aux nouveaux amateurs d'aimes, mais pas des leçons : cela vaut aussi pour les illustrations ! N'hésitez pas à proposer des illustrations si vous en avez de pertinentes sous la main ! Elles seront le cas échéant utilent à l'article et aux lecteurs du forum.

(PS : si vous pensez que j'ai abusé sur Shuffle, veuillez m'en excuser, hein JRD ;) mais les c'est une série fort représentative même si ce n'est pas la plus connue ^^ )
Avatar de l’utilisateur
metallord
Membre d'honneur
 
Messages: 1367
Enregistré le: 31 Mai 2005 00:00
Localisation: yang !

Messagepar GohanSSJ » 02 Mar 2007 18:00

Y a un peu trop de Shuffle à mon goût... :D

Je devrais essayer de mettre l'article en ligne ce week-end. ;)
GohanSSJ
Membre d'honneur
 
Messages: 1338
Enregistré le: 20 Jan 2004 01:00
Localisation: Heure du décès: 23:15

Messagepar Jonas » 02 Mar 2007 21:27

Non je ne crois pas que ce soit typique du japon :).

/me se souvient avec nostalgie des bizuts qu'il avait lorsqu'il était au collège :D
The answer to Life, the Universe, and Everything isn't 42; here's a hint: it begins with Chuck and ends with a roundhouse kick to the face.
Image
Avatar de l’utilisateur
Jonas
Ami d'Animeka
 
Messages: 516
Enregistré le: 20 Aoû 2005 00:00
Localisation: feignasse bayteu

Messagepar Big Brother » 03 Mar 2007 10:10

Je ne croit pas que ce soit une spécificité nipponne. Je pense, que c'est seulement une société qui exclus facilement les "faibles", une personne ,timide, qui a du mal à s'integrée.... sera facilement mise au ban de la société (se référer au mot: Hikikomori).

Ensuite, pour en revenir aux animes, j'ai l'impression que dans le mobilier qui compose les aires de jeux, les personnages n'en utilise que deux:
- l'espèce de demi-sphère creuse
- la balançoire

Enfin, les écoles, ont elles toutes une piscine ?
Big Brother
 
Messages: 7
Enregistré le: 15 Fév 2007 07:25

Messagepar metallord » 03 Mar 2007 11:18

Je ne pense pas que les écoles aient toutes une piscine et un équipement sportif idéal. Mais la piscine permet du fan service, avec fétichisme sur les maillots de bain scolaire des filles : un plus pour pas mal de série :P

edit : pour les jardins d'enfants, il y a aussi les cages à singes, et les bacs à sables (je crois).
Modifié en dernier par metallord le 03 Mar 2007 11:34, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
metallord
Membre d'honneur
 
Messages: 1367
Enregistré le: 31 Mai 2005 00:00
Localisation: yang !

Messagepar GohanSSJ » 03 Mar 2007 11:27

C'est vrai qu'on a une vision très "parfaite" de l'école dans les animes : des infrastructures de rêve (ah oui ils ont toujours une piscine, un gymnase qui semble à peine avoir été construit, etc), des écolières toujours bien fichues, des profs à l'heure... :D
GohanSSJ
Membre d'honneur
 
Messages: 1338
Enregistré le: 20 Jan 2004 01:00
Localisation: Heure du décès: 23:15

Messagepar metallord » 03 Mar 2007 11:57

Il me semble que les établissements scolaires japonais sont globalement manager comme des entreprises, avec un ou des propriétaires, un conseil d'administration
Je me souviens d'un épisode (GTO, à vérifier) où le lycée risque d'être racheté ou transformé sur décision des actionnaires, avec changement d'activité de l'entreprise en cours d'année scolaire.Les héros trouvent les sous pour que l'opération soit annulée...

La ponctualité : au Japon c'est obligatoire. Un prof qui n'est pas ponctuel est rapidement limogé pas le conseil d'administration je pense.
Avatar de l’utilisateur
metallord
Membre d'honneur
 
Messages: 1367
Enregistré le: 31 Mai 2005 00:00
Localisation: yang !

Messagepar Konic » 06 Mar 2007 05:12

Pas mal de choses intéressantes ci dessus, la métaphore de la goûte d'eau est très pertinente.

Un détail qui à son importance et qui est assez spécifique, c’est la façon de présenter les personnages ainsi que leurs particularités physiques plus ou moins discrètement selon les animes (l’age, la taille, le poids, les mensurations, le groupe sanguin…)
Pour illustrer voici un petit « extrait » d’Ouran High School Host Club

Le plus remarquable c’est aussi la difficulté supplémentaire que doivent rencontrer tous les jours les japonais quant à leur propre présentation. Et plus particulièrement quand ils doivent épeler à la façon japonaise leur nom en kanji. Pour que mon explication soit plus facilement compréhensible voici un exemple concret « extrait » de Death Note ainsi qu’une « capture »

Il apparaît dans de nombreux animes que chez les filles, le fait de se couper les cheveux a une importance fondamentale. Akane dans Ranma ½ ; Sakura dans Naruto ; Mulan dans … Mulan. En même temps chez nous aussi il paraîtrait que le fait de changer de coupe annonce un changement important dans la façon de vivre.

J’aimerai bien faire un petit paragraphe sur les canons de beauté à la Japonaise la prochaine fois. Mais bon va falloir illustrer pour démontrer la démarche. Dès que j’aurai un peu de temps je m’y pencherai.
Avatar de l’utilisateur
Konic
Ami d'Animeka
 
Messages: 437
Enregistré le: 31 Mar 2005 00:00

Messagepar metallord » 06 Mar 2007 14:37

Tiens justement concernant les critères de beautés, il y a ces fameuses jambes arquées des japonaises. C'est une déformation venant de la manière traditionnelle de s'asseoir sur les talons. Les occidentaux ne supportent guère plus de 10mn la posture au niveau des articulations du genoux, les jeunes japonaises plus que 15mn sans se lever... la cérémonie du thé dure plusieurs dizaines de minutes, et la femme se déplace en gardant la position (en glissant)...

Image
(la jeune fille en t-shirt jaune a la "bonne" posture, les autres sont nonchalantes.)

Indirectement cela indique le traditionalisme et l'éducation. Ce n'est pas en quelques mois que l'on modifie l'ossature à ce point.
L'évolution de la condition féminine (encore bien dur tout de même) au Japon tend à réduire ce trait.


J'en profite, par rapport à la condition féminine au Japon pour attirer l'attention sur le passage de Noein où la mère (de face) de l'héroïne se sirote une bouteille de rouge : c'est un alcool d'homme, les femmes sont sensées être fragiles et rester au blanc doux et sucré, bu à petites gorgées. Elle en profite au passage pour "dévergonder" son amie d'enfance (de dos) qui ne cautionne pourtant pas ses moeurs.

Image

Ce simple élément met en relief le changement des femmes dans la société, et ce qu'elles restent dévalorisées / mal perçues par le voisinage si elles ne sont pas soumises.


C'est d'autant plus intéressant que sa fille (déjà en jaune dans la 1ère image) a justement les jambes légèrement arquées.

Image

J'y vois le signe -du moins pour les scénaristes- qu'être une femme seule émancipée (divorcée de surcroît) n'est pas incompatible avec le fait d'être une bonne mère donnant une éducation correcte. D'ailleurs elle vit de la pension donné par le père et en fait de travail cherche à finir un livre, ce qui est en définitif assez classique, mais roupille au lieu de préparer le petit déjeuner ^^
Image


"L'enquêtrice" scientifique, dans Noein toujours, a d'ailleurs plus de 27 ans me semble-t-il, âge où les femmes ne sont plus sensées travailler mais être au foyer pour les enfants. Là aussi c'est donc un élément montrant l'évolution des moeurs nipponnes : cette femme est "lachée dans la nature" (enfin elle trouve un équipier), mais pas encore avec des responsabilités ou des subalternes.
Avatar de l’utilisateur
metallord
Membre d'honneur
 
Messages: 1367
Enregistré le: 31 Mai 2005 00:00
Localisation: yang !

PrécédenteSuivante

Retourner vers Réactions aux Articles et News

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité